Accueil Opel Spyshot : l’Opel Mokka avec un A.D.N PSA

Spyshot : l’Opel Mokka avec un A.D.N PSA

2884
5
PARTAGER
opel mokka

Le futur Opel Mokka a été repéré en essais camouflés sur les routes enneigées de Suède. Une nouvelle génération qui changera en profondeur le modèle, dans le cadre du renouvellement de gamme opéré par PSA.

En 2012, Opel lançait le Mokka, un crossover qui a fait peau neuve en 2016 en devenant le Mokka X. La forte chute des ventes en 2019 (79.693 contre 120.537 en 2018, quand il frôlait les 170.000 en 2017) montre qu’il est temps pour le crossover caféiné de se renouveler. C’est le prochain modèle de la gamme Opel à subir une refonte majeure, pour une mise en production prévue fin 2020 et une commercialisation en 2021. Il sera légèrement plus grand que le Crossland X, en essayant de ne pas se cannibaliser avec son frère.

Repéré en photo espion par le site espagnol motor.es sous forme de prototype alors qu’il était testé sur les routes de Suède, le SUV compact de l’éclair va néanmoins changer de base technique. Là où l’ancienne génération possédait des entrailles GM, son remplaçant aura un ADN français. Il sera basé sur la plate-forme PSA EMP1, également appelée CMP, qui est déjà partagée entre la Corsa F, la Peugeot 208 de seconde génération et la DS3 Crossback. Cela lui apportera plus de rigidité, moins de poids et surtout la possibilité de l’électrification.

Même avec un lourd camouflage vert, frappé d’un grand K jaune, on devine que le nouveau Mokka (dont on ne sait pas avec certitude s’il gardera la lettre X) devrait fortement évoluer par apport à son prédécesseur. Prévu pour recevoir la nouvelle calandre « masque » monolithique noir « Vizor », aperçue sur le concept Opel GT X, il laisse deviner à l’avant, avec ses optiques horizontales, un air de parenté avec le Grandland, tandis que l’arrière, où les optiques se découvrent en partie, font furieusement penser à son cousin français DS3 Crossback. La ligne de toit sera d’ailleurs plus arrondie et profilée que celle du Crossland.

Le Mokka 2021 héritera également des mécaniques PSA avec le 3-cylindres PureTech allant de 100 à 155 ch en essence et en diesel le 1.5 BlueHDi en 100 ou 130 ch. En sera-t-il de même pour l’électrique ? Le DS3 Crossback E-Tense a un moteur électrique de 136 chevaux et 260 Nm de couple,  avec une batterie lithium-ion de 50 kWh qui peut bénéficier d’une charge rapide. Il peut parcourir plus de 300 km sur une seule charge et fait le 0-100 km/h en 8,7 secondes.

Toutes les photos sont visibles sur motor.es

 

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Spyshot : l’Opel Mokka avec un A.D.N PSA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Miké
Invité

Ça va se vendre comme des petits pains chez les schl.. allemands.

AXSPORT
Invité

En Allemagne de l’Est

Invité

Et encore !

ddd
Invité

Avec le titre ça donne l’impression qu’Opel est une sous-marque de Peugeot.
Il manquerait juste une plaque française sur l’illustration et ça sera nickel.

greg
Invité

Ben dans les faits cela est le cas…
Concretement Opel prend plus ou moins la place de Citroen des annees 70 a 2016. Avant la descente en gamme « feel good ».

wpDiscuz