Accueil Constructeurs 10 millions de ventes automobiles en moins en 2020 selon IHS-Markit

10 millions de ventes automobiles en moins en 2020 selon IHS-Markit

87
0
PARTAGER

Les constructeurs automobiles devraient faire face à une chute abrupte de leurs ventes au niveau mondial en 2020. C’est en tout cas ce qu’il ressort des prévisions de IHS Markit. Ce dernier a réduit les projections des résultats commerciaux des groupes automobiles pour pratiquement toutes les régions.

IHS prévoit une baisse de 12 % des livraisons

Selon IHS Markit, en 2020, les livraisons devraient probablement chuter de plus de 12% par rapport à l’année dernière, pour s’établir à 78,8 millions d’unités.

« L’industrie automobile mondiale devrait connaître un ralentissement sans précédent et presque instantané de la demande en 2020 », estime ainsi IHS.

Mais les choses pourraient encore empirer ! «Les risques sont fortement sous-estimés » » indique la société d’analyses.
L’ampleur de la chute du marché et l’évaluation des perspectives de reprise s’avérant extrêmement difficiles à anticiper.

Baisse de 10 millions d’unités

Fait notable : l’estimation publiée mercredi prévoit une baisse de 10 millions d’unités par rapport aux prévisions de janvier dernier.

IHS a réduit ses estimations précédentes de 2,4 millions de voitures et de camions légers pour les États-Unis et 1,9 million pour l’Europe.

Les attentes d’IHS Markit pour la Chine continentale ont quant à elles été revues en  baisse de 2,3 millions d’unités pour 2020, avec des ventes de véhicules légers prévues à 22,4 millions d’unités pour l’année, en régression de près de 10% sur un an.

Europe : le contexte lié à la demande s’aggrave de jour en jour

L’Europe est maintenant aux prises avec une crise de coronavirus à grande échelle, ajoute IHS. Lequel constate que « les conditions de la demande s’aggravent de jour en jour ».
La région est confrontée à des mois de perturbations continues alors que les crises sanitaires et économiques conjointes frappent tous les pays du continent européen et tous les secteurs. La prévision de la demande automobile  en Europe pour 2020 est fixée désormais à 15,6 millions d’unités, en baisse de 13,6% par rapport à 2019. Cela représente une baisse de volume de 1,9 million d’unités par rapport aux paramètres pré-coronavirus.

Une forte récession prévue aux Etats-Unis

Les prévisions d’IHS Markit pour le marché américain ont été réinitialisées, la société d’analyses tablant désormais sur une forte récession en 2020, générée tout à la fois par une baisse de la demande des consommateurs et des mesures de politique monétaire et budgétaire que la société d’analyses estime d’ores et déjà « probablement » insuffisantes pour sauver le marché automobile d’un effondrement imminent de la demande.
Fort de ces éléments, IHS Markit prévoit que les ventes d’automobiles aux États-Unis seront de 14,4 millions d’unités en 2020, en baisse d’au moins 15,3% d’une année sur l’autre. Il chiffre la baisse de volume à 2,4 millions d’unités pour 2020 par rapport aux prévisions précédentes.

Des lueurs d’espoir … avec l’aide des gouvernements

Les perspectives du marché sont mitigées, avec de nouvelles lueurs d’espoir pour la Chine, bien que vulnérable au risque de recrudescence du virus dans les prochains mois, ajoute IHS Markit.
L’action des gouvernements est essentielle à la fois pour contrôler le virus et pour établir des plans de relance et soutenir les économies durant la phase de sortie de la crise sanitaire.

Notre avis, par leblogauto.com

Même si nul ne sait quand la pandémie du Covid-19 pourra prendre fin, il est d’ores et déjà prévisible que les constructeurs seront confrontés à une énorme crise … dès la reprise des activités. Se remettant à peine de problèmes sanitaires, économiques, organisationnels, sociaux, logistiques … ils seront dès lors confrontés à une réduction de la demande. Laquelle sera d’autant plus forte que sociétés et particuliers seront alors confrontés à des difficultés financières d’une très forte ampleur. Sans compter sur les bouleversements des modes de transport et de consommation que la crise du coronavirus aura pu engendrer.

Sources : Bloomberg, Automotive News, IHS Markit

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz