Accueil BMW BMW Série 4 Coupé : le coupé Série 3 au look ravageur

BMW Série 4 Coupé : le coupé Série 3 au look ravageur

0
61
PARTAGER
BMW Serie 4 Coupé 2020 front

BMW lance son nouveau coupé sportif quatre places, la Série 4 Coupé. Un design affirmé qui ne peut laisser indifférent : on aime ou on déteste.

Esthétiquement, cette BMW Série 4 Coupé est marquée fortement par sa face avant. Cet avant avec une calandre qui grandit (pour une BMW) a été défloré par le BMW Concept 4 présenté au Salon IAA 2019 à Francfort. La calandre est ceinte par une sorte de nœud papillon en bas du bouclier formé par deux éléments latéraux noirs qui intègrent des prises d’air. Les feux avant reprennent la forme extérieure de ceux du concept. Ils arborent une double signature lumineuse en demi-hexagone. Cette dernière est différente entre les feux LED et les feux Laser. La calandre semble jaillir du capot. Enfin, cela c’est pour les versions M car les versions « basiques » ont un design plus sage, mais bizarrement pas forcément plus agréable que celui plus musculeux des M.

L’arrière est axé autour des feux avec une signature lumineuse qui « plie » la malle en deux et surligne la partie basse du bouclier. Cette dernière est marquée par des sorties d’air latérales, ainsi qu’une partie noire laquée (ou carbone) intégrant deux sorties d’échappement hexagonale. Le profil, élancé, place les passagers du rang 1 au milieu de l’empattement environ.

Le pavillon descend vers la malle arrière, façon fastback. Pour compenser ce pavillon qui retombe plutôt rapidement, les passagers arrières pourront se consoler avec des vitres de custode qui sont longues et semblent apporter un peu de lumière à ces places.

BMW Série 4 Coupé 2020 rear

Intérieur de Série 3 à la carte

L’intérieur, comme toujours chez BMW, est orienté vers le conducteur. Il est similaire (identique ?) à celui de la BMW Série 3 par exemple avec ces formes hexagonales. L’intérieur peut être parsemé de carbone, mais surtout être complètement garni de cuir en option (Vernasca ou Merino). De base, les sièges sont recouverts de tissu, mais peuvent être recouverts d’un mix tissu/Sensatec (simili-cuir) ou totalement de cuir.

A l’arrière, bien que ce soit une banquette, les passagers sont choyés avec une assise creusée spécifiquement façon fauteuil individuel. Moins de maintien latéral qu’à l’avant certes, mais un meilleur maintien que dans bon nombre de voitures sportives.

Le châssis, celui de la nouvelle BMW Série 3, a ici un centre de gravité plus bas de 21 mm que sur la 3. Sa rigidité est renforcée et les liaisons au sol sont revues pour plus de sportivité. Côté suspension, il y a les suspensions de série, et leur pendants M plus sportifs. On peut même (on doit ?) choisir les suspensions adaptatives contrôlées électroniquement.

Le catalogue d’options est – comme trop souvent – très long et permet de faire sa propre configuration aux petits oignons, si on en a les moyens.

Sous le capot, on trouve un 4 cylindres essence, un 4 cylindres Diesel, un 6 cylindres essence hybride léger (MHEV), un 4 cylindres Diesel MHEV et un 6 cylindres diesel MHEV. 5 variantes seront disponibles en France au lancement (étalé jusqu’en mars 2021 !).

BMW Série 4 Coupé 2020 intérieur

BMW Série 4 Coupé – Tarifs au 2 juin 2020

 
Série 4
M Sport
M440i xDrive
Diesel
420d Coupé
190 ch
BVA8
50 550 €
54 600 €
420d xDrive Coupé
190 ch
BVA8
52 950 €
57 000 €
Essence
420i Coupé
184 ch
BVA8
48 000 €
52 050 €
M440i xDrive Coupé
374 ch
BVA8
68 400 €

BMW 420i Coupé:

4 cylindres en ligne essence accouplé à une transmission Steptronic à 8 rapports
1998 cm3, puissance de 135 kW/184 ch de 5000 à 6500 trs/min, couple de 300 Nm de 1350 à 4000 trs/min
0 – 100 km/h en 7,5 secondes, vmax de 240 km/h
Consommations, mixtes : 6,3-6,8 l/100 km
Emissions de CO2, mixtes : 143-156 g/km, norme : Euro 6d.

BMW M440i xDrive Coupé:

6 cylindres en ligne essence, hybridation légère 48V (8 kW/11 ch), transmission Steptronic à 8 rapports, BMW xDrive (4 roues motrices).
2998 cm3, puissance de 275 kW/374 ch de 5500 à 6500 trs/min, couple de : 500 Nm de 1900 à 5000 trs/min
0 – 100 km/h en 4,5 secondes, vmax de 250 km/h
Consommations, mixtes : 7,5-8,1 l/100 km
Emissions de CO2, mixtes : 170-186 g/km, norme : Euro 6d.

BMW 420d Coupé:

4 cylindres en ligne Diesel, hybridation légère 48V (8 kW/11 ch), transmission Steptronic à 8 rapports
1995 cm3, puissance de 140 kW/190 ch à 4000 trs/min, couple de 400 Nm de 1750 à 2500 trs/min.
0 – 100 km/h en 7,1 secondes, vmax de 240 km/h
Consommations, mixtes : 4,5-5,0 l/100 km
Emissions de CO2, mixtes : 118-131 g/km, norme : Euro 6d.

BMW 420d xDrive Coupé:

4 cylindres en ligne Diesel, hybridation légère 48V (8 kW/11 ch), transmission Steptronic à 8 rapports, BMW xDrive (4 roues motrices).
1995 cm3, puissance de 140 kW/190 ch à 4000 trs/min, couple de 400 Nm de 1750 à 2500 trs/min.
0 – 100 km/h en 7,4 secondes, vmax de 238 km/h
Consommations, mixtes : 4,8-5,3 l/100 km
Emissions de CO2, mixtes :126-139 g/km, norme : Euro 6d.

BMW 430d xDrive Coupé (mars 2021):

6 cylindres en ligne Diesel, hybridation légère 48V (8 kW/11 ch), transmission Steptronic à 8 rapports, BMW xDrive (4 roues motrices).
2993 cm3, puissance de 210 kW/286 ch à 4000 trs/min, couple de 650 Nm de 1500 à 2500 trs/min.
0 – 100 km/h en 5,2 secondes, vmax de 250 km/h.

BMW M440d xDrive Coupé (mars 2021):

6 cylindres en ligne Diesel, hybridation légère 48V (8 kW/11 ch), transmission Steptronic à 8 rapports, BMW xDrive (4 roues motrices).
2993 cm3, puissance de 250 kW/340 hp à 4400 trs/min, couple de 700 Nm de 1750 à 2250 trs/min.
0 – 100 km/h en 4,7 secondes, vmax de 250 km/h.

Notre avis, par leblogauto.com

Si on passe outre la calandre (finalement pas si vilaine comparée à celle du BMW X7) la voiture a une élégance propre aux coachs/coupés qui rend son profil très agréable à l’œil. Sur le papier, les moteurs et les performances semblent bons. Surtout, on apprécie que la version « M-isée » soit d’abord la M440i et non la version gazole M440d qui devra attendre un an de plus.

Les photos présentent une version 430i non présente dans le communiqué. Version non disponible en France ? Reste à essayer cette BMW Série 3 Coupé, pardon, BMW Série 4 Coupé.

Poster un Commentaire

61 Commentaires sur "BMW Série 4 Coupé : le coupé Série 3 au look ravageur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Moi.
Invité

J’hésite entre laid, moche, vilain, dégueulasse, horrible, grossier, raté.
Ou alors, est-ce le tout à la fois.

Visiblement, BMW prend le même chemin que Mercedes ou Audi, les nouvelles générations sont de plus en plus vilaines (A/CLA, A3, A1, etc…).

SAM
Invité
@Moi. C’est l’époque qui veut cela, les clients qui rachètent ces autos en occasion veulent des autos qui leur rappellent leur enfance à visionner les autos de la série Derrick. Et à maudire les Citroën XM de Navarro. Les voitures allemandes des années 1970, ce sont des autos « d’hommes » qui ont la classe. Du coup, l’industrie allemande n’a de cesse de reproduire ce type d’autos avec plus ou moins d’exubérance ou de timidité selon la version. Je crois que si on compare le design des nouvelles BMW à Audi, Peugeot, Lexus, Toyota, Honda ou Huyndaï … ben les BMW sont… Lire la suite >>
panama
Invité

@ Moi : nous aimerions savoir dans quel carrosse tu roules 🙂

Moi.
Invité

N’ayant aucun complexe morphologique, tu peux exclure le trio BAM.
Je te laisse donc réfléchir à la réponse.

Indice vu que je suis sympa, mon carrosse n’a que 2 roues.

panama
Invité

@Moi : c’est intéressant. As-tu remarqué que le titre de ce blog était « le blog auto » ?

Invité

Est ce que vraiment ça compte, le carrosse dans lequel il roule? Ses moyens définissent son (Bon) goût?
Il pourrait rouler en 108 et toujours la trouver immonde tout en ayant raison.
Il pourrait rouler en Porsche et tout autant avoir cette opinion.
Cette réaction est absurde, avec un manque aigu de repartie. On l’aura compris, tu es un fanboy. Je l’étais aussi, je comprends. Mais il faut grandir…

panama
Invité

@lOLMAN77 ou Moi, peu importe : on n’est pas sur Cara ici. En parlant de grandir si tu laissais les grandes personnes parler entre elles ?

Invité

Tu parles justement comme un gamin sur caradisiac coco. Ca sent le commentaire rageur frustré du pré pubère.. Si tu étais un habitué, tu saurais que, comme beaucoup ici, l’auto est mon métier. Genre, “grandes personnes”.

panama
Invité

@lolman : rien que le pseudo on voit à qui on a affaire. Je te renvoie donc mon petit tes jolis compliments

Panamo
Invité

Comme d’habitude, les gens qui n’ont pas les moyens critiqueront par jalousie. Les autres apprécieront cette nouvelle merveille allemande.

Klogul
Invité

il faut etre honnete ( j ai plusieurs bmw) elle est pas tres jolie.

SGL
Invité

Mais techniquement, ça doit être le benchmark absolu…

Alphasyrius
Invité

SGL, problement oui.
Par contre 50keuros pour moins de 200cv. C’est une Serie 3 quoi… A 50k, clairement pas mon choix, mais chacun son point de vue.

Nico
Invité

Le 3/4 arrière fait très Lexus , l avant ressemble à un morse.
Est ce si dure de dessiner une voiture élégante avec de beaux haricots et un pli Hofmeister ou doit on passer par une occasion?

Alphasyrius
Invité

En fait, la plaque d’immatriculation casse en 2 les haricots geants (vert), du coup, l’avant « passe ». J’attend de voir aux US dans les etats ou la plaque n’est pas obligatoire a l’avant ce que ca va vraiment donner…

SGL
Invité

Étonnamment, à la voir dans sa globalité, je finis par l’apprécier… même la calandre.
Au moins elle a de la personnalité … et un peu d’Alfa dans son design (on trouve pire comme comparaison !?)

AXSPORT
Invité

Belle gamme de moteur/transmission
🙂

AXSPORT
Invité
wpDiscuz