Accueil Politique Autoroute gratuite : ni réaliste, ni souhaitable selon Djebbari

Autoroute gratuite : ni réaliste, ni souhaitable selon Djebbari

0
21
PARTAGER

Les autoroutes gratuites cette année, ne serait-ce au minimum en Occitanie ? Le gouvernement n’est pas pour.
Alors que Carole Delga, la présidente socialiste de la région Occitanie, a demandé vendredi aux sociétés d’autoroutes la gratuité des péages cet été en vue d’aider aux départs en vacances et à la relance du secteur touristique sinistré par le crise du Covid-19, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat aux Transports, n’a pas jugé la proposition opportune.

Gratuité des autoroutes : ni réaliste ni souhaitable estime le gouvernement

« Il n’est ni réaliste, ni souhaitable d’exiger cet été la gratuité des péages auprès des sociétés d’autoroutes », a estimé mardi Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat aux Transports, s’exprimant sur BFMTV en réponse à une demande de la présidente de l’Occitanie.

Selon lui, il apparait évident que cette position s’avère avant tout politique. Mais au-delà de cet aspect, il estime que la proposition est « assez inopérante » sur le « plan pratique et contractuel.

Appel de Carole Delga, présidente de la région Occitanie pour la gratuité des autoroutes cet été

« Je demande, dans le cadre de leur concession avec l’Etat, un effort exceptionnel de solidarité nationale aux sociétés autoroutières françaises pour cet été 2020″, a déclaré en fin de semaine dernière Carole Delga dans un communiqué, dans lequel elle appelle le gouvernement à « aller plus loin sur le plan tourisme ».

Parmi d’autres propositions, Mme Delga évoque un « chèque tourisme », avec une formule « tout compris » –transports en commun, assiette, nuitée, loisirs–, sans en préciser le montant.

Objectifs affichés : aider aux départs en vacances et à la relance du secteur touristique.

Des contrats négociés depuis longues dates et engageants

« Mme Delga sait très bien que tout ça est noué et géré par des contrats qui, d’ailleurs, n’ont pas été négociés par nous mais qui continuent à s’appliquer », a tenu à préciser M. Djebbari, rappelant le processus de privatisation des autoroutes françaises dans les années 2000.

« Si Mme Delga veut rembourser le niveau de péages aux sociétés concessionnaires en Occitanie, je l’invite à entrer en contact avec les concessionnaires en question », a-t-il ironisé.

Ne pas priver de revenus les sociétés de péage

Rappelant que les concessionnaires d’autoroutes avaient rendu les péages gratuits pour les personnels soignants pendant la crise sanitaire, le secrétaire d’Etat a par ailleurs jugé qu’il n’était pas souhaitable de priver ces sociétés d’une source de revenus dans le contexte actuel. Et ce d’autant plus, que l’Etat et la collectivité a « besoin encore des concessionnaires pour faire des investissements assez majeurs », tels notamment la mise en place de bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Carole Delga s’étonne en retour du manque de dialogue Etat / sociétés d’autoroutes

La présidente de la région Occitanie a répondu en fin de matinée par un tweet incisif: « +Faire de la politique +, M. Djebbari, c’est s’occuper des gens ! », a lancé Carole Delga sur Twitter.

« Balayer ma proposition du revers de la main avec cet argument n’est pas très sérieux. Cela mérite au moins un tour de table et je m’étonne du manque de dialogue entre l’Etat et les sociétés autoroutières pour s’adapter à cette situation exceptionnelle », a-t-elle ensuite poursuivi dans un communiqué.

Sauver la saison touristique selon C.Delga

« C’est du pouvoir d’achat des Français dont il est question, mais aussi de sauver la saison touristique qui est l’un des piliers de l’économie nationale avec près de deux millions d’emplois directs et indirects », a par ailleurs indiqué Carole Delga.

« J’estime que dans cette période, le dialogue et l’échange pour trouver ensemble des solutions concrètes à offrir à nos concitoyens doit être notre priorité. C’est pourquoi j’ai écrit le 18 mai aux présidents des sociétés autoroutières afin de leur demander un acte de solidarité nationale en modérant leurs tarifs de péage pour l’été 2020 », a-t-elle conclu.

L’Occitanie accueille chaque année 30 millions de touristes pour 200 millions de nuitées, ce qui représente un chiffre d’affaires de 15,9 milliards d’euros. Ce secteur emploie directement 100.000 personnes et représente 10% du PIB la région.

Notre avis, par leblogauto.com

Jean-Baptiste Djebbari a semble-t-il bien résumé : la proposition de Carole Delga se veut avant tout politique et électoraliste, pour ne pas dire démagogique. Tout en étant extrêmement difficile à appliquer. Et ce d’autant plus que les sociétés autoroutières sont soumises à des contrats … Reste à déterminer si la pandémie du Covid-19 ne pourrait pas être considérée comme une situation exceptionnelle permettant d’assouplir les obligations contractuelles.

Sources : AFP

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Autoroute gratuite : ni réaliste, ni souhaitable selon Djebbari"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
The Stig
Invité

« Ni souhaitable, ni réalisable ».

Bah oui, ce serait dommage qu’il perde le petit (gros?) bonus versé par Vinci et consorts…

gigi4lm
Invité

Je comprend bien les arguments du ministre. Néanmoins, ce qui n’est ni souhaitable ni réalisable chez nous le devient en Espagne qui développe la gratuité sur l’ensemble de son réseau.

Thibaut Emme
Admin
La gratuité en Espagne s’accompagne de travaux non faits, ou étalés dans le temps. Il suffit de regarder la Belgique et son réseau autoroutier « gratuit » (tout ce paie en ce bas monde) et défoncé par les camions qui y circulent librement…ornières partout. Et le système d’éclairage qui faisait la fierté du pays se retrouve avec une ampoules sur 5 (ou pire) qui fonctionne. Après, que l’on souhaite un prix qui ne donne pas des milliards de bénéfices aux groupes concessionnaires pkoi pas. A noter que ces groupes sont très souvent des groupes de BTP. Pourquoi ? Car quand le concessionnaire… Lire la suite >>
JC juncker
Invité

Elle en est où la France au niveau de ces infrastructures routières ai classement ? Qu on remette les choses dans son ensemble ?

Je le voie venir a 1km mais au Grand Duché , les autoroutes sont gratuites aussi mais d in autre niveau que les autoroutes belges et allemandes.

Thibaut Emme
Admin

La France chute (18e) dans le classement mondial des routes à cause…tadaaa des infrastructures dites gratuites.
Ici, il ne vous a pas échappé que l’on parle autoroutes. Et pour le coup…les autoroutes FR (à par certaines portions urbaines gratuites genre l’A6) sont dans le top 3 mondial.
Les routes dans les paradis fiscaux je ne connais pas.

JC juncker
Invité

Le Luxembourg n est pas un paradis fiscal. Il ne l est plus en tout cas. 👀 Mais vu sa place de Carrefour de l Europe et le transit nord sud est ouest, sans compter les Frontaliers , vacanciers. , C est pas dégueulasse, Suroît que c est un réseau filmé 👌 (cita.lu) pour les curieux.

Invité
Je rejoins Thibault sur la mauvaise comparaison des autoroutes gratuites vs les nôtres. J’ai beaucoup (beaucoup) voyagé à travers l’Europe. Ouest, sud, et Est. C’est simple, la conclusion a toujours été la même: les autoroutes gratuites sont toujours ignobles, parfois dangereuses, jamais en parfait état, et sales. La Belgique ayant le pompon des plus dangereuses et détruites à mon sens. Le Luxembourg est tout au plus une parenthèse. L’Allemagne est en travaux partout et tout le temps, avec des bouchons à n’en plus finir. Une section se termine qu’ils doivent déjà retourner au début des travaux car 15 s’est écoulé.… Lire la suite >>
AXSPORT
Invité

Jean-Baptiste Djebbari ?
Qui est-ce donc ?

SGL
Invité

Déjà, les autoroutes sont privées, l’Etat ne doit pas intervenir dans le domaine privé, sauf comme bouée de sauvetage si c’est nécessaire à l’intérêt général.
2e, il ne fallait pas vendre les autoroutes au privé.

Thibaut Emme
Admin

@SGL : « Déjà, les autoroutes sont privées, (…) il ne fallait pas vendre les autoroutes au privé. »

Heu…les autoroutes ne sont pas privées…elles sont concédées ce qui est totalement différent 😉

Et je repose ma question…l’aménagement du territoire (donc les routes et autoroutes) fait-il partie du portefeuille régalien ou non.
Si on dit non, alors les rivières, canaux, voies ferrées, lignes aériennes non plus. Les chemins vicinaux, de GR, etc non plus.
etc etc.

SGL
Invité

Ouais OK @ Thibaut Emme, je savais et j’ai eu tort de simplifier à outrance.
Le nerf de la guerre, c’est l’argent, et l’argent de la gestion est 100 % du domaine privé.
Pour moi, les autoroutes sont effectivement bien du domaine régalien, comme les ports de commerce et ce que vous dites.

Thibaut Emme
Admin
« l’argent de la gestion est 100 % du domaine privé. » >> Là aussi…non 🙂 c’est une sorte de « contrat-plan » passé entre la société concessionnaire et l’Etat qui fixe la hausse du péage par exemple. L’état prend joyeusement une taxe, octroie une certaines hausse en échange d’engagement dans certains travaux (construction de nouveaux échangeurs, réfection de portion, d’ouvrages etc.) et applique la TVA (oui, là encore une taxe sur une taxe…). Il y a des coins où les autoroutes sont « gratuites » (on va dire sans péage). On peut parler de l’A20 qui a des portions sans barrière d’octroi….et on les a… Lire la suite >>
JC juncker
Invité

Est ce que les autoroutes gratuites sont limitées a 110? Il le semblent que celles a 130 sont que des autoroutes payantes . L A31 est passé par exemple a 110 sur toute sa portion gratuite . 👀 Et a partir du premier péage après Toul , hop 130. 😂

Thibaut Emme
Admin

L’A20 est à 130 même sur les portions sans péage…

opti78
Invité

ben non, … on se rend pas compte à quel point c’est difficile de laisser les barrières de péages ouvertes ….. c’est un geste technique qui demande une procédure complexe …. si quelqu’un pouvait me dire combien ils ont distribué de dividendes à leurs spéculateurs ….???

wpDiscuz