Accueil Legislation FIA : Conseil mondial du sport automobile de mars 2020

FIA : Conseil mondial du sport automobile de mars 2020

475
5
PARTAGER
FIA

Le dernier conseil FIA s’est tenu début mars. Le Covid-19 était évidemment sur toutes les lèvres, sa propagation mondiale impactant fortement les sports mécaniques. L’avenir de l’Endurance, du WRC et de la F1 ont été précisés.

Coronavirus

Le professeur Gérard Saillant, président de la Commission Médicale de la FIA, a fait le point sur l’évolution de l’épidémie de coronavirus COVID-19. Une cellule de crise de la FIA a été créée pour suivre l’évolution de l’épidémie (qui devient peu à peu une pandémie) et prendre les décisions adéquates. Le grand prix de Chine de F1 a déjà été reporté sine die, et le doute persiste encore sur Bahreïn et le Vietnam, qui arrivent bientôt. Rappelons que la Formule E a reporté l’e-prix de Rome et qu’en Moto GP, la course du Qatar a été annulé.

Championnat du Monde de Formule 1

* Accord de règlement entre la FIA et la Scuderia Ferrari

Suite aux vifs remous suscités par la révélation d’un accord secret entre la FIA et Ferrari à propos du moteur utilisé lors de la saison 2019, dont la puissance nettement supérieure à la concurrence avait éveillé des soupçons – notamment sur la gestion du débit du carburant – Le Conseil a affirmé unanimement son soutien au Président Todt et au Département technique de la FIA, très critiqués dans cette affaire. 7 teams de F1 (sauf évidemment Ferrari et ses clients Haas et Alfa Romeo) ont officiellement demandé des éclaircissements et dénoncé le manque de transparence de la FIA, qui n’a pas été en mesure ni de prouver l’éventuelle tricherie de Ferrari ni de la blanchir complètement. La FIA rejette en bloc tout commentaire qui porterait atteinte à sa réputation et à celle du Championnat du monde de Formule 1. Une manière de répondre à Helmut Marko, qui, fidèle à ses habitudes, a eu de mots très durs contre la FIA et Jean Todt, accusés de se comporter de manière similaire « à la FIFA de Blatter », une façon détournée d’accuser la FIA de corruption. L’ambiance promet d’être chaude en Australie !

* Le Règlement Technique et Sportif 2020 de la F1 :

A été approuvée une augmentation du poids minimal de 745 kg à 746 kg, en raison de l’ajout de nouveaux éléments de surveillance des unités de puissance. Il faut y voir le résultat de « l’affaire du débitmètre Ferrari » et des failles qui sont visiblement apparues dans le contrôle de la consommation de carburant. Dans un domaine plus fun, autorisation est donnée aux pilotes de pouvoir faire varier à l’infini les styles de leurs casques. Il est vrai que l’interdiction faite l’an passé aux pilotes de pouvoir changer de décoration d’une course à l’autre était mal passée. La F1 était très conservatrice sous l’ère Ecclestone, en raison de la mainmise de la FOM sur les contrats de sponsoring et les droits TV, mais la volonté d’ouverture vers les fans et de rajeunissement doit aller de pair avec une plus grande liberté de communication. Cette rigidité règlementaire n’ayant aucun sens, surtout quand on voit la liberté donnée aux pilotes du MotoGP ou aux écuries Indycar pour modifier à loisir leurs livrées.

Pour la règlementation 2021, outre quelques précisons aérodynamiques, la sécurité a été mise en avant : Conséquence de la tragédie de Spa et du décès d’Anthoine Hubert, la résistance et l’absorption d’énergie du châssis lors des chocs avant, latéraux et arrière sera renforcée, de même que la sécurité électrique (haute tension) des voitures (qui n’a pas vu certains pilotes obligés de faire des sauts de cabri depuis leur baquet pour quitter la monoplace) et les câbles d’ancrage seront obligatoires pour les ailes arrière et les structures d’impact arrière.

Toujours pour 2021, les aspects financiers ont été également abordés. Le « plafond budgétaire » a été fixé à 175 millions de dollars USD, soit presque 154 millions d’euros, sachant que ce montant ne concerne pas, entre autres, les coûts marketing, les salaires des pilotes ou encore les frais juridiques et les dépenses fiscales. Les équipes pourront déposer une plainte contre des rivaux qui, selon eux, ne respectent pas le plafond, auprès de la CCA (FIA’s Cost Cap Administration, la structure spécialement dédiée au contrôle de ce plafond) qui rejettera la plainte ou enquêtera (vous la voyez déjà, la mesquine bagarre juridique entre Haas, Racing Point et Renault ?).

En cas de manquement mineur (moins de 5% de dépassement), une équipe pourrait conclure une sorte d’accord à l’amiable avec le CCA pour appliquer une peine plus légère, ou si l’infraction est plus sévère, subir une perte de points, voire une suspension, une limitation des tests, une exclusion du championnat (peu probable) ou une réduction du plafond de l’année prochaine. On souhaite bonne chance aux contrôleurs officiels, car on peut imaginer les subterfuges que les équipes vont essayer de trouver, à l’image de ce qui se fait pour les règlementations techniques…Les jeux d’écriture…

Championnat du monde d’endurance FIA

Le calendrier 2020-2021 du championnat du monde d’endurance FIA est approuvé comme suit :

5 septembre 2020Royaume-Uni6 Heures de Silverstone
4 Octobre 2020Italie6 Heures de Monza
1 Novembre 2020Japon6 Heures de Fuji
5 Décembre 2020Bahrain8 Heures de Bahrein
6 février 2021Afrique du Sud6 Heures de Kyalami
19 Mars 2021États-Unis1000 Miles de Sebring (8 heures)
24 Avril 2021BelgiqueTOTAL 6 Heures de Spa-Francorchamps
12-13 Juin 2021France24 Heures du Mans

 

La plate-forme de convergence ACO/WEC/IMSA a été entérinée
L’hypercar du Mans et les voitures LMDh seront regroupées dans une seule et unique catégorie du WEC FIA. Une balance de performance sera établie pour garantir l’équité des deux types de prototypes. En espérant un système plus inspiré que le « success handicap »

Championnat du monde des Rallyes de la FIA

La révolution technique est en marche pour 2022. L’intention est de réduire les coûts par rapport aux véhicules actuels tout en incluant une technologie hybride et un système de mise à l’échelle pour permettre aux constructeurs d’adapter leur voiture de Rallye à partir de différents modèles.

Le WRC changera de nom et deviendra…Rally 1. La FIA semble vouloir appliquer en rallye la réorganisation de nomenclature récemment appliquée en monoplace avec la F2 et la F3 qui ont remplacé le GP2 et le GP3. Sauf que la F1 reste la F1. Ce changement risque de brouiller les pistes, puisque la nomenclature des catégories de rallye n’est pas un idéal de clarté pour les profanes. Hors WRC, les voitures de rallyes sont classées dans le Groupe R, en partant des R1/R2/R3, les plus accessibles, aux R4 et R5, à 4 roues motrices et avec des modifications plus poussées. En mondial, les WRC-3 et WRC-2 sont des modèles de classe R5 (vous suivez ?) et les WRC forment évidemment une catégorie à part.

Sport Automobile Numérique FIA

Le Conseil a approuvé la transformation du groupe de travail de la FIA sur le sport automobile numérique en une commission sportive de la FIA pour 2021. Dans le domaine des sports mécaniques, l’e-sport a pris un essor considérable sur les dernières années, comme en témoigne le succès des F1 esports series soutenues par Liberty Media.

 

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "FIA : Conseil mondial du sport automobile de mars 2020"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Zak
Invité

Combien faudra-t’il de temps à la cellule de crise pour se rendre compte que les carottes sont cuites pour l’ouverture de la saison en Australie le 15 mars prochain ?

https://www.abc.net.au/news/2020-03-07/coronavirus-infects-melbourne-doctor/12023438

Thibaut Emme
Admin

Ils y resteront une fois la course passée…
Blague à part, les pilotes sont en train de partir, le fret y est, les mécanos partent très bientôt…
Et certaines écuries pensent à faire « rouler » les équipes pour que les mécanos d’une course aient 14 jours de quarantaine.

opti78
Invité

j’adore l’explication de la fia à propos de l’accord secret avec Ferrari …. pourquoi est-il secret s’il n’y a rien à voir….Il a raison le père Helmut….ça sent le scandale à plein nez …. mais chuuut, on fait comme si que …..

Invité

Ironiquement, le Grand Prix de Chine à l’air de ne plus être le plus compliqué à organisé à la date d’origine

Seb
Invité

« dont la puissance nettement supérieure à la concurrence »

Ce qui n’a pas empeché que meme en trichant , ils loupent le titre pour la 10 eme année consecutive , c’est toujours bon de le rappeller …. 😂

wpDiscuz