Accueil Supercars Tritium, la supercar finlandaise évolutive

Tritium, la supercar finlandaise évolutive

3424
2
PARTAGER
tritium

Le tritium est un isotope radioactif de l’hydrogène. Donc, vous l’aurez compris, cette supercar venue du froid n’embarquera pas un moteur thermique.

Une exclusivité à Monaco ?

Tritium Automotive est le petit nouveau qui surgit dans la galaxie des marques exclusives de supercars. peu d’informations à ce jour sur cette nouvelle entité, qui doit, en théorie, dévoiler sa création au salon Top marques, prévu en Juin à Monaco…le salon monégasque s’est fait une spécialité d’accueillir souvent en avant-première des projets de constructeurs exotiques. La Finlande avait d’ailleurs déjà fait parler d’elle en 2015 avec la Toroidion 1MW, sauf que cette dernière a un peu disparu des radars depuis…

La Tritium promet sur le papier : un châssis en alliage léger et matériaux composites en fibre de carbone, utilisant des techniques issues de la F1. Un intérieur digne d’un « yacht de luxe » avec un système sonore de très haute qualité.

Supercar sur mesure

Surtout, Tritium Automotive veut se démarquer en offrant la possibilité de configurer totalement la carrosserie : roues, capot, ailes, poupe, toit, beaucoup d’éléments seront ainsi personnalisables.

Sur le plan mécanique, peu d’informations si ce n’est que Tritium annonce un haut niveau de performance électrique en se fournissant auprès des « meilleurs fabricants de moteur au monde ». Rimac ? Le groupe motopropulseur produira 500 KW (soit environ 680 chevaux) et certaines sources tablent sur une autonomie de 300 kilomètres. Des chiffres évidemment à prendre avec des pincettes tant le projet semble encore loin du but.

Les quelques images 3D diffusées montrent un prototype qui s’inspire de Lamborghini et du style furtif. De profil, c’est musclé, ramassé, dynamique mais sobre à la fois. Pas de surenchère stylistique à priori, mais on n’a pas encore vu l’avant. On notera aussi le tunnel de toit aérodynamique qui se termine sur la poupe par une énorme sortie d’air centrale.

Supercar évolutive

Qualifiée de véhicule « futureproof«  (qui résistera au futur), elle donnera en plus au propriétaire l’opportunité de choisir ses mises à jour et d’avoir à disposition des pièces de rechange pour modifier à volonté l’esthétique de son auto. La Tritium se veut en effet évolutive, avec des mises à jour technologiques constantes et une conception qui a été pensée pour remplacer facilement et à volonté les panneaux de carrosserie.

Le plan de production ne prévoit que 11 unités, facturées 1,1 million d’euros pièce. A vos chéquiers !

Notre avis, par leblogauto.com

On va finir par s’y perdre dans le monde de supercars, qui fourmille de projets plus ou moins aboutis. Nous sommes encore loin de la production et beaucoup d’inconnues demeurent sur le plan technique. Laissons sa chance à Tritium, qui propose un concept de personnalisation original.

Images : Tritium automotive

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Tritium, la supercar finlandaise évolutive"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MINI_Stig
Invité

Il n’y a pas que l’inspiration Lamborghini, c’est carrément une base d’Aventador !
Dommage, certains ont été plus subtils dans le « camouflage », comme Pininfarina avec la Battista sur base de Rimac, ou l’ATS sur base de 650S.

Seb
Invité

C’est surement une idée de projet qui date d’il y a 4 ou 5 ans max ….

En France , on a Akylone qui espere toujours nous faire croire que la Genty verra le jour prochainement …. Avec un moteur et des trains roulants d’Audi R8 d’un autre temps … 😬

wpDiscuz