Accueil F1 F1 2020 : Alfa Romeo C39

F1 2020 : Alfa Romeo C39

744
5
PARTAGER
Alfa Romeo C39

Alfa Romeo a levé le voile ce matin sur sa monoplace 2020, qui s’inscrit dans la continuité du modèle 2019. Sauber Motorsport AG, qui assure toujours la gestion et l’exploitation du team, fête ses 50 ans cette année.

Après un shakedown remarqué à Fiorano, au cours duquel l’Alfa Romeo C39 était apparue dans une livrée spéciale « peau de serpent » avec le logo officiel du 110e anniversaire du Biscione, la livrée définitive a été présentée ce matin à Barcelone, à l’occasion de la première journée des essais officiels (réduits de 8 à 6 jours, ndlr).

La livrée spéciale Snake de Fiorano

Sans surprise, la déco sombre « snake » a disparu pour laisser place à une livrée plus officielle (moins originale mais plus télégénique), toujours dominée par le rouge Alfa sur le Halo et le capot moteur et le blanc sur le reste de la monoplace. Le liseré bleu qui longeait de part et d’autre l’avant de la monoplace devient rouge. Pas de grand changement donc par rapport à 2019, si ce n’est l’apparition bien visible du sponsor-titre Orlen, le pétrolier polonais qui soutient Robert Kubica. L’ancien pilote Williams aura même le privilège d’ouvrir les essais de la monoplace sur la piste catalane. On remarque aussi le retour de Huski Chocolate, également partenaire de McLaren, qui figure sur l’aileron avant.

Stabilité règlementaire oblige (et ressources 2021 aussi), la C39 est une évolution logique de la C38. D’un point de vue aérodynamique, l’avant reprend le concept 2019 avec un museau très travaillé. C’est à l’arrière que les évolutions sont plus significatives, avec toujours cette double prise d’air mais surtout un aileron de requin plus proéminent avec une arête plus acérée, qui n’est pas sans rappeler d’ailleurs la crête de capot moteur de la Ferrari. Les pontons ont aussi subi, comme chez la concurrence, une cure d’amaigrissement, ce qui est particulièrement visible de face. Jamais les pontons des F1 n’ont semblé aussi minces.

Alfa Romeo, qui entame sa 2ème saison en son nom propre, bien que l’exploitation demeure le fait de Sauber, espère grimper dans la hiérarchie. Après un début de saison prometteur en 2019, l’écurie avait ensuite stagné pis régressé dans le classement, faute d’un développement suffisant. Le concept de faible traînée avait aussi posé des soucis, comme pour Ferrari. Kimi Raikkonen, qui devrait battre le record de participations de Rubens Barrichello, sera toujours le fer de lance du team, secondé par l’italien Antonio Giovinazzi, qui a conservé la confiance de Frédéric Vasseur en dépit d’une saison 2019 en dents de scie.

Frédéric Vasseur, Team Principal Alfa Romeo Racing : «Le C39 est le fruit du travail acharné et de la vision d’un grand groupe de personnes très engagées et il témoigne de la qualité de chacun dans notre équipe. Nous espérons que cela nous aidera à faire avancer l’équipe et à atteindre nos objectifs. Notre objectif n’a pas changé: nous voulons faire un meilleur travail demain qu’aujourd’hui. Nous sommes une équipe en pleine croissance et nous devons encore nous améliorer dans chaque domaine et chaque département de l’entreprise. Il s’agit d’un projet ouvert, il n’y a pas de ligne d’arrivée – tout le monde doit être entièrement concentré et dévoué. Nous allons de l’avant, nous avons déjà fait un grand pas par rapport à ce que nous étions au début de 2018 mais nous devons continuer sur cette voie. »

Jan Monchaux, directeur technique d’Alfa Romeo Racing ORLEN: « La C39 est une évolution naturelle de la voiture de l’année dernière, même si elle ne partage pas beaucoup avec son prédécesseur. Nous avons encore amélioré notre voiture mais, à part peut-être les jantes et les pneus et certains composants internes, il n’y a pratiquement pas une seule partie visible qui soit la même. C’est le processus habituel d’amélioration constante, mais c’est une toute nouvelle bête. Nous nous attendons à améliorer ce que nous avons accompli la saison dernière, à faire un pas en avant et, espérons-le, à pouvoir nous battre pour le poste au sommet du milieu de terrain. »

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "F1 2020 : Alfa Romeo C39"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Scal
Invité

En bref, à la lecture des avis des directeurs d’équipe, tous ont améliorés leur monoplace sans révolutionner le concept (stabilité du règlement oblige !).
Donc, pas de raison que la hiérarchie soit chamboulée : ceux qui marchaient marcheront, et ceux qui galèraient galèreront.

Thibaut Emme
Admin

Sauf si les améliorations des concepts donnent enfin des résultats (on pense à Williams, Haas…).
A noter que la Racing Point est très similaire à la Mercedes W10 de l’an passé….

Michel
Invité

Vaudrait mieux investir dans le développement de nouvelles voitures (GIULIA SW et coupé – GIULIETTA – …) que de jeter l’argent par les fenetres pour un sport qui intéresse combien de personnes? avec des retombées très aléatoires

Twin Spark
Invité

Chuis bien d’accord.
Je ne sais pas combien d’argent Alfa Romeo verse à Sauber mais ce serait certainement plus utile ailleurs

zafira500
Invité

C’est pour une question de visibilité, la F1 étant un bon vecteur d’images (franchement, tu connaissais Red Bull avant son implication en F1 ?). Alfa Romeo aura beau sortir une Giulia SW ou une Giulietta, mais si la marque n’a pas de visibilité sur un marché qui ne connaît pas la marque, ça ne se vendra pas.

wpDiscuz