Accueil Skoda Skoda Octavia RS iV : sportivité hybride

Skoda Octavia RS iV : sportivité hybride

877
12
PARTAGER
skoda octavia rs iV

Skoda s’active à son tour dans la voie de l’électrification, avec quatre variantes Octavia : deux E-Tec, la iV et donc la RS iV, ici présente, proposée en berline et en break Combi. Pour la première fois, des modèles RS passent à l’hybride rechargeable.

245 chevaux avec la batterie

Les contraintes d’homologation et normes C0² nécessitent, pour les modèles à caractère sportif, de passer à l’hybridation. C’est tout simplement une question de survie au catalogue ! L’Octavia RS iV reprend la même fiche technique que celle des Golf 8 GTE et Seat Leon Cupra, à savoir un moteur essence 1,4 TSI de 150 chevaux et un moteur électrique de 85 kW, le tout délivrant une puissance combinée de 245 chevaux et un couple maxi de 400 Nm. Le tout est transféré aux roues avant via une boite DSG à 6 vitesses.

La batterie lithium-ion haute tension, d’une capacité de 13 kWh,  confère à la voiture une autonomie tout électrique allant jusqu’à 60 km en cycle WLTP selon les chiffres donnés par le constructeur. Avec un couple de 330 Nm fourni instantanément par le moteur électrique, cette version RS iV accélère de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes, avec une vitesse de pointe limitée à 225 km/h. La batterie ajoute forcément de l’embonpoint (et réduit la capacité du coffre) et les performances régressent donc un peu (6″8 pour la RS 3) mais cela permet de passer à travers les fourches caudines.

L’esthétique RS respectée

Esthétiquement, la RS iV perpétue le style sportif de Skoda, qui ne verse pas dans l’ostentatoire mais se révèle efficace dans l’ensemble. Outre le nouveau bouclier avant et les échappements arrière, la sportivité est accentuée par des jantes en alliage noir de 18 pouces (19″ en option), des étriers de frein en rouge RS et de nombreux éléments peints en noir brillant : la calandre ŠKODA, les rideaux d’air, le diffuseur sur le tablier avant, le diffuseur sur le tablier arrière et les cadres de fenêtre. Le hayon arbore un aileron arrière noir RS sur la berline et les antibrouillards avant à LED sont spécifiques au modèle.

A l’intérieur,  le noir domine dans un habitacle typé sport plaisant. Skoda a su s’éloigner des intérieurs austères du passé. Le volant sport multifonction en cuir comporte trois branches et des palettes pour actionner la boite DSG. Les sièges avant sport sont recouverts de tissu noir, tandis que les sièges Ergo en option sont livrés avec un revêtement Alcantara et cuir. Les sièges sont ornés d’un logo RS et de coutures décoratives colorées en rouge ou gris argenté, que l’on retrouve également sur le volant en cuir, sur les accoudoirs et sur le tableau de bord recouvert d’Alcantara. Des bandes décoratives au look RS et les pédales en aluminium complètent l’impression sportive.

Notre avis, par leblogauto.com

Les Octavia RS ont toujours représenté une alternative intéressante pour qui cherche une berline sportive plus accessible que les premium. Même si les performances et l’esprit RS pâtissent un peu des contraintes liées à l’hybridation.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Skoda Octavia RS iV : sportivité hybride"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

« sportivité hybride » dites plus hybride tout cours

georges
Invité

Que reste à Audi ?

SGL
Invité

Tout à fait @georges
Seat avec Cupra monte en gamme, Skoda avec sa griffe RS monte en gamme, VW dans ses versions haut de gamme sont déjà depuis longtemps du niveau d’Audi… Tout ce petit ensemble est du niveau des Mercedes et BMW… et même au-dessus quand on les compare à leur version d’entrée de gamme…
Toutes les marques finissent par se superposer, d’une façon décalée, mais sur leurs extrémités.

JC juncker
Invité

Aucunes concurrence chez Audi dans les compactes break…..👀

Seul alternatives , Cupra sw et golf r sw

AXSPORT
Invité

Sportive ?
Ou ça ?

beniot9888
Invité

Attendons de l’avoir essayée avant de dire qu’elle est nulle ?

JC juncker
Invité

Tu sais , y avait des octavia RS tdi avant . Les combi il me semble n était dispo qu en mazout, la berline avec le blog des GTI.

Rickyspanish
Invité

Finalement, entre la nouvelle Leon, la Golf 8 et l’A3 présentée hier, je trouve que l’Octavia est la plus réussie de toutes avec des extérieurs / intérieurs valorisants et modernes.
Juste un point bizarre sur cette RS : c’est le 3ème feu stop juste au-dessus des pots d’échappement ? Si oui, je ne comprends pas trop l’intérêt.

Pierre
Invité

Je pense que c’est plutôt une bande catadioptre, déja présente sur la version antérieure (en tout cas il y avait une bande rouge) 😀

Obnox
Invité

Il me semble que la législation française impose aux constructeurs de placer le 3ème feu stop au-dessus des 2 autres. Donc à priori pas possible que le 3ème feu stop soit placé juste au-dessus des pots….et donc en-dessous des 2 autres. Je pense aussi à une bande catadioptre.

Thibaut Emme
Admin

Catadioptres oui. Le 3e stop est dans le béquet du break et juste en haut de la lunette arrière dans la berline.

Le 3e feu stop devant être visible d’une voiture derrière la voiture qui vous suit, le mettre à ras du sol n’aurait bien entendu pas de sens 🙂

Pneus St-Hubert
Invité

On a hâte que le groupe motopropulseur avoue ses limites en conduite sportive.

wpDiscuz