Accueil Renault Recapitalisation de Renault : l’Etat est prêt selon Le Maire

Recapitalisation de Renault : l’Etat est prêt selon Le Maire

122
8
PARTAGER

L’Etat se tient prêt à renflouer le capital d’Air France et de Renault face à la crise du coronavirus. Une déclaration on ne peut plus claire, énoncée mercredi par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

Tout est prêt, tout est envisageable

« Je vais être très bref, tout est possible, tout est envisageable, tout est prêt », a déclaré Bruno Le Maire à la sortie du conseil des ministres.

Si Renault n’a certes pas appelé l’Etat à la rescousse, la directrice générale d’Air France, Anne Rigail, a quant à elle prévenu dans le Figaro que le groupe Air France-KLM aura « besoin rapidement d’un soutien financier. »

L’Etat prêt à prendre ses responsabilités en tant qu’actionnaire de Renault

A la mi-mars, le Premier ministre Edouard Philippe avait déclaré que l’Etat était prêt à « prendre ses responsabilités en tant qu’actionnaire ».

L’Etat français contrôle notamment 15% du capital de Renault.

Pas de renationalisation de Renault à l’ordre du jour … en mars dernier

Jean-Dominique Senard, le patron de Renault avait assuré pour sa part en mars dernier ( quasiment des lustres en ces temps où le coronavirus remet chaque jour en cause les décisions et consignes de la veille …) qu’une renationalisation du groupe n’était « pas à l’ordre du jour« . Ses arguments ? Il avait alors estimé que « le jour où la conjoncture redevient plus favorable, dans l’industrie automobile, cela peut être extrêmement rapide et fort ».

Reste que désormais, le groupe automobile a suspendu l’essentiel de sa production en Europe. Ses ventes se sont effondrées de 71,6% dans l’Hexagone le mois dernier.

Présentation de plans stratégiques maintenue

Dans un entretien accordé au Wall Street Journal, Jean-Dominique Senard, président du conseil de Renault, et le directeur général de Nissan, Makoto Uchida, ont réaffirmé leur intention de présenter des plans stratégiques à trois ans à mi-mai, et ce, malgré la chute brutale de leurs volumes de ventes.

Le coronavirus, prétexte pour justifier de lourdes mesures ?

Face à la propagation du Covid-19, Renault et Nissan ont été contraints de fermer une grande partie de leurs sites de production. Ils prévoient désormais de mettre un terme aux activités et aux produits dont la rentabilité n’est pas assurée.

Le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier, affirme que Nissan pourrait fermer des usines en Espagne et que Renault pourrait retirer sa marque de Chine.

Les travaux de recherche et d’ingénierie pourraient être divisés pour éviter les doublons, ajoute le media américain. Qui affirme que les deux  constructeurs prévoient de doubler le nombre de pièces que les deux fabricants partagent pour en porter la proportion à 75-80%.

Renault et Nissan rassurent sur leur trésorerie

Face à la chute de leurs revenus, les deux constructeurs se sont également voulus rassurants sur l’état actuel et le devenir de leur trésorerie.

Renault a ainsi tenu à rappeler qu’il pouvait faire appel à des crédits garantis par l’Etat qu’il n’a pas encore sollicités, et qu’il disposait d’une ligne de crédit de 3,5 milliards d’euros. Nissan peut quant à lui user d’une ligne de crédit représentant environ 12 milliards de dollars.

Le broker JPMorgan a certes abaissé son objectif de cours sur Renault de 30 à 20 euros mais il a maintenu sa recommandation sur la valeur.

Sources : AFP, Renault, Reuters, WSJ

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Recapitalisation de Renault : l’Etat est prêt selon Le Maire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Si cela faire repartir la société sur des bonnes bases pour 2021… Pourquoi pas ?

MEDEF
Invité

Baisse la culotte , tu vas la sentir passé sur la prochaine déclaration d impot.

SAM
Invité

@MEDEF. Air France, Accord, Alstom, Seb/Moulinex, PSA, Thales, Bombardier, Airbus, les Chantiers de l’Atlantique, Safran … Vinci, Bouygues …

jesaistout
Invité

Vinci ???

Tu vas adorer au prochain passage de péage

koko
Invité

C’est la double carotte.
Il faut que l’état recapitalise et ils vont détruire de l’emploi en France…

SlickWilly
Invité

Cash vs equity
L’état donne de l’argent et entre au capital des entreprises.

Tout simplement.

NIC084
Invité

Pour Vinci j’ai entendu dire qu’ils vont changer le principe des péages. Dorénavant il faudra mettre son cul à la fenêtre et c’est eux qui mettront le ticket et non nous qui le mettront dans la machine

koko
Invité

Faut espérer qu’il leur reste un peu d’argent pour payer la retraite de Carlos.

wpDiscuz