Accueil Alpina Alpina emboîte le pas à BMW et met à jour les B5...

Alpina emboîte le pas à BMW et met à jour les B5 et D5S

0
5
PARTAGER
Alpina

Alpina est très actif en ce moment et met à jour sa gamme en adéquation avec les nouveautés de BMW. Après la récente sortie du facelift de la BMW Série 5, Alpina dégaine donc les versions 2020 de la berline B5 et de sa version diesel D5 S.

Sur les talons de la M5 Competition

Le groupe motopropulseur est évidemment revu et corrigé. Sur la B5, le V8 de 4,4 litres bi-turbo grimpe à 621 chevaux (608 sur la précédente version et seulement 4 de moins que la M5) et le couple maximal atteint 800 Nm, disponible à partir de 2000 tr / min seulement, soit 50 Nm de plus que la M5 Competition. La transmission automatique sport à 8 vitesses est dotée du système ALPINA SWITCH-TRONIC qui a été spécialement conçu pour faire face au couple élevé du moteur. La B5 Berline accélère de 0 à 100 km/h en 3,4 secondes seulement (Touring en 3,6 secondes) et complète le sprint à 200 km/h en 11,3 secondes (Touring en 11,9 secondes). La vitesse maximale est de 330 km/h (Touring 322 km / h). Pour comparaison, la M5 Competition réalise 3’’3. Côté consommation, Alpina annonce 11,2 litres aux 100 Kms et 256g/Co² par kilomètre. Pas surprenant.

La BMW ALPINA D5 s’appuie pour sa part sur un moteur six cylindres en ligne de 3,0 litres avec trois turbocompresseurs (!) offrant une puissance de 408 chevaux, soit 20 de plus que la précédente version. Le couple maximal de 800 Nm est disponible à partir de seulement 1750 tr/min et jusqu’à 2750 tr/min. Elle accélère de 0 à 100 km / h en 4,4 secondes et la Touring en 4,6 secondes. Avec une vitesse de pointe de 286 km / h (Touring 283 km/h), la BMW ALPINA D5 S est l’une des plus rapides du genre. Côté consommation, Alpina annonce 7 litres aux 100 Kms et 185g/Co² par kilomètre.

Châssis aux petits oignons

La transmission intégrale à huit vitesses est de série sur les deux modèles et un différentiel mécanique à glissement limité est disponible en option. Les B5 et D5 S sont équipés d’amortisseurs adaptatifs et de la direction aux roues arrière. Le package prévoit des roues forgées ALPINA 20 pouces et des pneus Pirelli P Zero spécifiques. Alpina équipe également ces voitures avec des disques de frein de 15,5 pouces tout autour avec des étriers à quatre pistons à l’avant. Le système de freinage est composé d’étriers de frein fixes à quatre pistons avec disques de frein de 395 mm de diamètre sur l’essieu avant et d’étriers de frein flottants avec disques de frein de 398 mm de diamètre sur l’essieu arrière.

À l’intérieur, la vaste gamme d’équipements de série est livrée avec les dernières améliorations et fonctionnalités d’infodivertissement BMW comme le Parking Assistant. En termes de style, les B5 et D5 S portent un carénage avant révisé avec des entrées 40% plus grandes que sur une série 5 classique. Le pare-chocs arrière diffère avec un design qui correspond mieux à l’échappement sport à double sortie Alpina.

Les modèles seront lancés en Europe cet été, et ne sont pas prévus à priori sur le marché américain. La B5 démarre à 117 700 € pour la berline et 120 700 € pour la Touring. La D5 S à moteur diesel, démarre à 92 500 € en berline et le break à 95 500 €.

Notre avis, par leblogauto.com

On apprécie particulièrement ce sens de l’optimisation mécanique, couplé à un esthétisme sobre conservant toute la « gueule » de cette série 5 qui a la bonne idée de conserver des haricots normaux.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Alpina emboîte le pas à BMW et met à jour les B5 et D5S"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb
Invité

Par rapport à l’avis, je suis curieux de voir ce que va faire Alpina avec la nouvelle Série 4. Est ce qu’ils vont rester sobre comme à leur habitude et changer la calandre, ou est ce qu’il vont la conserver.

rsao2
Invité

Ils vont la conserver

labradaauto
Invité

…800 Nm dès 1750 trs /mn !!! ist  » diiizeulle  » das auto ???

AXSPORT
Invité

Sympa

JML
Invité
Alpina ne communique aucune information quant à une éventuelle hybridation légère 48V (réservée au D3s?). Le facelift des séries 5 semble dicté par le durcissement des normes antipollution (passage de la norme Euro_6d à Euro_6d_ISC_FCM), avec pour conséquence une prise de poids (+35 kg pour la B5, et +60 kg pour la D5s) et un volume de coffre amputé de 10L. Si les gains de puissance permettent de maintenir les performances au même niveau, l’évolution est favorable au modèle diesel et défavorable au modèle essence: – la D5s parvient à diminuer sa consommation de carburant, ainsi que ses émissions de… Lire la suite >>
wpDiscuz