Accueil Assurance Quel genre de voiture est le plus volé en France ?

Quel genre de voiture est le plus volé en France ?

0
0
PARTAGER
vol de voiture

Si le nombre de voitures volées chaque année en France a été divisé par deux depuis le milieu des années 2000, il n’en reste pas moins que plus de 250 voitures sont volées chaque jour !

Selon les chiffres officiels du Ministère de l’Intérieur, en 2019, il y a eu un peu plus de 140 000 véhicules volés (voitures et deux-roues). Cela représente 11 700 véhicules par mois que l’on dérobe à des propriétaires pas forcément assurés contre le vol. Certains se sont faits spécialistes des palmarès des véhicules volés qu’ils ressortent comme un marronnier en début d’année.

Dans le top des véhicules volés, on trouve finalement de tout. De la citadine ultra diffusée comme la Renault Clio ou la Ford Fiesta aux 4×4 premiums comme le BMW X6 ou le Land Rover Range Rover Sport, tout y passe. Celle qui arrive souvent sur le podium est même la petite Smart ForTwo. Souvent, la raison est l’opportunisme, avec tel ou tel véhicule réputé « facile » à voler.

Tout de même, la plupart du temps, la valeur du véhicule volé ou de ses pièces détachées en font une cible de choix. Il arrive même qu’un véhicule ne soit pas volé, mais entièrement dépouillé de son intérieur, son moteur, les roues. Il ne reste alors plus qu’une carcasse et un propriétaire pris au dépourvu. Les vols, dits « d’accessoires » ou de biens dans les véhicules représentent près de 263 000 occurrences en 2019. Pratiquement le double du nombre de véhicules volés.

Comment se prémunir contre ces vols de voiture ?

Soyons clairs, aucun véhicule n’est à l’abri d’un vol. Que ce soit des véhicules « anciens » avec des serrures mécaniques et peu de sécurité électronique, ou des véhicules du dernier cri, bardés de sécurités, tout se vole. Même installer un système de géolocalisation, avec désactivation de l’automobile à distance ne vous empêchera pas de vous faire braquer et prendre la voiture via un « car jacking ».

Face à ce phénomène, une seule solution : ne rien tenter contre le vol (une voiture ne vaut pas une vie) et être assuré. Oui mais voilà, souvent notre assurance auto propose une option contre le vol qui fait grimper la note. Un bon moyen d’être mieux protégé à moindre frais est de souscrire une assurance complémentaire pour couvrir votre auto.

Comment fonctionne une assurance complémentaire automobile ?

Si en matière de santé, ou de retraite, la complémentaire est connue en France, en matière d’assurance automobile, elle l’est moins. Pourtant, elle a un intérêt indéniable : mieux couvrir votre risque véhicule tout en vous adressant à des spécialistes pour un tarif au plus juste.

Globalement, une complémentaire cela assure quoi ? Tout ce qui est généralement disponible sous forme de packs d’options chez les assureurs classiques et pour lesquelles la note grimpe vite.

Indemnité en cas de vol, prise en charge des frais en cas de panne, rachat de franchise, assistance 0 km, véhicule de remplacement, etc. C’est sans doute un peu de temps à passer au début pour lister ce qui est important pour vous dans la protection de votre voiture, trouver la bonne complémentaire et comparer le coût des options chez votre assureur. Mais, le jeu en vaut la chandelle avec de substantielles économies possibles et une couverture améliorée. On peut même aller jusqu’à souscrire une garantie panne mécanique.

Personne n’est épargné

On pense souvent que le vol de voiture n’arrive qu’aux autres. Et pourtant, les statistiques du Ministère de l’Intérieur sont formelles : tous les départements sont touchés par ce phénomène. Il y a toutefois de grandes différences entre eux. Par exemple, la Lozère est le département qui recense le moins de vols pour 1000 habitants avec un taux de 0,4 vol/1000 hab, suivi par le Cantal, la Corrèze, la Creuse et la Mayenne.

A l’autre bout du classement de France Métropolitaine, on trouve tous les départements de Paris et de la petite couronne. Mais, le « bonnet d’âne » de ce palmarès revient aux Bouches-du-Rhône avec un taux de 5 vols pour 1000 habitants, loin devant Paris, second, avec 4,3. Il y a 10 fois plus de vols par habitants dans ces départements que dans les « bons élèves » du classement.

En 2019, les vols de véhicules avec armes ont représenté 7 642 cas et les vols avec violence, sans arme, 79 130 cas. Cela fait près de 86 800 vols sur les 140 000 de 2019 qui se sont déroulés avec violence ou armes. Même une Ferrari 250 GTO ne vaut pas que l’on risque sa vie ou des blessures pour empêcher son vol. Être assuré contre le vol, par son assurance ou une complémentaire spécifique reste le moyen le plus sûr d’avoir à minima une compensation si cela se produit.