Accueil PSA Chute des cours : Dongfeng réexamine sa cession de parts de PSA

Chute des cours : Dongfeng réexamine sa cession de parts de PSA

142
11
PARTAGER

Dongfeng Motor, groupe automobile chinois, procède actuellement au ré-examen d’un accord conclu avec PSA visant à réduire sa participation  dans le constructeur français, dans le cadre du projet de fusion entre PSA et FCA.

Dongfeng veut revoir la valorisation de sa cession de parts

Un document consulté par l’agence de presse Reuters laisse ainsi entendre que le chinois ne remet pas en cause son choix de diminuer son poids au sein du capital de PSA …. mais la valorisation des actions qu’il comptait céder. Une remise en cause strictement financière qui fait suit à la dégringolade des cours boursiers dans le contexte extrêmement tendu de crise sanitaire lié au coronavirus.

Accord préliminaire de Dongfeng pour réduire sa part dans PSA

En décembre 2019, PSA et FCA ont signé un accord de fusion valorisé à près de 50 milliards de dollars dans le but de donner naissance au quatrième groupe automobile mondial. Parmi les termes de l’accord figurait l’acceptation par Dongfeng de réduire sa participation dans PSA via la cession de 30,7 millions d’actions, le constructeur chinois détenant et 19,5% des droits de vote de PSA et 12,2% du capital du groupe automobile français. Soit l’équivalent de 680 millions d’euros selon les cours en vigueur à la fin de l’année 2019. Suite à l’opération, en fonction de ce calcul, Dongfeng aurait détenu à terme près de 4,5% du nouvel ensemble PSA-FCA.

Dongfeng veut réexaminer le projet de cession

Lors d’une téléconférence avec les investisseurs mardi dernier, un responsable de Dongfeng a néanmoins déclaré que le groupe chinois avait décidé d’examiner de nouveau le dossier. Précisant que le projet de cession de cette participation était susceptible de modifications.

“Cela est étroitement lié aux discussions de fusion entre PSA et FCA, nous sommes donc également en négociation étroite avec eux”, a-t-il ajouté, sans fournir plus de détails sur d’éventuels changements concernant la part qu’il pourrait détenir dans le nouvel ensemble.

Projet de fusion PSA / FCA toujours d’actualité malgré le coronavirus

Si, selon certaines rumeurs, la crise engendrée par la propagation du coronavirus à l’échelle mondiale pourrait remettre en cause la fusion entre FCA et PSA, le syndicat italien de la métallurgie FIOM a laissé entendre le contraire en début de semaine. Indiquant que durant une télé-conférence qui s’est tenue mardi entre le constructeur et lui, aucun éventuel retard concernant cette opération n’a été mentionné.
« Aucun retard dans la fusion avec PSA ne nous a été notifié », a ainsi indiqué à Reuters Michele de Palma, un représentant de la Fédération des métallurgistes. Tenant ainsi à préciser les termes d’un communiqué de la secrétaire générale de la FIOM, Francesca Re David, qui semblait au contraire évoquer un retard « certain » dans le contexte actuel lié au coronavirus.

PSA et FCA ont indiqué en décembre dernier vouloir finaliser leur projet de fusion dans 12 à 15 mois.

Notre avis, par leblogauto.com

Si Dongfgeng avait pu accepter d’abaisser sa participation dans PSA pour notamment réduire son poids financier dans la future entité PSA-FCA à un niveau acceptable par le CFIUS –   le comité américain chargé de la validation de certaines transactions impliquant des investissements étrangers aux Etats-Unis – la dégringolade des cours rend désormais nécessaire d’effectuer une remise à plat et une revalorisation du nombre d’actions susceptibles d’être cédées.

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Chute des cours : Dongfeng réexamine sa cession de parts de PSA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Au prix de l’action … c’est le moment de l’augmenter! La participation.

dom
Invité

l’action Dongfeng est à 4 cny = 55 centimes d’euro. Est le bon moment pour bouffer Dongfeng ?

tomi
Invité

Jamais l’état chinois laissera faire ça, il protége son industrie automobile

wizz
Membre

il n’y a pas que le prix de l’action. Il y a aussi le nombre d’actions

Ensuite, il faut….qu’il y ait des vendeurs. Je peux avoir la somme disponible pour acheter cash le constructeur. Mais si personne ne vend ses actions, ou pas assez, alors je ne prendrai jamais le controle du groupe (ex: Porsche, les Lander et le Quatar possèdent à eux trois 89% du groupe VW. Personne ne pourra prendre controle de VW, à l’abri des OPA hostile, et ce quel que soit le prix de ses actions)

SAM
Invité

@Wizz. En tout cas, Dongfeng qui devait revendre une partie à la famille Peugeot attendra le rebond de l’action :
https://www.capital.fr/entreprises-marches/quel-avenir-pour-la-participation-de-dongfeng-dans-psa-1366550

Tout ce petit monde va se regarder en chiens de faïence … Exor aussi.

wizz
Membre
Ce sera une grande partie de poker menteur entre FCA (et Agnelli), PSA (et le clan Peugeot, l’Etat français), Dongfeng…et les actionnaires des 2 groupes -Dongfeng ne veut pas céder ces titres à ce niveau dérisoire. A moins que PSA ne veuille payer un dédommagement équivalent.. -il pourrait se passer une plombe avant que les cours de PSA et FCA remontent à leur niveau précédent -le temps joue contre PSA et FCA. Quitte à fusionner, il faut rapidement faire le ménage, lancer des projets, appliquer les synergies -les USA sont réticents sur une participation importante d’une entreprise chinoise dans un… Lire la suite >>
Tesla
Invité
A mon avis, la fusion PSA-FCA (si elle a lieu), n’aura plus rien à voir avec les accords de l’automne 2019. Le nouveau projet, post-Covid-19, sera sans doute plus réaliste et cherchera moins à nous faire avaler une hypothétique fusion entre égaux (50/50). Le groupe le plus fort (celui qui a le plus d’atouts pour se relever rapidement après la crise) devrait prendre clairement les rênes de la nouvelle société. Histoire d’en finir avec les faux semblant d’une fusion à 50/50. Ce genre de mascarade, ça peut passer en temps normal mais ça passe plus du tout lorsqu’il faut gérer… Lire la suite >>
Invité

Vous pensez que ce sera lequel ?

Finalement FCA ne s’en sort pas si mal côté électrification : arrivée des hybrides chez Chrysler, Jeep, Fiat, Maserati et full electrique pour la Fiat 500 et 4 modèles Jeep…
FCA a plus de produit à renouveller mais aussi plus de potentiel d’expansion ?

SGL
Invité

Oui en théorie, mais est qu’ils ont déjà tout budgété tous leurs programmes, comme la fait globalement Renault et qui est portant en très mauvaise posture en bourse !

Tesla
Invité
« Vous pensez que ce sera lequel ? » Pour l’instant, c’est encore trop tôt pour le dire. Il faudrait qu’on ait les chiffres pour savoir lequel des 2 groupes résiste le mieux à la crise, tout en étant le plus apte à préparer l’avenir « sereinement ». Je pense quand même que c’est PSA qui a le plus de potentiel (technologie, dynamisme, inventivité, management, stabilité financière). FCA est fort grâce à JEEP/RAM et à l’accès au marché nord américain mais sans partenaire technologique, son horizon est bouché. Si PSA est autant sanctionné en bourse depuis l’automne dernier, c’est aussi à cause des modalités… Lire la suite >>
Ben
Invité

Faut-il rappeler aussi que Changan a vendu sa part de la coentreprise Capsa avec PSA …

wpDiscuz