Accueil Mondial de l'automobile Pas de salon de Paris = licenciements chez AMC Promotion

Pas de salon de Paris = licenciements chez AMC Promotion

0
4
PARTAGER
Paris Motion Festival 2020 annulé

L’annulation du « Mondial de Paris », alias désormais le « Paris Motion Festival », provoque le licenciement de tous les salariés d’AMC Promotion selon Autoactu.

Le salon automobile de Paris vit une période trouble depuis quelques temps. Après avoir réussi à peu près à le réinventer en 2018, AMC Promotion (Auto Moto Cycle Promotion) a été forcée de s’adosser « à des professionnels des salons » (selon Luc Chatel). Ainsi fut fait avec l’entrée en jeu d’Hopscotch qui partage désormais la tête de AMC Promotion avec la PFA (PlateForme Automobile) dirigée par Luc Chatel.

Selon Autoactu, l’annulation de l’édition 2020 du Salon de Paris pousse la PFA et Hopsctoch à « mettre en sommeil » AMC Promotion et, par conséquent, à licencier les salariés, soit 10 personnes. Selon la PFA, se séparer des salariés est une décision logique pour protéger les intérêts des actionnaires d’AMC. Il est vrai qu’en l’absence de salon 2020, le prochain est théoriquement en 2022. AMC Promotion se retrouvait donc sans véritable but autre que celui de préparer un salon – hypothétique – dans 2 années.

La PFA et Hopscotch pourraient tout de même organiser cette année certains événements qui devaient se dérouler en marge du salon de l’auto. Mais, ils n’ont visiblement pas besoin d’AMC Promotion.

Notre avis, par leblogauto.com

La PFA finit – avec opportunisme – de mettre la main sur le Salon de l’automobile de Paris. AMC Promotion, qui tenait la baraque depuis des années, a du accepter d’être mis sous la coupe de Hopscotch. Et d’annoncer un « festival de la mobilité » qui s’annonçait automobile, mais pas que (et largement). Avec l’annulation, la PFA vide AMC Promotion des gens qui la compose, tout en gardant la société active (elle n’est pas liquidée).

En quelques mois, le, plusieurs fois, ancien ministre a su mener sa barque. Propulsé Président de la PFA, il a su convaincre le « Comité des Salons » (qui détenait la propriété du Salon de l’Automobile depuis 1911) et sa cagnotte de plusieurs millions d’euros, de fusionner avec la PFA. Il a ensuite racheté AMC Promotion qui organisait le salon depuis 1991. La moitié d’AMC a été cédée à Hopscotch (peu connu, voire inconnu dans le monde de la communication automobile).

La PFA et Hopscotch rêvent de faire du Salon de l’auto une « grande fête » multilocalisée avec concerts, dîners, spectacles, etc. et autre chose que la bagnole. Pour en savoir plus, lire le Canard Enchaîné du 15 janvier 2020 : « L’ex-ministre Luc Chatel fait un casse au Salon de l’Auto ».

L’épisode de la pandémie précipite-t-elle la fin du salon de l’automobile de Paris ?

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Pas de salon de Paris = licenciements chez AMC Promotion"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Seyfou Ouzini
Membre

Merci pour l’article.

Je ne savait rien des dessous de ce salon que je ne frequente plus depuis un moment certes, mais là !

Du coup « RIP » Salon de l’auto comme beaucoup d’autres…

4aplat
Invité

Le salon de l’auto, devenu Mondial de Paris se meurt.
Moi qui ai assisté a toutes les editions entre les années 80 et 2016, j’ai raté 2018.
Je ne sais pas si en 2022 je m’y rendrais, le tout mobilité pour cacher un manque d’exposants ne me conviens pas

Gustave
Invité

l’age d’or du mondial de l’auto, c’etait entre 92 et 2004 à mon avis 🙂

supercante
Invité

Chatel, un sinistre escroc qui détruit tout ce qu’il touche.
Il n’en fallait pas plus pour tuer définitivement le Mondial qui ne sera plus désormais qu’une farce minable vendue sous la bannière de motion festival, si toutefois ce machin a lieu un jour.
L’automobile dans tout ce qu’il y a de beau est en train de disparaître.
Il faudra bien se souvenir de ses fossoyeurs plus traîtres les uns que les autres le jour venu.

wpDiscuz