Accueil Bilan Montréal met fin aux trottinettes électriques!

Montréal met fin aux trottinettes électriques!

1428
33
PARTAGER

La ville de Montréal a annoncé mercredi la fin d’une expérience de trottinettes électriques en libre-service lancée l’été dernier, en raison du manque de respect des utilisateurs vis-à-vis de la règlementation.

« Seulement 20% des trottinettes ont été stationnées » dans les espaces dédiés, a constaté la municipalité, évoquant dans un communiqué des enjeux pour la « sécurité », un « désordre » et une cohabitation « parfois difficile avec les piétons ».

« Montréal ne veut pas se transformer en police des trottinettes », a souligné Eric Alan Caldwell, responsable de la mobilité au sein de la mairie, fustigeant « un taux de délinquance de 80% » vis-à-vis de la règlementation.

« Les opérateurs n’ont pas su assurer leur responsabilité quant au respect du règlement », a-t-il pointé, en comité exécutif, assurant « qu’en 2020, il n’y aura plus de trottinettes dans les rues de Montréal ».

Outre des vélos électriques, le projet-pilote lancé à l’été 2019 proposait aux Montréalais de louer des trottinettes électriques en libre-service avec plusieurs opérateurs, dont les gros acteurs américains du secteur Bird et Lime.

« Cette pause inattendue dans le programme de trottinettes électriques est incroyablement décevante et un recul majeur pour les gens d’une ville engagée réduire les embouteillages et les émissions carbone », a déploré dans un communiqué Michael Markevich, directeur général de Lime Canada.

« Avec plus de 200.000 trajets et 50.000 utilisateurs en seulement trois mois, il est clair qu’il y avait une réelle demande pour des options de transport plus écologiques et pratiques », a-t-il ajouté.

« Malgré cette décision, Bird Canada va continuer de travailler et de collaborer avec la ville de Montréal pour ramener les trottinettes électriques en 2021, lorsque la ville aura résolu les enjeux liés au stationnement », a abondé le deuxième opérateur, se disant également « déçu ».

La ville a tiré « un constat d’échec », a poursuivi M. Caldwell, pour les 680 engins déployés depuis juin, à l’occasion du bilan du projet-pilote de vélos et trottinettes électriques à Montréal.

Au total, 110 constats d’infraction ont été émis pour des trottinettes et des vélos mal stationnés et 333 pour le non-respect du code de la sécurité routière, principalement concernant le port du casque.

Aucun accident mortel ou grave n’a impliqué des trottinettes électriques en libre-service.

« Les permis pour les vélos électriques seront renouvelés, mais régis par une réglementation plus serrée », a précisé la ville.

Dans de nombreuses villes à travers le monde, l’apparition de ces trottinettes silencieuses a vite été perçue comme une menace par les piétons et les pouvoirs publics ont commencé à vouloir les réguler.

En novembre, Singapour a décrété l’interdiction des trottinettes électriques sur les trottoirs, emboîtant le pas à l’Allemagne et à la France.

Avec AFP

Poster un Commentaire

33 Commentaires sur "Montréal met fin aux trottinettes électriques!"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Twin Spark
Invité

Ok on interdit les trottinettes car 80 % ne respectent pas les règles de stationnement.
Mais dans ma rue 80 % des voitures dépassent la limite de vitesse : alors, on interdit les voitures ?

greg
Invité

Comparaison n’ est pas raison…
1) peux-tu nous dire d’ ou viennent tes statistiques?
2)Quel rapport avec les comportements cavaliers dans la rue et sur les trottoirs et la problematique du ramassage des trotinettes?

gigi4lm
Invité

Le rapport greg ?
La problématique du ramassage des trottinettes est un problème financier.
Le comportement cavalier dans la rue de Twin Spark peut mettre en danger la vie des passants.

greg
Invité

Un comportement chiffre qui repose sur son petit doigt et non sur des donnees.
Ensuite le comportement cavalier des utilisateurs de trotinettes electriques peuvent aussi mettre en danger la vie de passants (une personne s’ est retrouvee dans le coma par exemple apres avoir ete heurtee par un de ces rigolos qui allait a fond sur le trottoir et avoir eu un trauma cranien).
Mais merci de confirmer que vous melangez tout.
Ah oui il y a aussi la problematique environnementale que tu negliges

Mwouais
Invité

@Twin Spark : et si on adaptait la vitesse max dans ta rue puisque le panneau semble être d’évidence trop contraignant ?

Si la rue mérite d’être parcourue au pas, qu’on en modifie l’infrastructure pour faire comprendre aux gens d’un risque qu’ils ne connaissent apparemment pas.

Des blessés ou morts dans ta rue ? Plus que dans leurs habitations ?

FG5
Invité

modifie l’infrastructure pour …: Oui c’est deja fait. les deux voie passées en une, les chicane, les sens unique, les voies bloquées que pour les bus etc…. resultat c’est encore plus la merde en ville et pas moins de mort

FG5
Invité

80% des voitures dépassent les limites???? tien donc où cela?
Car en ville 100% des voiture ne peuvent pas dépasser le 40km/h à cause des embouteillages, des feux et dos-d’âne tous les trois mettre et j’en passe.
Mais bon on va dire qu’on doit pas vivre dans la meme ville hein…

Twin Spark
Invité

Marrant les réponses que je reçois : l’automobiliste qui ne respecte pas la loi c’est parce que la règle est trop stricte, ou les infrastructures mal adaptées, ou parce que je rêve (En fait il respecte la règle, c’est moi qui délire)…
Par contre l’usager de la trottinette ne respecte pas la règle ça c’est certain ; en plus il est méchant et il a mauvaise haleine…
Mauvaise foi quand tu nous tiens…

Jdg
Invité

Oui mauvaise fois vu que l’usager en trotinette et aussi usage auto, oui celui là même que vous critiquez.

Mwouais
Invité

@twin Spark : la vitesse sur le panneau est il vraiment adapté était ma question première.
La deuxième était l’accidentologie de ta rue.

Une question cachée était : ne t’es-tu as installé dans une rue espérant le calme et celui-ci n’est pas.

Les trotinettes sont un autre problème : pourquoi lier ton espérance d’une rue calme et l’objective anarchie des trotinettes couchées ça et là sur les trottoirs ?

greg
Invité

Twin Spark, tu peux me repondre? Je t’ ai demande d’ ou viennent tes 80%? Tu sors un chiffre que j’ aimerais bien voir justifie.
Sans oublier le rapport avec les points poses par la ville de Montreal (il y en a plusieurs).

Twin Spark
Invité

@greg
Je ne vois pas pourquoi j’aurais à expliquer d’où viennent mes 80 % : je raisonne par analogie avec l’article où on cite ce chiffre et je prends l’exemple de ma rue comme je pourrais en prendre des dizaines d’autres. Je pourrais aussi prendre l’exemple du clignotant (rarement mis), des distances de sécurité sur autoroute (jamais respectées ), etc. etc.
D’où ma question : faut il en conséquence interdire les voitures ?

greg
Invité

Tu demandes si on doit tirer des consequences d’ un chiffre qui provient d’ une pochette surprise?
La reponse est non.
Accessoirement quand on sort un chiffre aussi enorme, je suis surpris que tu commences en expliquant que tu n’ aurais pas a justifier sa provenance.

Twin Spark
Invité

« Le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt »…
Pourquoi te focalises-tu sur cette histoire de 80 % ? Là n’est pas le débat. Si tu préfères : à supposer que dans ma rue, 80 % des voitures ne respectent pas la limite de vitesse, faut-il interdire les voitures ? Une fois que tu m’auras répondu, j’irai mesurer le taux d’infraction avec un dispositif développé par la NASA pour la recherche spaciale (en espérant que cela suffise) et dès que nous connaitrons comment la municipalité de Montréal a mesuré ses 80 % ? (autre question existencielle, qui nous empêche de dormir)

Rickyspanish
Invité

Le truc qui montre clairement le « jemenfoutisme » des sociétés actuelles. Une bonne chose que ces merdes disparaissent : pollution visuelle, pollution des cours d’eaux et mers où ils sont balancés, durée de vie limitée, recyclage sans doute aléatoire… tout ça pour que des feignasses fassent 400m en slalomant au milieu des bagnoles ou des piétons. De la pure daube.

amiral_sub
Invité

on pourrait dire ça plutot de pas mal de voitures

gigi4lm
Invité

Vous parlez des vélos ou des motos ?
Quoi que les trottinettes ne sont jamais que des motos réduites à leur plus simple expression.

greg
Invité

Du bon sens, c’ est devenu un chaos total.
Sinon :« Malgré cette décision, Bird Canada va continuer de travailler et de collaborer avec la ville de Montréal pour ramener les trottinettes électriques en 2021, lorsque la ville aura résolu les enjeux liés au stationnement »
J’ adore, en gros c’ est « la ville doit resoudre le probleme que nous avons nous-meme genere ».

amiral_sub
Invité

quel rapport avec les automobiles dont ce site est censé parler?

labradaauto
Invité

…/..
à Pondichéry : no souci !

wpDiscuz