Accueil Electriques Hyundai Prophecy : une Tesla Model 3 Porschisée

Hyundai Prophecy : une Tesla Model 3 Porschisée

1381
11
PARTAGER

Hyundai dévoile un concept électrique sportif, le Prophecy. Loin des SUV/CUV électriques du groupe, on a ici une berlines « faux-coupé » qui cherche à marcher sur les plates-bandes de Tesla.

Hyundai promeut officiellement la « sportivité sensuelle » ainsi que « le futur optimiste ». Avec le concept-car Prophecy, Hyundai veut montrer « une silhouette iconique aux proportions idéales qui joue clairement la carte de l’aérodynamisme » (sic.).

Stylistiquement, le concept Prophecy est une berline « faux-coupé » (pavillon fuyant) plutôt arrondi et lisse « comme un galet ». Les porte-à-faux sont réduits ce qui donne un empattement généreux. L’arrière tronqué à la Zagato et l’aileron sont véritablement les seuls endroits sur lesquels l’œil accroche. A noter que les jantes sont asymétriques car elles participent à l’aérodynamique de la voiture.

Les portières antagonistes et sans pied milieu, dégagent une large ouverture sur un habitable strict 4 places. Hyundai indique que cet intérieur est « ‘lifestyle’ placé sous le signe du raffinement et du confort »… On remarque surtout qu’il n’y a plus de volant mais deux manettes : une dans la console centrale, l’autre dans la portière gauche, qui servent à diriger le véhicule et piloter certaines fonctions.

Un intérieur anxiogène

Le véhicule peut être autonome. Donc, Hyundai a voulu dégager un large volume pour le mode « détente », quand personne, à part la voiture elle-même, ne conduit. Les sièges s’inclinent alors et la planche de bord prend plus de place. Au final, on ne regarde plus la route mais les écrans : préparez les sacs à vomi ! Les couleurs et l’ambiance sombre sont un poil anxiogènes façon bloc opératoire.

Quitte à faire dans le concept car, Hyundai utilise de l’acrylique transparent pour certains éléments comme l’aileron arrière, des feux à LED dits « pixels » à l’arrière, et des matériaux « futuristes » pour l’intérieur. On reconnaîtra tout de même une sorte de tartan que l’on trouve dans d’autres voitures habituellement (Fiat 128 Coupé par exemple).

Et techniquement ? Hyundai reste muet. Tout juste sait-on que le concept Hyundai Prohecy repose sur la e-GMP, la plateforme modulaire électrique du groupe Kia. Pour le reste, on a un véhicule qui n’est pas sans rappeler la Tesla Model 3, mâtinée de Porsche Panamera ou de Taycan. Au moins Hyundai a de l’ambition.

Galerie du concept Hyundai Prophecy

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Hyundai Prophecy : une Tesla Model 3 Porschisée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

je vois aussi une CLS (profil) et C6 (3/4 arriere).

Rickyspanish
Invité

Sur la photo 2, je pourrais presque y voir une réinterprétation de la DS (la vraie).

Trollhattan
Invité

Pour moi il y a aussi du Saab 900 dans le dessin arrière, non?

gigi4lm
Invité

Tant que l’on ne sait pas ce qu’il y a dessous ça ne reste qu’un exercice de style.

Mwouais
Invité

D’autant que je l’imagine mal dans la gamme Hyundai. Ils ont Genesis pour ce genre de chose, non ?

Mais c’est pas vilain.

Gilles L.
Invité

Et pendant ce temps-là, Tesla vend…

Nithael70
Invité

Hyundai et kia aussi…en thermique, hybride et electrique….

wpDiscuz