Accueil Toyota Toyota : reprise partielle de la production en Chine

Toyota : reprise partielle de la production en Chine

306
1
PARTAGER

Toyota va reprendre partiellement ses opérations en Chine, ses activités ayant été interrompues par l‘épidémie de COVID-19 qui a plongé la plus grande économie d’Asie dans la tourmente.

Le constructeur a annoncé samedi qu’il allait rouvrir trois de ses quatre principales usines en Chine la semaine prochaine. Une reprise qui fait suite à des semaines d’arrêts dus aux congés du nouvel an chinois et à des mesures gouvernementales.

Reprise de la production dans 3 usines Toyota en Chine

Toyota a déclaré que ses activités à Changchun, dans la province de Jilin, ainsi qu’à Guangzhou, dans la province de Guangdong, reprendront lundi. L’usine de Tianjin, dans le nord de la Chine rouvrira quant à elle mardi.

La reprise des activités industrielles de Toyota en Chine était initialement programmée pour le 3 février, après la fin du nouvel an chinois, mais a été repoussée par la suite suite aux mesures prises par les autorités chinoises en vue d’endiguer l’épidémie de coronavirus.

Un plan initial de Toyota pour rouvrir des usines dimanche de la semaine dernière a été retardé si l’on en croit la presse.

La reprise de l’usine de Chendgu pas encore programmée

Toyota ne sait pas encore à quelle date pourront reprendre les activités de l’usine de Chendgu dans le Sichuan.

Il est difficile de cerner la raison pour laquelle la reprise des opérations à l’usine de Chengdu prend du retard a déclaré un porte-parole du constructeur. Ajoutant que la chaîne d’approvisionnement et les politiques gouvernementales chinoises rentraient en ligne de compte. Comprenez : Toyota est en train de se battre avec les autorités chinoises pour pouvoir reprendre … mais n’obtient pas forcément gain de cause.

Circulation des véhicules quasi interdite dans le Hubei

Ce week-end, le gouvernement de la province du Hubei, le centre de l’épidémie de COVID-19 en Chine, a déclaré qu’une interdiction serait imposée à la circulation des véhicules à travers la province en vue de freiner la propagation du virus.

Il a déclaré officiellement que les véhicules de police, les ambulances, les voitures transportant des biens essentiels ou d’autres véhicules liés au service public seraient exemptés.

Il a ajouté que la province procéderait à des contrôles de santé réguliers de tous les résidents.  Ajoutant que les entreprises ne pourront reprendre leur travail sans avoir préalablement obtenu l’autorisation du gouvernement.

Reprise des activités pour GM et BMW

D’autres constructeurs ont annoncé ces derniers jours reprendre leur production en Chine. General Motors (GM) a fait savoir le 10 février que l’activité allait reprendre samedi 15 février. La joint-venture BMW Brilliance a annoncé une reprise de la production lundi 17 février.

Notre avis, par leblogauto.com

Après s’être battu contre l’épidémie de coronavirus, les constructeurs risquent de devoir faire face à une autre difficulté : le gouvernement chinois. Certes, la Chine ne peut se permettre d’obtenir toutes les garanties sanitaires avant d’autoriser une reprise, mais elle pourrait faire du zèle, en freinant ainsi la reprise des groupes étrangers.

Sources : Reuters, Bloomberg, The Guardian

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Toyota : reprise partielle de la production en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Béret vert
Invité

Les entreprises étrangères sur le sol chinois étant des co-entreprises, sauf erreur de ma part je ne vois pas très bien l’intérêt du gouvernement a les brimer plus que ça.

wpDiscuz