Accueil Actualités Entreprise Bosch réduit la voilure en Allemagne, baisse de demande invoquée

Bosch réduit la voilure en Allemagne, baisse de demande invoquée

258
2
PARTAGER

Effet domino du Covid-19 : Bosch, leader mondial des équipementiers automobiles a annoncé vendredi qu’il allait « fortement réduire » ses activités en Allemagne et fermer des usines. Raison invoquée : la chute de la demande mondiale observée dans le secteur automobile, due à la crise du Covid-19.

Bosch réagit  à la « chute drastique de la demande »

Bosch  a ainsi indiqué dans un communiqué qu’à compter du mercredi 25 mars, il allait « fortement réduire son activité » en Allemagne et « fermer une partie de ses sites de production et d’administration ».

« Avec ces mesures, nous réagissons à la chute drastique de la demande dans l’automobile, particulièrement en Europe, et à l’arrêt de la production des constructeurs automobiles », indique le groupe. Sans faire aucune référence à la situation sanitaire de ses propres salariés et de ses propres sites.

Le groupe encourage ses salariés à prendre des congés, les incitant parallèlement à réduire leur temps de travail avant de mettre en place, « avant le 5 avril », un plan de chômage partiel.

Les usines européennes à l’arrêt

Alors que l’économie chinoise a été totalement stoppée plusieurs semaines en raison de l’épidémie de Covid-19, les sites des grands constructeurs automobiles européens (Allemagne, France, Italie, Espagne) d’abord impactés par une pénurie de pièces, sont désormais à l’arrêt pour des raisons sanitaires.

Les principaux constructeurs automobiles allemands, Mercedes (Daimler), BMW et Volkswagen, viennent de fermer une partie de leurs usines européennes.

Les sites allemands en 1ere ligne, les sites produisant pour la Chine non concernés

Les 35 sites allemands de la filiale Bosch Mobility, qui fournit des équipements à l’industrie automobile, sont tout particulièrement concernés.

Les sites produisant des équipements pour le marché automobile chinois « devraient continuer à fonctionner« , alors que « ce marché redémarre doucement », a tenu à préciser une porte-parole du groupe.

Notre avis, par leblogauto.com

Vous remarquerez que la raison donnée par Bosch pour ralentir ses activités – et non pas fermer ses sites – n’est pas la protection de ses salariés, un manque de personnel, ou une pénurie de pièces. L’argument invoqué – froidement ? – par l’équipementier est l’adaptation à la demande. Chacun est libre d’apprécier ou pas …

il est vrai que le taux de létalité lié au Covid-19 enregistré en Allemagne est fort heureusement plus faible que dans les autres contrées européennes, pour le moment. Avec 25 000 lits de soins intensifs avec assistance respiratoire, notre voisin d’outre Rhin – qui a semble-t-il plus capitaliser que nous des expériences passées … – est particulièrement bien équipé comparé  à ses voisins européens. La France en a environ 7 000 et l’Italie autour de 5 000 …

Dès janvier, l’important maillage territorial des laboratoires indépendants allemands Allemagne a  permis d’effectuer des tests alors que le nombre de cas positifs était encore très faible. Permettant de mettre rapidement en quarantaine les personnes potentiellement contagieuses.

Ces nombreux laboratoires augmentent la capacité de dépistage, estimé à quelque 12 000 par jour par l’Institut Robert Koch (IRK), qui pilote la lutte contre l’épidémie.

Avec près de 25 % de sa population âgée de plus de 60 ans, l’Allemagne craint de voir le nombre de ses décès fortement augmenter dans les prochains jours. Ce qui devrait – notamment – amener Bosch à revoir sa position. Entre temps, le virus aura pu se propager au sein de la main-d’oeuvre …

Mercredi 18 mars, lors d’une exceptionnelle allocution télévisée, la chancelière allemande Angela Merkel s’est directement adressée aux citoyens allemands, les exhortant à demeurer chez eux afin de juguler l’épidémie. La presse allemande s’attend d’ores et déjà à un prochain confinement …

Sources : AFP, Bosch, Reuters, Sciences et Avenir

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Bosch réduit la voilure en Allemagne, baisse de demande invoquée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Cap\'tain Bam
Invité

Bosch a déjà pris des dispositions covid-19 pour ses employés… comme toute la branche outre Rhin d’ailleurs. ZF et Continental ont déjà baissé drastiquement leur activité suite à la chute de la demande. Bosch ne fait que suivre.

Pneus St-Hubert
Invité

apès l’arrêt quasi total de l’économie chinoise les marchés automobiles sont paralysés.

wpDiscuz