Accueil Ford Ford : état d’urgence similaire à celui de 2008 selon Farley

Ford : état d’urgence similaire à celui de 2008 selon Farley

6108
17
PARTAGER

Selon Jim Farley, le nouveau directeur des opérations de Ford, le constructeur se trouve aujourd’hui dans une situation d’urgence similaire à celle rencontrée lors de la crise financière de 2008. S’il y a dix ans le groupe automobile se battait pour rester solvable alors que la tempête provoquait la faillite de deux de ses rivaux, il doit désormais tenter de redresser la barre d’un navire menacé par des coûts de garantie élevés et des problèmes de lancement commercial.

Jim Farley définit ses priorités

S’exprimant mercredi lors d’une conférence sur l’automobile à New York, Jim Farley a déclaré que le domaine de la connectivité, celui associé aux véhicules commerciaux ainsi que les opportunités actuelles concernant les véhicules électriques et autonomes constituaient les priorités de ses nouvelles fonctions. Précisons que sa prise de poste sera effective dès le 1er mars prochain. 

Redonner du sens au travail

Alors que l’action de Ford a atteint son plus bas niveau en 10 ans cette semaine, le nouveau directeur des Opérations a déclaré que la société devait redonner du sens au travail de ses équipes et accélérer la prise en compte par ses dirigeants de l’urgence de la situation.

En exhortant ses salariés à changer leur façon de travailler en étant plus « agiles » – comprenez : travailler selon les méthodes agile – et soudés. Bref, dans un monde ou créativité, réactivité et esprit d’équipe doivent primer par rapport à des lourdeurs hiérarchiques ou administratives.

4 domaines clés d’amélioration

Farley a par ailleurs énuméré quatre domaines clés sur lesquels Ford doit progresser : les coûts de garantie, qui, ont atteint 5 milliards de dollars en 2019, le lancement de nouveaux modèles,  la réduction de ses charges d’achats de matériel, de logistique et de main-d’œuvre ainsi que les ventes et le marketing.

Le constructeur devrait bénéficier de nombreuses opportunités cette année avec l’introduction de modèles produits à grand volume, tel que la nouvelle version du F-150, le SUV Bronco, le Bronco Sport et la Mustang Mach-E (électrique).

Accent sur la connectivité des véhicules de Ford

Mis à part les nouveaux produits, Farley a déclaré que l’une de ses priorités était de poursuivre la démarche de Ford pour assurer la connectivité ses véhicules. Selon lui, cette fonctionnalité pourrait permettre de générer de nouveaux types de profits, offrant parallèlement des opportunités commerciales, en particulier dans le domaine des véhicules utilitaires.

En Europe, les ventes de camions et de fourgonnettes Ford ont augmenté de 21% en 2019. Aux Etats-Unis, la progression a été de 33%.

Ford veut embaucher de nouveaux talents

Farley a également souligné la nécessité pour Ford d’embaucher de nouveaux talents spécialisés en technologie, aptes à réfléchir et travailler selon les nouveaux modes de travail, de manière similaire aux méthodes employées par la Team Edison pour développer le Mach-E dans un délai réduit.

Sources : Automotive News

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Ford : état d’urgence similaire à celui de 2008 selon Farley"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Francois
Invité

Aux USA, Ford doit surtout revenir sur le segment des bagnoles à moins de 20 000 dollars, certes, ce n’est pas ce qu’il y a de plus rentable mais un « jeune » qui achète une Kia ou une Toyota dans cette zone tarifaire restera chez Kia ou Toyota, Mulally l’avait compris (Fiesta, Focus), pas ses successeurs.

Michel
Invité

Exactement. Apres ma megane CC je suis plus enclin à rester chez Renault alors qu’une 508SW ou Octavia aurait plus de sens.

Michel
Invité

Désolé Michel en bas, je n’avais pas vu le pseudo

double-d
Invité

la ou le bas blesse c’est surtout en Europe , ou certain marché pour Ford s’effondre , peut être des produits moins attractif face à la concurrence ,pourtant des autos de bonne facture puisque lors de comparatif , ces Ford sont rarement dernière ,faut il un changement de look?

gilles
Invité

Le problème de Ford en Europe, mis à part celui du retard dans le domaine de « l’électrification » de la gamme, c’est le marketing. Les produits sont bons, plaisants, mais dévalués par des offres discounts excessives, laissant croire que Ford n’est qu’une marque bradée sans intérêt. Durant les 10 dernières années, dans aucune pub il n’a été fait état de certains records: Fiesta, 1ere vente étrangère en France en 2009, Focus première vente dans le monde en 2012, moteur Ecoboost, 7 fois meilleurs moteur de l’année, ect…

Yorgle
Invité

Focus 3 sacrée par l’EuroNCAP comme étant meilleure que ses concurrentes, victoire au 24h du Mans, etc.

Michel
Invité

Pas de problème Marchionne va les racheter pour un dollar! Ah non pas possible il est décédé

Mwouais
Invité

Ford a dilapidé ses ressources dans la R&D de la veste emoji, voilà tout !

Pour l’Europe, malgré de bonnes Focus et Fiesta qui ne pêchent que par un tableau de bord sans grande esthétique, quels sont les SUV qui devraient faire le gras ?

L’Ecosport est unanimement reconnu raté, le Edge est trop origine US, et spontanément je n’en vois pas d’autre. Espérons le Puma un bon filon. Je crois me souvenir d’un B et C-quelquechose, peut être honorables ?

Évidemment, reste une très sympathique Mustang que je souhaiterais être la voiture universelle 😉

Alan Each
Invité

Le Kuga depuis 2008…

Mwouais
Invité

Merci, en effet. Et alors que je crois m’intéresser à l’ensemble de la production (de la UP à Hummer), je l’avais oubliée. Ne ressemble-t-elle pas trop à une coréenne moyenne ? Je ne sais pas même si elle se vend bien.

La Puma me semble la plus sympathique et je regrette que la clientèle n’accepte pas la Edge dans son décalage américain (version précédente).

marty
Invité

Avec le nombre de voitures livrées aux forces de l’ordre ….
malgré la fermeture de l’usine français Ford aurait de quoi se rattraper

Gautier Bottet
Editor

En 2019, le Kuga était 5ème de son segment en Europe, derrière 3008, devant Tucson, Sportage, X1, Kadjar.
Dans le monde, c’est quand même un demi million d’unités par an…

Mwouais
Invité

@Gautier. Merci pour l’information. J’avais le sentiment d’en croiser si peu.

greg
Invité

L’ Ecosport etait a la base un produit pour l’ Amerique du Sud… Son introduction en Europe a ete decidee apres son lancement. Et il se vend plutot bien malgre ses faiblesses.

Invité

Et donc, la solution qu’a trouvé Ford pour résoudre ses problèmes financiers c’est de … multiplier les lancements dont certains ont un avenir commercial douteux ?

wpDiscuz