Accueil Maserati Maserati tease encore la MC20 en invoquant l’histoire

Maserati tease encore la MC20 en invoquant l’histoire

0
5
PARTAGER
Maserati

Après les premières images de Milan puis le récent hommage à Stirling Moss, Maserati continue de faire monter la « hype » sur son nouveau modèle MC20, avec en toile de fond la grande histoire de la marque en compétition.

Il va sans dire que cette MC20 est très attendue au tournant, tant par la patience rudement mise à l’épreuve des amoureux du Trident que par l’enjeu industriel et commercial que ce modèle représente, au moment où marque connaît depuis plusieurs années une chute régulière des ventes. Le nouveau coupé de la « renaissance » s’inscrira dans l’héritage de la redoutable supercar MC12, dont elle reprend le positionnement moteur. On scrutera avec appétit le nouveau V6 bi-turbo « maison », donné selon les rumeurs pour 600 chevaux et conçu en interne alors que la fourniture de propulseurs par Ferrari a été stoppée. On attend aussi de voir ses velléités électriques, alors qu’une version hybride et même une version 100% électrique sont évoquées.

En attendant, les dernières images de teasing nous montrent une Mc20 passer en trombe devant de vieux bâtiments et arpenter une route en Sicile, mais pas n’importe laquelle. La route en question est celle de la légendaire épreuve routière de la Targa Florio, qui se tint entre 1906 et 1977 et les bâtiments correspondent aux mythiques stands de Floriopoli. Et le timing n’est pas anodin car quatre-vingt ans plus tôt, Luigi Villoresi triomphait à bord de la Maserati 4CL, un bolide répondant à la règlementation de la catégorie « Voiturette ». Cette victoire de 1940 était la 4ème de suite du Trident. La 4CL utilisait un quatre cylindres, le premier de l’histoire de Maserati, avec une cylindrée de 1 491 cc, gavé par une suralimentation avec un compresseur volumétrique et délivrant 220 chevaux. La 4CL connaîtra une belle carrière après-guerre, avec son évolution 4C/LT., jusqu’au début des années 50.

Notre avis, par leblogauto.com

Après le premier lot de tests effectués à l’aide du simulateur dynamique de Modène, le moment est venu pour Maserati d’intensifier les essais sur route et sur piste. Mais avec des photos toujours très floutées sur la voiture, il faudra encore prendre son mal en patience pour se faire une idée plus précise des lignes de la nouvelle supercar italienne. On espère aussi que Maserati tiendra sa promesse et donnera à la MC20 un engagement sportif digne de ses glorieuses aînées.

 

Source et images : Maserati

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Maserati tease encore la MC20 en invoquant l’histoire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

« V6 bi-turbo « maison » » Bon exit les moteurs de chez Ferrari mais ce moteur est une extrapolation des moteurs Alfa?

zafira500
Invité

« mais ce moteur est une extrapolation des moteurs Alfa? »
Lui même conçu par Ferrari.

Invité

Je m’en fous Ferrari c’est de la daube? Ou qu’est-ce que c’est ces questions à la con, qui ne posent jamais au sujet des moteurs Porsche, Lambo, voire Bentley ou Rolls!

Hervé Smagghe
Invité
Les constructeurs nous ont habitué à communiquer en usant du pur mensonge lorsque cela fait plaisir aux clients: Bentley, l’un d’eux, a avalisé l’image, lors de son lancement 2015 de l’Arnage Blue Train, du record du Train Bleu battu par Barnato avec une très belle carrosserie de Gurney Nutting, alors c’était avec une austère berline de Mulliner, très peu jolie. Alors c’est dommage que vous soyez tombé dans le même panneau tendu souvent dans des articles peu sérieux: la Targa, course d’ENDURANCE, n’a pas eu lieu de 37 à 40(sûrement suite à la création par Mr Florio de la Coppa… Lire la suite >>
KifKif
Invité

Parce que leur cible c’est Porsche et non Ferrari ?

wpDiscuz