Accueil Electriques Nouvel Opel Vivaro-e : le lion au blitz électrique

Nouvel Opel Vivaro-e : le lion au blitz électrique

65
14
PARTAGER
Opel Vivaro-e

Evidemment, l’Opel Vivaro-e suit son cousin/jumeau du groupe PSA. Le tout premier fourgon électrique d’Opel présente les mêmes caractéristiques que le Peugeot e-Expert.

  • Deux capacités de batterie li-ion 50kWh et 75kWh
  • Répond à une majorité des déplacements quotidiens des professionnels
  • Livraisons à la fin de l’été 2020

Utilitaire léger de taille moyenne (de 4,6 m3 en version S à 6,6 m3 pour la version L), l’Opel Vivaro-e dispose de 136 chevaux avec son moteur électrique, et d’un couple de 260 Nm disponible immédiatement. Le moteur est alimenté au choix par une batterie lithium-ion de 50 kWh, ou une de 75 kWh. Cela permet une autonomie allant, en cycle WLTP, de 230 km (50 kWh) à 330 km (75 kWh).

Bien entendu, qui dit utilitaire dit volume de chargement. Ici, les batteries sont implantées de manière à ne pas gréver ce dernier. En revanche, la charge utile est un peu obérée avec 1275 kg contre 1405 kg pour la version fonctionnant au gazole de l’Opel Vivaro. Le Vivaro-e, tout comme le Vivaro thermique, dispose de l’option « FlexCargo » qui permet un passage côté passager pour les objets longs, mais aussi de gagner 0,5 m3 de plus de chargement.

C’est de l’électrique dont on retrouve une récupération d’énergie à la décélération et au freinage. Si les performances dynamiques en basse vitesse permettent de toiser les versions thermiques, la vitesse limitée électroniquement de 130 km/h indique que dépasser le 80 à 90 km/h, la montée en vitesse devrait se ralentir.

Bon de toute façon, ce genre de fourgon électrique peut emprunter l’autoroute à allure autoroutière, mais ce n’est clairement pas leur meilleur terrain de jeu. Non, ils sont plus à l’aise en ville ou en zone péri-urbaine pour ce que l’on appelle la livraison du « dernier kilomètre ». L’Opel est homologué pour tracter une remorque.

Correspondent à une majorité de déplacements pros, mais boudés. Pourquoi ?

Côté recharge, l’Opel Vivaro-e dispose d’une prise Combo CCS-2. Il peut donc être chargé, en courant alternatif, sur une prise domestique 10 A, ou une prise 16A via un câble spécifique. Il peut également recevoir l’électricité depuis une wallbox 7kW (le chargeur embarqué a une puissance de 7,4 kW).

En option, on peut même opter pour un chargeur embarqué 11 kW (triphasé) bien pratique pour aller sur une wallbox 11kW ou une borne publique accélérée. Enfin, il est compatible avec les charges rapides jusqu’à 100 kW en courant continu. En théorie, cela permet de récupérer 80% de la batterie 50 kWh en 30 minutes, ou en 45 minutes pour la batterie 75kWh.

Evidemment, le fourgon arrive avec sa panoplie de services comme l’accès à plus de 140 000 bornes de recharge en Europe via Free2Move, ou la très pratique application smartphone OpelConnect qui permet de programmer la recharge, vérifier celle-ci, programmer la climatisation à distance (permet de partir le matin avec un véhicule à température sans utiliser la batterie au départ).

Reste à voir le positionnement tarifaire d’Opel par rapport à Peugeot et Citroën. Il devrait être un cran en dessous de ses cousins. La prochaine étape de l’électrification des utilitaires légers sera pour l’an prochain avec l’Opel Combo-e.

Fiche technique de l’Opel Vivaro-e

Dimensions
Longueur S4,61 m
Longueur M4,96 m
Longueur L5,31 m
Hauteurenv. 1,9 m
Motorisation
Puissance moteur136 ch
Couple moteur260 Nm
Roues motricesavant
Vitesse max130 km/h (limitée)
Batterie
Typelithium-ion
Capacité 150 kWh
Autonomie 1230 km (WLTP)
Capacité 275 kWh
Autonomie 2330 km (WLTP)

This slideshow requires JavaScript.

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Nouvel Opel Vivaro-e : le lion au blitz électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ben
Invité

Si les performances dynamiques en basse vitesse permettent de toiser les versions thermiques, la vitesse limitée électroniquement de 130 km/h indique que dépasser le 80 à 90 km/h, la montée en vitesse devrait se ralentir. Wowowooww a pas compris là

wizz
Membre
ça s’explique assez facilement. Pour commencer, un vélo, parce que tout le monde en a fait, et a ressenti les effets. Un vélo de course léger, avec un jeu plateau/pignon de 52/13, on peut faire un bon démarrage sur le plat, sans trop de difficulté. Le même vélo, lourdement chargé de 2 sacoches pour les vacances, on aura du difficulté pour démarrer. Il faudrait changer de pignon Un vélo de course léger, avec un jeu plateau/pignon de 52/17, on peut aborder un faux plat sans trop de difficulté. Le même vélo, lourdement chargé, et on ne pourra pas affronter ce… Lire la suite >>
greg
Invité

Dans cette couleur il me fait penser au NV200 taxi new yorkais 🙂

SGL
Invité

En version passager, ça fera un excellent taxi …avec une cloison pour les covid-19. 😉

SGL
Invité

Remarquable au niveau performances… maintenant il reste plus qu’à rendre obligatoire ce type de véhicule en zone urbaine.

nouh
Invité
Pour le rendre obligatoire, il faudrait qu’il soit aussi « pratique » qu’un essence et ce n’est malheureusement pas le cas. Et puis, les PME et les artisans n’ont pas les moyens de se payer se genre de véhicules et le Covid-19 ne va pas arranger leurs fonds propres et surtout je ne vois pas une ville se passer des services de tous les artisans….. L’électrique a ses limites, une flotte de camionnette à EDF ou à la RATP pour ses interventions, oui très certainement, il y en a déjà eu, mais ailleurs pourquoi faire…. et si l’on veut interdire quelque chose… Lire la suite >>
SGL
Invité
@nouh, c’était un peu pour provoquer. L’obligation pourrait se faire à terme d’une politique de disparition progressive des utilitaires à 100 % diesel. Il faudrait favoriser les PHEV essence et diesel s’il est censé faire aussi des longs trajets sur autoroute. Il faudrait arrêter le remboursement des taxes de carburant aux transports routiers, favoriser les biocarburants. Après ça sera à chaque mairie des grandes villes de réglementer les transports thermiques dans les villes. Cela ne peut se faire que progressivement…mais il fait bien commencer un jour ! Je ne comprends toujours pas les gens « anonymes » qui défendent à… Lire la suite >>
wizz
Membre
Tous ces utilitaires ne font pas des longs trajets non stop, ou transportant une lourde charge. Certains font du périurbain, centre ville, faible distance journalière, beaucoup d’arrêts. Livraison Amazon du dernier km. Traiteur. Fleuriste. Auchan livraison à domicile…. Moteur souvent froid, donc usure prématurée. Laisser le moteur toujours allumé, et c’est la conso journalière qui explose Vitesse très faible, donc rendement déplorable. Un moteur puissant alors que son utilisateur n’a besoin que du dixième de sa puissance max Conduite par a-coups, donc embrayage… Boite manuelle 6 rapports dont les 3 derniers jamais utilisés Boite auto 6-8 rapports idem. Cout d’entretien… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

qu’est ce que c’est le chargeur externe 11 kW? Un convertisseur AC-DC 11 kW qu’on branche en combo?

Bizaro
Invité

En le voyant jaune, ça me rappelle que fut un temps La Poste avait le plus gros parc de véhicules électriques au monde.
On retrouve pas mal de Kangoo jaune sur le boncoin. Il serait intéressant d’avoir un retex de cette entreprise publique.

wpDiscuz