Accueil Actualités Entreprise GM : baisse de salaires et gel de programmes pour garantir la viabilité

GM : baisse de salaires et gel de programmes pour garantir la viabilité

139
7
PARTAGER

General Motors va geler les développements de certains de ses programmes et réduire temporairement les salaires de ces employés. Des mesures prise en vue d’économiser du cash alors que le constructeur est confronté aux difficultés financières engendrées par la crise du Covid-19. Histoire d’apaiser les esprits, le constructeur promet de compenser la perte de revenus d’ici un an. Tout en indiquant que ses mesures s’avèrent indispensables pour garantir la viabilité à long terme de l’entreprise. L’heure est donc grave … 

GM va réduire temporairement les salaires

GM va réduire temporairement de 20 % les salaires de tous ses employés à l’échelle mondiale.
En outre, 6 500 salariés des États-Unis – pour la plupart des personnes dans des fonctions d’ingénierie et de fabrication qui ne peuvent pas travailler à distance – seront mis en congé et recevront 75% de leur salaire normal pendant la durée de l’interruption.

Les reports de salaire commenceront le 1er avril et pourraient durer environ six mois, a déclaré le porte-parole de GM, Jim Cain.

Les employés recevront des compensations sous forme de paiement forfaitaire au plus tard le 15 mars 2021, s’est par ailleurs engagé le constructeur.

Si cette décision permettra de restreindre de manière importante les sorties de cash, GM a refusé d’être plus précis sur les montants concernés.

Les dirigeants se verront appliquer des réductions de salaire plus importantes en plus de la ponction de 20%, entraînant une réduction totale de 30% pour les hauts dirigeants durant la crise et de 25% pour les autres cadres. La rémunération du conseil d’administration de GM sera réduite de 20% et non remboursée. Les avantages sociaux des employés ne seront pas affectés.

Les développements de certains programmes suspendus

Barra a par ailleurs indiqué à ses employés que GM allait réduire de manière drastique les coûts de l’entreprise partout où il était en mesure de le faire en suspendant les travaux sur certains programmes de produits et en réduisant ses budgets marketing et des centaines d’autres actions.

Alors que certains véhicules en cours de développement seront retardés, des modèles proches du lancement, tels que les Chevrolet Tahoe, GMC Yukon et Cadillac Escalade, seront tout de même commercialisés durant cette année. L’entreprise a également préservé de reports le SUV électrique Cadillac et  le véhicule autonome Cruise Origin.

Des mesures énergiques pour garantit la viabilité à long terme de GM

Le PDG de General Motors, Mary Barra, et le directeur financier Dhivya Suryadevara ont déclaré jeudi à leurs employés que l’entreprise devait prendre des mesures immédiates et énergiques pour réduire les coûts.

Suryadevara a d’ores et déjà averti que si le constructeur ne prenait pas d’importantes mesures d’austérité, il « devrait faire face à de graves dommages sur la viabilité à long terme de l’entreprise ». Des propos qui ont le mérite d’être francs … mais qui n’en sont pas moins glaçants ..
Le directeur financier de GM a également été on ne peut plus clair en indiquant que les rentrées de trésorerie à court terme étaient très faibles que les dirigeants se préparaient « à gérer temporairement l’entreprise à crédit si nécessaire. »

Jeudi dernier, Mary Barra avait indiqué dans un mail adressé aux employés, que durant des années GM avait pris « des décisions difficiles » pour renforcer l’entreprise et « la rendre plus résiliente ». Ajoutant que désormais, ces mesures seraient « mises à l’épreuve ».

Histoire de rassurer les investisseurs, le constructeur a indiqué dans un communiqué que « l’activité de GM et son bilan étaient très solides avant l’épidémie de COVID-19 » et que les mesures prises à l’heure actuelle lui permettront de reprendre son élan le plus rapidement possible après la fin de cette crise.

Mardi dernier, le constructeur a annoncé son intention de retirer environ 16 milliards de dollars de ses facilités de crédit renouvelables à titre de mesure proactive pour accroître sa trésorerie et préserver sa flexibilité financière, en raison de l’incertitude actuelle du marché.

Sources : Reuters, Bloomberg, Automotive News, GM

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "GM : baisse de salaires et gel de programmes pour garantir la viabilité"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
mum1989
Invité

terrible ça ne va faire qu’accroître la crise dans laquelle on est si toutes les entreprises vont vers ce choix, entraînant une baisse accrue de la demande.
avec un risque de déflation

Alphasyrius
Invité

Cela evite surtout de licencier, et donc de pouvoir redemarrer plus vite. Et c’est plus solidaire, car il n’y a pas de chomage partiel ici.
Je suis dans le meme cas, baisse de salaire accompagnee de semaine de 4 jours.

SAM
Invité

Chacun y va de sa stratégie. GM est dans le concret … ça ne vend pas du rêve mais c’est à contre courant d’un VW qui nous dit perdre des milliard et qui nous dira qu’il injectera des milliard quand il ira vers du mieux. Le vituel c’est Tesla et VW, le concret c’est GM et Ford. Deux poids, deux mesures … les premiers n’ont jamais soufferts … les seconds savent de ce qu’ils parlent.

SAM
Invité

« Le virtuel » pas le « vituel »

maybachfan67
Invité

Bof Ford au moins n’a pas eu besoin du chapter 11 en 2008 lui au moins. GM a couté 51 milliards et a été revendus 39, perte pour le contribuable américain 12 milliards…
Et Ford va prendre cher car il a annoncé ne pas verser de dividende contrairement à GM. La position de Ford est plus ethique mais c’est eux qui vont se faire dézinguer par la bourse et qui risquent de couler en premier… hélas.

lelillois
Invité

Il y a des « ingénieurs » chez GM ? Premiére nouvelle

Pneus St-Hubert
Invité

plusieures entreprises réduisent volontairement les salaires avec l’objectif de bien paraître aux yeux du gouvernement fédéral.

wpDiscuz