Accueil Formula E FE 2019-2020 – ePrix de Mexico : Mitch Evans l’emporte

FE 2019-2020 – ePrix de Mexico : Mitch Evans l’emporte

458
1
PARTAGER

Mitch Evans remporte le ePrix de Mexico après une course parfaite de son côté. Une course animée avec pas moins de 8 abandons. 4e ePrix et 4e vainqueur différent.

La Formule E retrouve l’Autódromo Hermanos Rodriguez à Mexico. Cette année, il y a un petit changement de tracé avec une chicane controversée supprimée et un bout de circuit rajouté. Les monoplaces dépassent (enfin) les 200 km/h et devraient même flirter avec les 240 km/h. Voir les monoplaces électriques évoluer sur un petit bout d’un vrai circuit sans chicane entonnoir c’est très bien.

Bon, elles font encore un peu « savonnettes » dans les virages (manque cruel d’appui), et ce n’est qu’un tout petit bout du circuit de F1, mais c’est visuellement mieux.

Qualifications

Daniel Abt a connu une grosse sortie de piste durant les essais. Son Audi Sport Abt Schaeffler a eu un bug de logiciel (on aurait voulu l’inventer on aurait pas fait mieux) et la voiture n’a pas décélérer. 20g d’accélération, c’est peu, mais il est envoyé à l’hôpital pour des examens.

Evans signe le meilleur temps des qualifications devant De Vries, Lotterer, Wehrlein, Buemi et Bird. Les 6 premiers se disputent la pole position dans une super pole. C’est finalement Lotterer qui partira premier. Il offre la première pole à Porsche depuis son arrivée en FE cette saison.

L’Allemand devance Evans, Wehrlein, De Vries, Buemi et Bird. Frinjs, Müller, Vergne et Da Costa complètent le Top 10.

Départ

La bonne nouvelle est que Abt a le feu vert médical pour participer à la course.

C’est parti pour 45 minutes + 1 tour. Evans prend un meilleur envol que Lotterer et force le pilote Porsche à sortir de la piste. Il recule de plusieurs places. 3 minutes après le départ, Nico Müller fonce tout droit dans les barrières de protection là où Lotterer avait été forcé d’aller au large. Voiture de sécurité.

Drapeau vert à 35 minutes de la fin de la course. Comme il y a eu une voiture de sécurité, la direction de course retire 5 kWh de capacité utilisable. Bird et Lotterer continuent de se chicaner en piste. Vergne est 7e, devant Da Costa. Felipe Massa est le deuxième à abandonner. Visiblement il a « chiffonné » sa voiture à l’avant gauche. Pendant ce temps, Evans a repris un peu de champs sur Buemi qui est sous la menace de Bird. Magnifique dépassement de Bird sur Buemi à l’entrée dans le stadium !

Lotterer a visiblement tapé. Il a un bout de carrosserie qui bagote et traîne du plastique de protection des barrières derrière lui. Il dégringole dans le classement. Tous les pilotes activent leur premier (de trois) mode attaque. Pour rappel, cela donne plus de puissance pendant un laps de temps mais pour l’activer il faut passer par une zone hors trajectoire qui fait perdre un peu de temps.

Le calice jusqu’à la lie pour Porsche. Jani écope d’une pénalité pour une infraction technique. Echange de place entre Vergne et Da Costa. Le pilote Portugais a-t-il plus de rythme que le double champion Français ? C’est la valse des seconds modes attaque.

De Vries, rapide, mais stupide

Stupide De Vries ! A 20 minutes de la fin de la course, il pousse Da Costa contre le mur pour l’empêcher de passer dans la ligne droite. Le Portugais insiste et De Vries finit roues bloquées tout droit en embarquant avec lui Frinjs qui était 4e et se retrouve 10e. Stupide, pas d’autre mot. Un peu plus tard, raté de Rowland qui élargit et laisse passer Frinjs et Sims.

Buemi a désormais Da Costa à ses basques. Vergne est juste derrière. Buemi déclenche son troisième et dernier mode attaque pour résister à Da Costa. Devant, Evans est « tranquille », de même que Bird un peu plus loin. Si Da Costa passe rapidement Buemi, il aura peut-être le temps de rattraper Bird. Vergne a aussi déclenché son mode attaque, Da Costa un tour après. Visiblement Vergne a des fourmis dans les jambes et s’impatiente.

Evans, sans trembler

Il passe Da Costa sans que ce dernier ne résiste. Retour de position ? Bon Da Costa repasse JEV. La tactique chez DS Techeetah est peu claire. Ma Qing Hua ne pouvait pas rester en fin de peloton sans se faire remarquer. Il a éclaté l’avant de sa voiture. Il n’a pas le niveau et c’est flagrant. Da Costa est revenu sur Buemi. Il a un peu plus de batterie et joue là-dessus.

Abt fait un tête à queue tout seul dans le premier virage. Il abandonne un peu plus tard. Da Costa est passé avant l’entrée dans le stadium ! Meilleur tour en course pour Da Costa. Il est à 2 secondes de Bird, 7,5 secondes de Evans. Mais, il ne reste que 5 minutes + 1 tour de course. Magnifique blocage de roues pour Ghünter. Les ePrix se suivent et ne se ressemblent pas.

Ca y est, Da Costa attaque Bird qui répond. Bird est dans les barrières ! Il venait d’activer son mode attaque pour résister à Da Costa. Bird, Abt, Ma Qing Hua, De Vries, Lotterer, Massa et Müller ont abandonné. On flirte avec les 5% de batterie alors que l’on va atteindre la fin du temps. Il reste donc 1 tour à Evans pour l’emporter. Vandoorne tape les barrière et perd sa belle 5e place. Cela permet à Wehrlein de prendre la 10e place.

Arrivée

Evans l’emporte ! Une victoire qui ne souffre aucune remarque. Il a pris la tête au départ après avoir plongé à l’intérieur de Lotterer et n’a pas été inquiété de la course. Derrière lui on trouve Da Costa qui semblait très rapide aujourd’hui. Buemi est 3e.

Ensuite, on trouve Vergne, Sims (qui signe le meilleur tour en course), Di Grassi, Rowland, Mortara, Calado et Wehrlein.

1EvansPANASONIC JAGUAR RACING
2Da CostaDS TECHEETAH
3BuemiNISSAN E.DAMS
4VergneDS TECHEETAH
5SimsBMW I ANDRETTI MOTORSPORT
6Di GrassiAUDI SPORT ABT SCHAEFFLER
7RowlandNISSAN E.DAMS
8MortaraROKIT VENTURI RACING
9CaladoPANASONIC JAGUAR RACING
10WehrleinMAHINDRA RACING

Classement du championnat pilotes

Mitch Evans fait coup double ce weekend en l’emportant et en prenant la tête du championnat pour 1 point devant Sims qui reste second. Da Costa grimpe sur le podium tandis que l’ancien leader du championnat, Vandoorne, glisse à la 4e place après sa bulle sur ce ePrix. Vergne, double champion en titre, est 12e après un début de saison compliqué.

PosPilotePoints
1Mitch EVANS47
2Alexander SIMS46
3António Félix DA COSTA39
4Stoffel VANDOORNE38
5Lucas DI GRASSI32
6Sam BIRD28
7Oliver ROWLAND28
8Maximilian GUENTHER25
9Edoardo MORTARA22
10André LOTTERER21

Classement du championnat équipes

Côté équipes, BMW I Andretti conserve sa première place. Avec la victoire de Evans, Panasonic Jaguar est désormais 2nd devant Mercedes. Grâce à Da Costa (et Vergne bien sûr), DS Techeetah continue un bon début de saison. Les anciens animateurs de la Formule E, Nissan E.Dams (Renault) et Audi Sport Abt Schaeffler sont 5 et 6e. Nio 333 n’est plus que l’ombre de l’écurie China Racing (Nelson Piquet Jr. a été titré avec cette écurie lors de la première saison de Formule E !). C’est la seule écurie à 0 points encore.

Ni Turvey ni Ma Qing Hua n’ont encore marqué.

PosÉquipePoints
1BMW I ANDRETTI MOTORSPORT71
2PANASONIC JAGUAR RACING59
3MERCEDES-BENZ EQ FORMULA E TEAM56
4DS TECHEETAH55
5NISSAN E.DAMS43
6AUDI SPORT ABT SCHAEFFLER40
7ENVISION VIRGIN RACING38
8ROKIT VENTURI RACING24
9TAG HEUER PORSCHE FORMULA E TEAM21
10MAHINDRA RACING15
11GEOX DRAGON2
12NIO 333 FE TEAM0

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "FE 2019-2020 – ePrix de Mexico : Mitch Evans l’emporte"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Belle perf de Da Costa le nouveau venu chez DS 😀

wpDiscuz