Accueil Aston Martin Aston Martin : Bertarelli, milliardaire, achète des parts

Aston Martin : Bertarelli, milliardaire, achète des parts

143
14
PARTAGER

Ernesto Bertarelli, connu pour être l’homme le plus riche de Suisse vient de prendre une participation dans Aston Martin.

Ernesto Barelli à la rescousse d’Aston Martin

Selon un document boursier réglementaire publié vendredi, Ernesto Bertarelli a acquis 3,4% des parts d’Aston Martin. L’homme de 54 ans ne manque pas de subsides, sa  fortune familiale avoisine 18,1 milliards de dollars . Elle  provient principalement du commerce de produits pharmaceutiques.

L’essentiel de la fortune de la famille Bertarelli provient de la vente du fabricant de médicaments Serono à Merck pour 8,6 milliards de dollars en 2006.  La plupart des recettes de l’opération ont été réinvesties par le biais de l’entité familiale Waypoint, basée à Genève. Ses actifs comprennent des biens immobiliers commerciaux à Londres et en Suisse, et un fonds de capital-risque technologique, Forestay Capital.

Aston Martin confronté à d’importantes difficultés de trésorerie

Le constructeur britannique est confronté à des difficultés de flux de trésorerie et à d’importants stocks de véhicules invendus en concessions depuis son introduction en bourse en 2018.

Le mois dernier, la société a indiqué qu’elle pourrait avoir besoin de fonds supplémentaires même après après une injection de capital de 536 millions de livres ( 670 millions de dollars ) d’un groupe dirigé par l’investisseur canadien Lawrence Stroll.

Un porte-parole de Stroll a déclaré que l’émission de nouvelles actions associée à l’augmentation de de capital, opération qui devrait se terminer lundi ramènerait la participation de Bertarelli à 0,7%.

Au moins quatre investisseurs se sont positionnés à la vente sur leurs parts d’Aston Martin, anticipant une baisse de la valeur du titre. Les opérations représentent 12,7 millions d’actions, soit 4,2% des titres de la société en circulation.

Sources : Bloomberg

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Aston Martin : Bertarelli, milliardaire, achète des parts"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ddd
Invité

« stocks de véhicules invendus » Ce genre de voiture est pas à la commande? du sur-mesure?

greg
Invité

En fait non, une bonne partie des achats se fait sur stock a la concession, beaucoup de clients achetent simplement le vehicule expose dans le cas d’ un achat « coup de coeur ».
Idem chez les concurrents (Lamborghini, et , meme rolls royce et Bentley.

Motörhead
Invité

J’espère que le dernier investissement suffira, une marque mythique comme Aston-Martin ne doit pas disparaître

Dom
Invité

L’action Aston a perdu 80,65% sur 12 mois.
Plus haut 10 ans (03/10/2018) 614.77 GBp
Plus bas 10 ans (16/03/2020) 35.31 GBp

…… ramènerait la participation de Bertarelli à 0,7%….. donc un peu moins pour Daimler qui en a moins.

Greg
Invité
C’ est une marque mythique. Mais qu’ en reste-t-il aujourd’hui? Moteurs et composants Daimler bien visibles et non maquillés, technologie dépassée, SUV relativement conventionnel (comparé au superbe concept)…. Il est loin le temps de David Brown. Je trouve qu’ Aston a perdu son âme. Phénomène qui avait commencé sous ford avec l’ hérétique véhicule sur base Jaguar, et cela n’ a fait que s’ amplifier malgré une courte rémission au debut de l’ ère Betz. La chute a vraiment commencé avec la Rapide. Et maintenant on parle de F1… Ne faudrait-il pas mieux arrêter les frais tant qu’ il en… Lire la suite >>
Michel
Invité

On pourrait dire pareil pour Alfa Roméo, quelle utilité de participer au championnat de F1?
Remplacez la Giulietta et faites une Giula SW

greg
Invité

Tout a fait, sauf que au moins on peut argumenter que Alfa a un heritage en F1. Chez Aston en plus cela n’ a jamais fait partie de l’ ADN de la marque.

Thibaut Emme
Admin

David Brown Engineering s’est engagée en F1 par le passé et dans les championnats parallèle comme l’International Trophy (Silverstone hors championnat).
Certes la DBR4 n’a jamais vraiment brillé et la DBR5 sera le chant du cygne pour AM en F1. Mais…ils y sont allés 🙂

greg
Invité

C’ est un peu comme Lamborghini pour moi. Un feu de paille sans lendemain qui ne fait pas partie integrale de l’ ADN de la marque.

KifKif
Invité

@Greg : « Il est loin le temps de David Brown »… Pas tant que cela, notre Cher David disait « Une marque automobile de prestige est un moyen assez sur de se faire une petite fortune… en partant d’une grande »… Je crains que notre zélé mécène ne le vérifie assez vite…
J’aimerais me tromper, aimant tant les Astons (mais pas au point d’en acheter une si je pouvais 😀 )

ddd
Invité

Faut pas abusé, il avait qu’un modèle avec des gènes Jaguar.

C’est quoi le problème avec la Rapide? Grande berline de la ligné des Lagonda.

greg
Invité

La Rapide signe le moment ou Aston est parti sur une pente descendante. Voiture deja un peu en retrait techniquement au lancement, ligne certes sublime, mais deja agee et calquee sur le reste de la gamme, et maintien au catalogue sans MAJ majeures au-dela du raisonnable.

petitkatik
Invité

Sur Auto-Hebdo, il y a aussi une info de prise de participation de Toto Wolf pour 46 Millions d’euros de mémoire…

Pneus St-Hubert
Invité

Effectivement, le milliardaire suise Betarelli, dont sa fortune provient de l’industrie pharmaceutique, a acheté des parts d’Astor Martin. L’accord injecte 318 millions de livres dans Aston Martin, soit 380 millions d’euros.

wpDiscuz