Accueil Droit routier Perte ou vol du permis de conduire, que faire ?

Perte ou vol du permis de conduire, que faire ?

276
0
PARTAGER

Dans la vie d’un automobiliste, il y a plusieurs dangers qui planent sur le permis de conduire. Outre une suspension ou une annulation, il y a surtout la perte physique du « papier rose », son vol, ou plus courant, la détérioration. Que faire dans ces cas-là ?

  • Déclaration immédiate en cas de vol auprès des autorités pour obtenir un récépissé provisoire
  • Demande immédiate de duplicata, directement auprès de l’ANTS ou via un site spécialisé

Les conducteurs d’un certain âge ont connu plusieurs versions du permis de conduire. Le « grand » permis rose à œillets a cédé la place au permis à points et une version papier plus petite, mais toujours à 3 volets, avant que ce dernier ne disparaisse face à la modernité en 2013 avec le permis sous forme de carte plastifiée.

Enfin, ne disparaisse…pas tout à fait. En effet, bon nombre de personnes ont encore leur permis dans le format papier. Et le passage à la carte plastifiée ne sera obligatoire que le 19 janvier 2033. En attendant, votre permis papier reste parfaitement valable, si tant est que vous ne le perdiez pas, qu’on ne vous le vole pas, ou qu’il ne soit pas abîmé.

Un coup de machine à laver malheureux, un permis usé, qui finit même par se couper en deux, ou autre ? Vous voilà bon pour une demande de duplicata et pour affronter l’administration. Cela peut vite devenir un casse-tête et une perte de temps. Toutefois, à la clé, vous aurez votre nouveau permis.

Combien de temps pour demander un duplicata ?

La non-présentation immédiate aux agents de l’autorité compétente du permis de conduire est punie d’une contravention de première classe. En clair, une amende simple de 11 euros, majorée à 33 euros après 45 jours.

Cependant, vous êtes alors « invité » (c’est une obligation) à justifier auprès des autorités de la possession du document manquant, et ce, dans un délai de 5 jours. Si vous ne le faites pas, c’est une alors contravention de 4e classe avec une amende de 135 euros qui est encourue.

Quand on obtient son permis de conduire, le certificat d’examen favorable tient lieu de permis provisoire valable 4 mois. Mais, en cas de perte, de dégradation ou de vol du permis, il faut immédiatement aller demander un récépissé remis par les autorités. Ce dernier vous permet de rouler uniquement en France. De plus, il a une validité de deux mois seulement.

En résumé, ne tardez pas pour vos démarches pour le permis de conduire. Surtout que la voie officielle est souvent semée d’embûches pour qui n’y comprend pas grand-chose en informatique.

Se débrouiller tout seul, ou se faire aider ?

Difficile de répondre à la question. Chacun peut faire les demandes de papiers officiels, tout seul, via le téléservice sur le site de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés). Sauf que, bien souvent, les formulations ne sont pas évidentes pour le quidam et qu’il peut vite s’y égarer.

Quand on ne veut pas s’embêter ni perdre du temps, il existe des sites qui vous guident pas à pas et font les démarches en votre nom. La plupart du temps, vous vous inscrivez sur un tel site, puis vous choisissez la démarche que vous voulez effectuer. Le site vous liste alors précisément les documents à fournir. Si jamais il manque un papier, ou que l’un des documents n’est pas valable (mal rempli, pas au bon format, etc.), vous êtes alors prévenus directement.

Pas d’aller-retour chronophage avec l’administration. Si vous êtes perdu, les sites sérieux ont un service client téléphonique pour vous guider. Enfin, avant de vous lancer dans toute demande avec un tel site, vérifiez bien son agrément du Ministère de l’Intérieur. Sans celui-ci, cherchez un autre site.