Accueil Actualité Volkswagen dévoile le Nivus, son SUV made in Brésil

Volkswagen dévoile le Nivus, son SUV made in Brésil

0
10
PARTAGER
Nivus

On n’arrête plus les SUV au sein du groupe Volkswagen ! Le Nivus est le dernier né de la famille en Amérique latine, en attendant l’Europe.

Nouveau segment pour VW

Premier modèle développé par Volkswagen South America et son centre de style, il est, dans un premier temps, destiné aux marchés sud-américains et au Mexique où VW déploie une offensive produit encore jamais vue. Mais ce Nivus devrait également débarquer dans certaines régions européennes à partir de 2021, et sera fabriqué en Espagne, sans doute sous un nom différent pour s’harmoniser avec la famille des « T ».

Dépeint comme un modèle au look « sportif et vibrant », le Nivus se positionne sur le segment émergent des crossovers coupés compacts. Très proche de son cousin  T-Cross en Europe occidentale, avec un empattement identique, il s’en distingue par une ligne de toit plus fuyante de style coupé, tout en étant plus long (4,26m contre 4,11) et plus large. La signature lumineuse et les antibrouillards verticaux lui donnent sa personnalité propre. Son profil coupé lui impose par conre un coffre à la contenance moindre, 415 litres contre 455 au T-Cross. Il est basé sur la même plate-forme MQB AO que le VW Taigun sur le marché indien a révélé plus tôt cette année.

Positionnement haut de gamme au Brésil

Le Nivus dispose d’un nouveau système d’infodivertissement développé au Brésil appelé Volkswagen Play. L’écran haute définition de 10,0 pouces présente une technologie similaire à celle observée dans les dernières VW européennes, y compris un App Store pour des fonctionnalités accrues et une connexion Wi-Fi intégrée. Le système est également réputé durable et résistant à l’eau, la fiabilité à long terme étant un facteur important pour les climats et les routes sud-américains difficiles.

Le Nivus dispose de nombreuses aides à la conduite comme le régulateur de vitesse adaptatif, ainsi que des fonctions de freinage d’urgence autonomes. L’entrée sans clé, six airbags, un détecteur de somnolence du conducteur et un tableau de bord numérique sont également au programme.

En ce qui concerne les motorisations, pour l’instant, la seule  annoncée est le 3 cylindres Flex-Fuel 200 TSI de 128 chevaux, fabriqué dans l’usine de San Carlos, couplé à une boite auto 6 rapports. Par contre, contrairement au T-Roc, pas de transmission intégrale. Quant aux motorisations prévues en Europe, il faudra attendre encore un petit peu.Le Nivus sera mis en vente le mois prochain sur les marchés sud-américains.

Notre avis, par leblogauto.com

Un de plus me direz-vous. Les différencier devient un travail d’expert visuel ! Les citadines polyvalentes vont-elles être cannibalisées par leurs nouvelles rivales surélevées ?

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Volkswagen dévoile le Nivus, son SUV made in Brésil"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Francois
Invité

Après Q7 et E-tron, voici le (Corona)Virus…Chez VW, ce sont des as pour trouver de supers noms. 😀

Thibaut Emme
Admin

Nivus c’est la Nive, rivière qui traverse Bayonne et se jette dans le fleuve Adour….mais je ne vois pas le rapport 🙂

SAM
Invité

Ce n’est ni plus ni moins qu’une Polo break! Des vitres, aux portières… en passant aux ailes avant … tout est repris de la Polo.

lym
Invité

Le Lada Niva, vu son origine ou la neige ne manque pas, on comprenait… mais Nivus… au Brésil???
Ils l’ont trouvé où au Brésil la neige, chez VW? Dans les rails de coke venus des voisins du nord?
On la leur colle quand leur taxe au SCx (plus encore qu’au poids) à ces gros Shitty Useless Vehicules, histoire de calmer la tendance…

Mwouais
Invité

Je ne roule pas en SUV et ce genre ne m’attire pas (sinon le Velar), mais comme pour le sarouel, si certains trouvent cela à leur goût, je n’impose pas la taxe au bon goût.

Ce Nivus n’est pas laid, même mieux qu’un T-Roc pour mon appréciation.

lym
Invité

Ca bouchera toujours, même avec une esthétique meilleure, la vue à celui qui suit et achète encore des vraies voitures.
C’est un peu le problème existant de la camionnette, mais généralisé et non isolé.
Sans parler des aspects psychologiques derrière ce type d’achat.

lym
Invité

J’ajouterais que la taille des places de parking n’est pas prévue pour la largeur de ces machins… donc le gros tas voulant dominer le monde (ou compenser sa p’tite b…, c’est les marketeux qui le disaient au début du phénomène monospace) a tendance à donner des coups de portière plus souvent: Fais tes stats, la peinture qui marquée sur la tranche de l’ouvrant c’est pas les bignes recues mais celles régulièrement foutues aux autres.

Invité

J’ai vraiment du mal à comprendre comme VW peut dire que ce modèle a un « look sportif et vibrant » ! Mais bon, gageons que le service marketing va arriver à faire avaler la pilule aux consommateurs qui vont se jeter dessus. C’est le seul domaine où VW excelle, la com !

r.burns
Invité

Vous prenez vraiment les consommateurs pour des cons pour penser que le discours marketing est si important

Mwouais
Invité

Tu sous estime le perçu même face à un discours qui paraît un peu gros.
C’est très étonnant, mais dire au gens mille fois quune Dacia est la voiture la plus fiable au monde servirait déjà à remplir la tête de beaucoup qu’il doit y avoir du vrai là dedans. Un petit ajout de … puisque elle a le’moins d’électronique et ça passe crème.

wpDiscuz