Accueil Ecologie Paris : circulation en baisse, bouchons en hausse sous l’ère Hidalgo

Paris : circulation en baisse, bouchons en hausse sous l’ère Hidalgo

753
85
PARTAGER

Alors que les élections municipales approchent et que la ville de Paris représente un enjeu de taille, un document de la direction de la voirie et des déplacements de la capitale indique que la circulation automobile a baissé de 19 % à Paris durant le mandat de Anne Hidalgo, l’actuelle maire de la cité.

Chute de plus de 8 %  de la circulation entre 2018 et 2019

Rien qu’en une année – entre 2018 et 2019 – la circulation automobile a baissé de 8,1 % à Paris. Un tel niveau n’avait jamais été enregistré depuis que l’indicateur est calculé.
La chute aurait même pu être supérieure si les mouvements de grève contre la réforme de retraites n’avaient pas contraint des usagers des transports à commun à enfourcher leur vélo ou à utiliser leur véhicule, rendant la circulation plus dense.

Embouteillages en hausse à Paris

Reste tout de même un problème de taille : si la circulation est certes en baisse, les embouteillages sont quant à eux en hausse.

Selon les données de Tom-Tom Index, le niveau moyen de bouchons dans la capitale se situe désormais à 39 %, soit une augmentation de trois points. Ce qui fait de Paris la ville la plus embouteillée de France.

Parmi l’une des raisons aboutissant  à une telle situation : l’aménagement de pistes cyclables, pénalisant la circulation automobile durant les travaux et réduisant par la suite l’espace autorisé à la circulation.

Dans le cadre de sa campagne pour sa réélection à la Mairie de paris , Anne Hidalgo s’est fixée l’échéance de 2024 pour faire de Paris une ville 100 % vélo. Avec à la clé … une réduction sensible du nombre de places de stationnement dans la capitale, décourageant certains usagers à prendre leur voiture pour circuler dans les rues de Paris.

Notre avis, par leblogauto.com

Reste  également à prendre en compte le nombre d’accidents enregistrés  durant la période, notamment ceux  concernant les vélos et les trottinettes. Pas sûre que les rues de Paris aient  gagné en sécurité routière …

Quant aux problèmes de livraisons … difficile tout de même de les faire à vélo …

Sources : AFP, Mairie de Paris

Poster un Commentaire

85 Commentaires sur "Paris : circulation en baisse, bouchons en hausse sous l’ère Hidalgo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Twin Spark
Invité

La remarque sur les trottinettes est hors sujet. La politique de hidalgo consiste à remplacer la voiture par le vélo chaque fois que c’est possible, et assume totalement les inconvénients vécus par les automobilistes.
En revanche les trottinettes sont un événement mondial déclenché par la technologie et des acteurs privés : la mairie n’y est pour rien.

greg
Invité

Non, mais la mairie peut interdire ou restreindre leur usage. Legalement ils peuvent. La mairie accorde une concession aux fournisseurs qui paient une redevance a la mairie de Paris…Faut croire que l’ argent importe plus.

SGL
Invité

Ce n’est effectivement pas une idée originale de Paris.
L’idée était bonne, mais le free-floating est un catastrophe totalement contre productrice… à interdire rapidement !

SGL
Invité

Franchement …. Ou vous voyez l’avantage des trottinettes ?
😯
Les inconvénients dépassent mille fois les avantages… et ce n’est même pas écologique.

gigi4lm
Invité

Donc moins ça roule … moins ça roule.

chickenfucker
Invité

Plus il y a de fromage, plus il y a de trous; or plus il y a de trous, moins il y a de fromage; donc plus il y a de fromage, moins il y a de fromage

Lovehornby
Invité

Pour les livraisons, on est passé d’un système ou chacun se déplaçait pour aller chercher son produit, a un système ou les produits viennent a vous par le biais de livreurs. C’est plus « écologique » ! Mais très néfaste pour l’emploi, comme l’avait été la création des grandes surfaces. Finalement le plus écologique et ce qui maintenait le plus d’emploi, c’était les commerces de proximité, boucherie, poissonnerie, droguerie, ameublement…

pat d pau
Invité

et le supermarche qui paie le plus nos agriculteurs est Lidl. ex:le lait lidl est moins cher que le Candia alors que les agriculteurs touchent plus. Ceux qui vont chez carrefour et leclerc n’aident pas a la situation.

miké
Invité

Xavier
Invité

« circulation en baisse, bouchons en hausse sous l’ère Hidalgo »
C’est exactement le but recherché, Hidalgo rend la circulation difficile pour que les automobilistes ne viennent plus à Paris.
Elle n’a pas le monopole de cette technique mais elle a contribué à lancer la mode.

SGL
Invité

Si la pollution baisse !? … c’est un plein succès !

greg
Invité

Cela pourrit la vie des banlieusards qui viennent travailler dans les commerces parisiens justement….
Ou bien plus simple encore: les acces aux gares quand tu viens de banlieue sont encore plus complexes par les transports en commun du fait de travaux. Quand tu veux prendre la voiture pour deposer quelqu’ un gare de l Est, je te dis pas le bordel.

SGL
Invité

C’est effectivement un problème et c’est le résultat de la politique tout voiture qui à débuter dans les années 70.
Les TC devraient tripler au minimum dans les banlieues, comme pour les trains régionaux.
Mais il ne faut pas se tromper de coupable… Difficile de le dire sur un site pro-voiture.
La voiture, faut l’aimer en dehors de ville. 😉

greg
Invité
Mais tu les mets ou tes TC? On ne peut pas implanter des rails partout. On est deja a la limite, et Paris est la ville ayant le reseau ferre le plus dense du monde. Meme Tokyo ne fait pas aussi « bien ». C’ est n’ importe quoi ton argumentaire de « consequence du tout voiture ». Le vrai probleme, c’ est d’ une part tout concentrer autout de Paris (administrations, entreprises…Etat centralisateur), l’ autre de laisser tous les pouvoirs entre les mains d’ une personne, au lieu de faire un vrai « grand paris » administratif incluant une banlieue co-decisionnaire sur les questions d’… Lire la suite >>
SGL
Invité

…à la place des voitures !
La surface prise au sol des voitures est catastrophique par rapport à un bus, tramway…
Mais il y a des multiples possibilités, métro souterrain ou aérien, téléphériques pour villes, taxis sur base de voiturettes électriques à très bas coûts.
Tout est possible si l’on fait le ménage dans les voitures…

greg
Invité

On va passer sur le cote totalement irrealiste et fantaisiste de tes propositions.
Ce qui me gene le plus, c’ est ton approche totalitariste visant a vouloir priver les gens de toute solution de mobilite individuelle et personnelle au nom d’ un grand ideal. Cela me rappelle le communisme sovietique.

SGL
Invité

Ah, c’est vrai qu’a Pyongyang ça roule bien ! 😉
La preuve :
https://www.lci.fr/international/video-coree-du-nord-pyongyang-ville-fantome-1550344.html
😀
C’est Paris en 2040 !

lym
Invité
@SGL: Pour la place prise au sol, cela se discute: Les bus sont de plus en plus en site propre qui ne coûtent rien aux sociétés de transport (pas de redevance, type la SNCF avec RFF) et sont donc payés par tous sans qu’ils puissent forcément en avoir l’usage… avec à la clef une superficie utilisée aussi importante sur les axes doublés d’un site propre et utilisés en prime très en deçà de leur capacité, aggravant encore l’affaire. Si vous comptez les dépôts, les voies de garage, les sites d’entretien les arrêts et gares, c’est pas vraiment négligeable et je… Lire la suite >>
SGL
Invité

Actuellement, dans Paris, des autos roulent en polluant plus que des bus de 70 places !

SGL
Invité

Dans un bus, on peut mettre 2 personnes au m² contre 1,1 personnes (c’est la moyenne constatée) sur environ 7 à 8 m²
Les TC prennent 15 fois moins de place environ.
Avec les TC impossibles d’avoir des embouteillages et la vitesse moyenne de 15 km/h passera à 30.

SGL
Invité

…et il faut rajouter les distances de sécurité entre les véhicules… On n’est pas loin de 20 x plus efficaces pour TC !
😀

Joledemago
Invité

Vous comparez une moyenne (pour la voiture) à un remplissage théorique (pour le TC). Difficile de comparer… de plus on fait dire ce que l’on veut aux chiffres. Une certitude, se séparer de la voiture c’est se séparer d’une autonomie individuelle de déplacement (sf pour distances courtes ou les alternatives existent)

SGL
Invité

@Joledemago, enfin si vous remplissez qu’1/10 d’un bus et la supériorité des TC est démontré les doigts dans le nez…et les 9/10 restant vide sont la capacité théorique d’absorption de l’augmentation du flux de passagers sans faire prendre des retards à tout le monde. (pas plus d’embouteillage.)
Bref, que des avantages dans l’intérêt commun.
On peut le tourner dans tous les sens, les TC sont imbattables en ville !

Amazon
Invité

je ne crois pas. car la consommation est maximale au démarrage vu que l’énergie correspond à la mise en mouvement de la masse du véhicule alors qu’une circulation à vitesse constante conso = forces de frottement.

Les bouchons organisés sont faits pour dégoûter les automobilistes, qui prendrons les transports en commun, ou ferons un détour ou ne se déplacerons plus

Lovehornby
Invité
Rendre la circulation difficile pour éloigner les automobilistes n’est pas une idée Parisienne, de nombreuses villes moyennes sont sur cette politique depuis plus de 15 ans. Les villes ne peuvent absorber le nombre de véhicules en constante augmentation. De nombreuses familles de province qui habitent entre 5 et 20 kms des centres villes ont une voiture par occupant majeur de leur habitation. Ils éprouvent même des difficultés a stationner leurs véhicules chez eux. La flambée des prix de l’immobilier, entre autre, a repoussé toutes ces familles loin des centres villes. Quelle est la solution, raser des pâtés de maison pour… Lire la suite >>
lym
Invité
Le grand paris rase plutôt des pâtés de maisons pour y créer des immeubles. Même en rachetant les pavillons au double de leur valeur, vu le prix des terrains constructibles, l’affaire est rentable pour les promoteurs s’ils peuvent coller 4 étages au moins… et favorisé par les révisions de plans d’urbanisme imposés aux mairies pour densifier partout à moins d’1 ou 2km d’une gare de banlieue. Mais aucun promoteur ne songe à ne pas faire de parking (généralement sous-terrain, conforme à la stratégie d’empilement) malgré la proximité des transports… et rien d’étrange à cela: Ils sont déjà invivables, alors en… Lire la suite >>
Lovehornby
Invité

Moi, je parlais de toutes les « autres » villes qui sont sur cette stratégie, et qui ont commencé bien avant paris. Et ou le nombre actuel de véhicules ne peut être absorbé par la taille des rues pour la circulation et le stationnement même a l’aide de parkings souterrains ne supporte plus l’affluence. Les bâtisseurs d’autrefois n’avait pas prévu qu’un jour, tout le monde circule en voiture. Le pb d’air B&B ne concerne également beaucoup d’autres villes. Tous les maires sont des nuls ?

SGL
Invité

La question principale : est-ce que la pollution baisse ?
Le reste est anecdotique….

greg
Invité

Tout le reste est anecdotique? Interessant 🙂
Pour te repondre: la pollution a tres legerement baisse dans Paris (1 a 2mg/m3 ) durant le mandat Hidalgo selon le parisien, concernant les particules pm10 et le dioxyde d’ azote. Les particules pm2.5 (particules fines) sont restees stables.
Toutefois, la pollution a l’ ozone a augmente.
Enfin, en dehors de Paris, la pollution a augmente en parallele, Hidalgo ne faisant que deplacer le probleme 🙂

SGL
Invité

Y a-t-il de plus important que la santé ?
De ses proches, de ses enfants… De tout le monde ?

greg
Invité

Je suis asthmatique et je me rend compte que la situation s’ est degradee en peripherie au profit du centre. Encore une fois par egoisme on deplace le probleme plutot que de le regler.
Je constate aussi que durant les deux mandats de Delanoe, et meme les deux derniers mandats de « droite » (Chirac et Tiberi), la pollution a dimminue de maniere beaucoup plus significativement de maniere annuelle sans pour autant emmerder tout le monde.

SGL
Invité

Alors vive le Grand Paris avec plein de TC !

SGL
Invité

La banlieue même éloignée a le droit d’avoir des bons TC !

Thibaut Emme
Admin

Raté pour « plein de TC » et le grand paris…

Thibaut Emme
Admin

Pouet pouet ! La fête…2040 (connaissant les travaux dans notre pays, peut-on y croire ?).
Et avec de grosses zones habitées oubliés (Yvelines, Seine-et-Marne, etc.)
Et toujours aucune liaison directe (RER B et ses odeurs..) avec Roissy…
On parie que les gens continueront en bagnole ? cf. grèves, cf. retards, cf. environnement des TC à Paris (à part le bus…et encore).

60 ans de retard ce grand Paris…en attendant ? Oh ceux qui ne sont pas gênés les matins s’en foutent et militent pour tout le monde en TC.

greg
Invité

D’ autant que le grand paris n’ est pas une entitee administrative comme le grand londres.

wpDiscuz