Accueil Ecologie Déconfinement : vers un boom du vélo à Lille, bye bye l’auto...

Déconfinement : vers un boom du vélo à Lille, bye bye l’auto ?

0
149
PARTAGER

Devant les premiers signes d’un développement du vélo avec le déconfinement, Lille et sa métropole ont aménagé l’espace public pour faire la part belle aux mobilités douces, dans l’optique, à plus long terme, de pérenniser les pratiques. Reléguant notamment les voitures aux garages ? 

Déconfinement : peur des transports en commun

Le déconfinement, le 11 mai, ne changera pas la donne: partout en France, les prévisions excluent tout retour à la normal des déplacements à court terme. I lévia, le réseau de transports en commun de la métropole lilloise, ne table ainsi que sur un retour d’à peine 40% de ses usagers.

« Les gens ont peur de prendre le bus », qui circulent « surtout sur les grands axes, donc il y aura sans doute plus de vélos », avance Lucie Vaudet, 22 ans, les mains sur le guidon de son V’Lille – le service de location en libre-service. Jean-Paul Laplace, 70 ans, en V’Lille lui aussi, redoute « une foire d’empoigne » dans les transports.

Vers une ruée dans les magasins de vélos à Lille ?

Alors que le gouvernement a annoncé un plan de 20 millions d’euros pour soutenir la pratique du vélo, les commerces spécialisés, eux, sentent déjà frémir la demande.

« Le téléphone n’arrête pas de sonner », confie Renaud Verahaeghe, co-gérant de l’atelier d’auto-réparation « Les mains dans le guidon », à Lille.

Après une perte « énorme » de manque à gagner, « tout le monde s’attend à un gros flux », renchérit Rég is Przybylak, gérant du magasin Cyclable.

« On sent qu’il va y avoir une grosse demande pour les déplacements domicil e-travail, mais aussi pour les loisirs ».

Aménagement de pistes cyclables temporaires à Lille Métropole

A l’instar de Paris, Nice, Rouen ou Nantes, la municipalité et la métropole européenne de Lille (MEL) ont donc aménagé ces derniers jours 15 km de pistes cyclables temporaires, à la fois sur « les grands axes » et « les points d’entrée » dans la ville.

La mairie de Lille contre une reprise massive de la voiture

« On ne souhaite pas qu’au fil des semaines les gens reprennent trop la voiture, y compris ceux qui ne la prenaient plus », explique à l’AFP Jacques Richir, adjoint au maire chargé de l’espace public.

Or, « Lille a beaucoup d’atouts pour être une ville cycliste, plate avec des grands axes (…) On s’est donc dit qu’il fallait profiter de l’occasion pour accélérer la transition écologique ».

Une période transitoire … qui pourrait perdurer

Au-delà de Lille, les 90 communes de la MEL ont engagé des discussions en ce sens, avec des travaux notamment à Roubaix et Tourcoing.

L’idée est aussi de promouvoir les déplacements entre les différentes communes, qui génèrent l’essentiel du trafic routier.

« Sur la métropole, 2% des déplacements quotidiens sont effectués » à [et non pas « en » …. ndlr] « vélo, dans la moyenne des autres villes. L’objectif est d’arriver à 10% d’ici 10 ou 15 ans », annonce Alexis Marcot, directeur mobilité à la MEL.

« Même si on ignore de quoi sera fait le monde de demain, c’est une formidable opportunité d’orienter les gens vers d’autres modes de déplacements que la voiture.

« Certains aménagements seront-ils maintenus à long terme? « On espère que ce transitoire pourra durer », glisse Martine Aubry, maire PS qui doit composer avec un vote écologiste grandissant et a déjà doublé le nombre de pistes cyclables en six ans.

Le vélo  : une réponse à une réelle attente ou système D ?

Pour Jacques Richir, l’ancrage dans le temps dépendra de deux critères : « gagner en sécurité » en travaillant sur les comportements et avec « des réaménagements importants », mais aussi « vérifier que cela réponde bien à une attente« , donc que « des milliers de personnes changent de mode de déplacement ».

Devant cette « accélération », l’Association Droit au vélo (ADAV) se satisfait de voir aboutir des propositions  » formulées depuis un bon moment », et espère la naissance d’un « nouvel état d’esprit ».

De nouveaux défis

Mais la transition comporte aussi de nouveaux défis. »Aujourd’hui, on sent qu’il y a aussi un besoin d’accompagner les néo-cyclistes qui ont besoin d’être confortés sur les itinéraires, le positionnement sur la chaussée, etc. » mais aussi de « sécuriser les voies », explique à l’AFP son directeur, Michel Anceau.

L’association travaille sur une plate-forme en ligne pour favoriser les échanges entre utilisateurs, va publier une cartographie mise à jour, et compte développer et adapter ses ateliers de conseils pratiques. « On a déjà des demandes de formations de la part de certaines communes », note M. Anceau.

Notre avis, par le blogauto.com

Certes, la pratique  du vélo est louable et offre de sérieux avantages en terme d’écologie notamment. Reste cependant à gérer la sécurité des usagers et à développer les parcours de pistes cyclables.

Autre problème de taille : l’aspect fonctionnel d’un vélo …  S’il permet à une personne de se déplacer, difficile de l’adopter  comme principal moyen de transport quand il s’agit d’amener les enfants à l’école ou de faire les grosses courses de la semaine.  Que dire des  parents aux pratiques parfois risquées qui véhiculent leurs bambins sur des sièges enfants attachés vaille  que vaille ou dans des remorques qui risquent d’être embouties avec leurs occupants au moindre choc ? …  Sans compter enfin,  que toutes les villes ne sont pas plates …  Ce ne sont pas les habitants de  Montmartre ou de La  Croix Rousse qui me contrediront …

Elisabeth Studer avec AFP

 

Poster un Commentaire

149 Commentaires sur "Déconfinement : vers un boom du vélo à Lille, bye bye l’auto ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Ben va falloir vous
y mettre au …
Blog vélo!

Jean
Invité

Y a deja bikeradar

gigi4lm
Invité
Oui, les enfants, les courses, les côtes ou même seulement les faux plats montants (les routes mal plates comme disent certains. Mais il y a aussi les personnes âgées, ayant des problèmes de poids ou d’articulations. Il y a même des personnes qui ne savent pas « faire » du vélo. Alors la solution je la connais : On va vite mettre un moteur au vélo pour éliminer la fatigue. Puis on y mettra 3 ou 4 roues pour améliorer la stabilité. Un toit serait un plus pour éviter de se mouiller. On pourrait fermer l’ensemble pour ne pas avoir trop froid… Lire la suite >>
Elisabeth Studer
Editor

et que fait-on aussi des nombreuses personnes qui habitent à 20 / 30 km des grandes agglomérations (tiens les gilets jaunes ?!….. ) obligées d’emprunter des routes loin d’être plates … pour lesquelles le véhicule électrique est inenvisageable …. ? où même les scooters auraient du mal

The Stig
Invité

Euuuuh, vous pouvez m’indiquer en quoi un VE ne pourrait pas s’en sortir sur une route non plate? Vous savez, on a passé depuis longtemps l’âge de la Saxo Électrique, et encore, même elle savait faire 60km par jour sur des routes non plates !

Jean
Invité

Twizzy ?

wizz
Membre

dans le malheur, on a quand même de la chance que ça se passe en fin d’hiver, avec 6 mois de météo devant nous plus favorables pour le vélo. Dans le cas contraire, un déconfinement en décembre, avec pluie, neige, verglas, journée courte, ça aurait été de l’apocalypse sur route…

SGL
Invité

Il faudrait faire des pistes cyclables abritées 😉
Yapluka…

SGL
Invité

Le premier, protège aussi peut-être du Covid-19 !? 🙂

wizz
Membre

https://funecobikes.com/4565-thickbox_default/toit-pour-velo.jpg
comme disait gigi
on rajoute 2 autres roues pour plus de stabilité
on rajoute un peu plus de renfort pour plus de sécurité
on rajoute un moteur parce que le « bi-mollet » ne suffit plus
on rajoute ci et ça
et à la fin, ça s’appelle automobile

Fraberth
Invité

Je t’invite à regarder le pourcentage d’utilisation du vélo aux pays bas ou au Danemark malgré un climat beaucoup moins agréable que le nôtre
La pluie ou le froid sont de fausses excuses l on s’habitue très vite
La neige c’est rare

Et pour les accidents y’a encore pas mal de pédagogie, pour parler gentiment, à faire entre les cyclistes kamikazes et les voitures qui ne regardent absolument pas en tournant

wizz
Membre

Danemark
pas tant que ça, le vélo

http://www.cycling-embassy.dk/wp-content/uploads/2015/06/Fact-sheet_Francais.pdf
Au Danemark, les déplacements à vélo représentent 17% des trajets – tous trajets confondus-, et 4% des kilomètres parcourus
85% des trajets à vélo comptent moins de 5 km.
70% des trajets à vélo comptent moins de 3 km.
Seulement 2% d’entre eux dépassent 15 km.

https://societesnordiques.wordpress.com/2017/06/19/le-velo-au-danemark-la-fin-dun-mythe/

wizz
Membre

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/736535/copenhague-velo-ville
« Le vélo est donc un choix de société. Mentionnons d’ailleurs un aspect non négligeable : l’achat d’une voiture est taxé à au moins 180 % au Danemark. Un véhicule de 20 000 $ coûtera donc 56 000 $….  »

En France, je peux acheter une Clio de base pour 15000€, et je m’en servirai, même si j’habite à Paris…
En revanche, si à coups de taxe, ça me couterait 40000€, alors je réfléchirai longuement avant de signer la commande…

Comme dirait une (fausse) pub danoise pour vélo : « si tu ne peux même pas acheter une Clio, alors roule en vélo… »

Fraberth
Invité

Au contraire, si on parle bien de l’ensemble des trajets fait dans le pays c’est énorme
Sur la seconde partie on pourrait remplacer velo par voiture En France, vu l’utilisation de la voiture pour des trajets vraiment pas essentiel

gigi4lm
Invité

@Fraberth : « La pluie ou le froid sont de fausses excuses l on s’habitue très vite »
On s’habitue d’autant plus vite qu’on a les moyens de se mettre à l’abri et au chaud.
Contraint et forcé on peut s’habituer à bien des désagréments, mais quant on peut les éviter on ne sen prive pas.
Il est certaines peuplades proche de la nature qui marche à longueur de journée pied nus quelles que soit les conditions (oui, au bord de la piscine ça compte pas).
Vous commencez demain ou vous mettez vos chaussures ?

Thibaut Emme
Admin

@Gigi4lm : en Suède, j’ai vu une « palanquée » de personnes à vélo pour aller au boulot (c’est la première fois que je voyais des pneus de vélo à clous…). Selon eux, il faisait chaud…seulement -18° 😀
Ceux qui connaissent Stockholm savent que certains coins sont très difficiles d’accès (voire interdits) en voiture.
Les métros vont relativement loin en banlieue, les bus aussi, mais les vélos sont légion…même en plein hiver.

SGL
Invité

@Thibaut, je connais aussi Stockholm, et comme Barcelone, et justement, ce sont deux villes que j’ai appréciées y aller en voiture (oui, je sais, je suis un peu chiant) 😉
Alors en VE ….c’est encore un peu dur 😀

SGL
Invité

Et a Stockholm, il y a aussi autant d’embarcations que d’habitants… Mais c’est peut-être une légende ?

wizz
Membre

Paris Stockholm, pour moi, c’est avion.
Mais pour « d’autres personnes », c’est difficile de comprendre que la voiture n’est pas le seul moyen de locomotion à très longue distance. Notre SGL national est entrain de préparer ses prochaines vacances, en Australie, avec sa 308 HDI. Pour les longs trajets, un diesel, y’a rien de mieux…

SGL
Invité

@wizz, j’ai fait pendant trois ans de suite les 3 pays Nordiques, Finlande, Suède, Norvège… 1 mois pour chacun, on se promenait presque tous les jours, on faisait environ 10.000 km par mois avec aller-retour en France et bien au-delà du cercle polaire à chaque fois et au cap Nord…C’était génial, parmi mes plus belles vacances.
Je rêve de le refaire…et toujours en voiture.
L’avion ce n’était qu’une fois,un petit hydravion Cessna pour la balade.
Certains le faisaient en Camping-car, nous, c’était que dans des locations.

SGL
Invité

L’avion pour visiter les pays que tu traverses ce n’est pas génial…

Thibaut Emme
Admin

Ah ben avec un VE on a le temps de visiter alors c’est bon 😉

SGL
Invité

Oui, Je me rappelle d’aire de repos Allemandes…
Avec les VE, on risque de les connaître par cœur !

wizz
Membre

avion depuis Paris, puis louer une voiture sur place

et le reste de l’année à Paris, une petite voiture suffit

SGL
Invité

Oui oui, pour prendre une Suzuki … j’aime pas !

wizz
Membre

c’est exactement la nature de l’homme
quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage

et quand on ne veut pas abandonner sa berline thermique (tout en souhaitant les autres rouler en VE), alors on se trouve plein plein plein de raisons pour ne pas faire autrement…

quand tu iras en vacances en Argentine, dans la Pampa, iras tu aussi avec ta 308 HDI?

SGL
Invité

Cela ne se justifie pas, ni en agrément, en avion quand l’on passe à 10.000 m à 900 km/h pour visiter les pays que l’on traverse ce n’est pas génial.
Ni d’un point de vue écolos, un argument que je pourrais même brandir en N°1.
Les trajets mon permis de mieux connaître l’Allemagne et le Danemark.
Franchement… Je le recommande à tout le monde, ça change des vacances à la plage.
Par contre, préparez petite laine et k-way.

SGL
Invité

Si vous parlez bien anglais, vous n’aurez pas de problème pour vous faire comprendre, les finlandais/suédois/norvégiens maîtrisent plusieurs langues étrangères, rarement le français, malheureusement, pas mal l’Allemand.

C Ghosn
Invité

On va pas demander aux étrangers de parler notre langue alors qu on est même pas foutu d apprendre une langue étrangère et que certains « francais’ ont du mal avec le français. Il existe d ailleurs une bonne blague à notre sujet sur les langues.😂

SGL
Invité

Va dire ça aux Anglais… Ils n’en connaissent généralement qu’une !
La leur.

C Ghosn
Invité

Vu que Luxembourg est une place financiere importante, les anglais ou ceux qui ont cette langue maternelle parlent autrement le francais que le luxembourgeois.

SGL
Invité
gigi4lm
Invité

@wizz : « quand tu iras en vacances en Argentine, dans la Pampa, iras tu aussi avec ta 308 HDI? »
On pourrait vous retourner la question:
Quand vous irez à la boulangerie du coin de la rue vous irez aussi en avion ?

wizz
Membre

gigi

pourquoi me retourner la question, si je devrais aller en avion à la boulangerie du coin?

je me pose la question de savoir si c’est pertinent d’aller en voiture à 3000km, avec ferry, (genre dans un pays nordique) une fois tous les 5 ans, d’acheter une voiture à cet effet (capable de faire ces très longs trajets) alors qu’on ne roule pas ou si peu pendant le reste de l’année…

Jdg
Invité

On s’habitue lol déjà que c’était la fin du monde de demander aux gens de rester au chaud chez eux lol arrêtez de croire que les gens soient désintéressés ou portés vers l’intérêt commun

Fraberth
Invité
Vous me rappelez tous c’est vieux membres du PS (dont certains de ma famille): on trouve déjà les problèmes et limites avant d’avoir essayé, on ressort une problématique d’argent et de pauvreté là où elle n’existe pas Il y a tellement d’argent dans ce pays que les gens peuvent se payer des voitures très bien équipées et faire de toutes petites distances Je suppose que cette population n’a aucun problème à ce mettre au chaud Ensuite nous sommes en plein dans une crise sanitaire qui apparement est aggravée par la pollution et frappe durement les personnes en surpoids Sachant qu’il… Lire la suite >>
wizz
Membre
oui fraberth mais tu oublies une chose : les gens sont libres de leur choix, et leur égoisme fera qu’ils ne pensent pas pour le bien commun à tous mais pour leur avantage perso par exemple, oui pour la pollution. Mais lorsque les gens vont bien, ils s’en foutent, et continuent à se déplacer confortablement dans leur voitures…. …Et une fois malade à leur tour, ils diront « je voudrais bien me déplacer en vélo, mais ma santé ne le permet pas dans ce milieu si pollué. Je suis obligé de me déplacer en voiture. Ce sont les autres, ceux qui… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@fraberth : arrêtez avec ces chiffres de la pollution qui tue « les gens ».

J’en ai fait des enterrements, jamais je n’y suis allé avec pour cause de mort : la pollution.

Si l’activité physique est salutaire, demander à un octogénaire de traverser Paris à vélo se rapproche de l’euthanasie.

Il est vrai aussi que vivre avec une population en forme olympiques composée de centenaires doit effrayer un ministère des pensions.

SGL
Invité

C’est ça le problème, la pollution tue systématiquement indirectement, comme ça personne ne prend réellement au sérieux l’ampleur du problème.
Pourtant, la pollution apporte à la grande faucheuse plus 800.000 morts par an en Europe et 8,8 millions dans le monde… Faisant mille fois moins de bruits que le Covid-19.

versdemain
Invité

Afin de rassurer Elisabeth Studer, je voulais juste rappeler que justement la croix rousse est une exception Française ou l’on peut emprunter le métro pour monter sur le plateau de la croix rousse.

https://www.citycle.com/52428-intermodalite-velo-et-transports-en-commun/
« Il existe toutefois deux exceptions. À Paris, il est possible de d’emprunter la Ligne 1 avec sa bicyclette les dimanches et jours fériés jusqu’à 16h30. Du côté de Lyon, le vélo est autorisé sur la ligne C qui relie l’Hôtel de Ville à la colline de la Croix Rousse, dont les habitants sont exemptés de monter à bicyclette. »

versdemain
Invité

On pourrait ajouter qu’il existe des vélo électrique
https://lyon4.cyclable.com/velos-electriques-lyon-croix-rousse/

versdemain
Invité

Tout n’est pas rose pour autant, car il faut se battre encore et encore contre les habitudes du tout voiture. Exemple en chantant « A vélo à Lyon on dépasse les autos, à Lyon en vélo on dépasse les camions. »
https://www.lyoncapitale.fr/actualite/galere-a-lyon-pour-les-velos-une-elue-chante-a-la-metropole/

Mais bon, le vieux crouton de maire aura vite fait d’invoquer BFM ou de traiter de « conne » la maire du 7ème qui défend le vélo.
https://twitter.com/CollectifVALVE/status/1175875633727102977

SGL
Invité

À noter que les ventes des VAE ont latéralement explosé récemment.
De quoi justifier Paris entier comme ville pour le vélo prioritairement.

wizz
Membre

SGL

demain, avec le déconfinement et le TC à éviter, pour toi, ce sera 308 HDI ou VAE

SGL
Invité

Je ne suis pas un privilégié … pas d’autre choix que les TC … Malheureusement
Les TC déjà sous dimensionnés en temps normal ! 70 % contre 100 % du trafic avec des trains prévus seulement pour 50 % de leur capacité soit 35 % de la normale… Situation aberrante et dramatique !

wizz
Membre

VAE?

SGL
Invité

J’y pense.
Ça va devenir une alternative sérieuse.
Bien que j’aie 40 km par jour… Avec une bonne assistance, sans être sportif, j’espère que c’est possible !?

wizz
Membre

2x20km
batterie amovible (pouvoir recharger au boulot, lorsque sa capacité ne permet plus de tenir toute la journée)
c’est à la portée de tous les vélo élect

Mwouais
Invité

@wizz : vouloir la fin de vie d’autrui ne t’ élève pas et le décès proche de SGL diminuera les échanges sur LBA.

L’absence de protection en vélo électrique me pousse à inviter SGL à rouler en Ami.

Je crois savoir qu’il préfèrera le Twizzy, je peux comprendre.

wizz
Membre

à qui est ce que je souhaite la fin de vie???

Mwouais
Invité

Celle de SGL pardi !

Vouloir le mettre sur une bicyclette sur 40km journalier et surtout traverser Paris ! C’est une incitation au suicide.

😉

wizz
Membre

mwouais
remonte la discussion, juste quelques commentaires plus haut. Tu verras celui de SGL, que je cite ci-dessous

« À noter que les ventes des VAE ont latéralement explosé récemment.
De quoi justifier Paris entier comme ville pour le vélo prioritairement. »

Donner des exemples, oui. Mais le mieux encore est de l’appliquer à soi-même, à le faire en premier…

SGL
Invité

La principale raison que les gens ne prennent pas le vélo (cause évidente) …c’est à cause des Autos et des pistes cyclables minables insuffisamment protéger.
Moi, j’assume une interdiction des voitures comme j’assumais plein d’autres choses.
Mais c’est toujours la même histoire, un acte isolé, c’est un coup d’épée dans l’eau.
Ils FAUT des obligations pour tout le monde

wizz
Membre

si les gens ne prennent pas le vélo, alors pourquoi auraient ils acheté massivement des VAE récemment?

« À noter que les ventes des VAE ont latéralement explosé récemment.
De quoi justifier Paris entier comme ville pour le vélo prioritairement. »

Mwouais
Invité
@SGL : le chiffre d’affaires est en augmentation de 2% pour les ventes de vélos entre 2017 et 2018. Les ventes de vélos à assistance électrique est en grande augmentation (21% je crois) et coûtent vers 1.500€ pièce. Donc, le nombre de vélos a probablement diminué (indexation, inflation et ventes des vélos électriques assurent le CA). CQFD ? Le français est de plus en moins attiré par la pédale mais voudrait une motocyclette électrique bon marché. Quant à la maman isolée avec ses 2 enfants de 2 et 7 ans, elle achète un vélo cargo et se fait de jolis… Lire la suite >>
SGL
Invité

Là maintenant, enfin demain, s’ils le font, prendre le vélo, c’est que littéralement, ils ont le canon du Covid-19 sur la tempe.

SGL
Invité

Demain il pleut à verse 😉

Mwouais
Invité

@SGL : oui pour ta rethorique sur l’acte isolé.
Non pour l’obligation : je suis marchand d’art armé d’un tableau à présenter, avocat avec un dossier de 10 classeurs, représentant commercial d’aspirateur, … octogénaire déséquilibré, ….

Quant à redessiner Paris avec une empreinte pour les vélos dans toutes les rues, c’est assez utopique.

L’équilibre à trouver est dans un mix de transports, un déploiement des TC, des TC ‘individuels’ type BlueCar/Ami/etc, vélos et … voiture.

Pour la voiture, il faut la laisser rouler et stationner le plus aisément possible.

Mwouais
Invité

@SGL : et voilà que tu pointes le problème : les TC sous dimensionnés.

wpDiscuz