Accueil Personnalités Décès de Erhard Schnell, emblématique designer d’Opel

Décès de Erhard Schnell, emblématique designer d’Opel

1135
2
PARTAGER
schnell opel

Erhard Schnell est décédé le week-end dernier à Trebur, en Hesse (Allemagne). Moins connu que ses homologues italiens, ce talentueux designer au nom prédestiné est resté étroitement associé à Opel jusqu’à la fin de sa carrière.

Né à Francfort en 1927, Erhard Schnell a étudié le dessin industriel à Offenbach avant d’entamer sa carrière de designer, commençant à travailler chez Opel à partir de 1952. Graphiste passionné, il a toujours été fier d’avoir conçu les lettres courbes des Opel Kapitän et Rekord. En 1961, il se perfectionne au GM Tech Center de Detroit.

Ses idées prennent forme au sein du Bureau du style Opel ouvert à Rüsselsheim en 1964. Sous la houlette de Clare MacKichan, le père de la Corvette et transfuge de GM, il travaille sur un projet de voiture de sport qui doit dépoussiérer l’image de la firme au Blitz. L’Experimental GT, avec sa silhouette dynamique que l’on compare familièrement à une bouteille de Coca, est présentée officiellement en première mondiale au Salon de Francfort de 1965. La réception du public est enthousiaste. Trois ans seulement plus tard, la version de série, baptisée Opel GT, sort des chaines de montage. Une véritable « baby Corvette », tant la filiation stylistique avec la bombe américaine est évidente. Entre 1968 et 1973, plus de 100.000 exemplaires sont écoulés.

Par la suite, Erhard Schnell s’occupe du dessin des premières générations d’Opel Corsa et Manta, de l’Opel Kadett D ou encore de l’Opel Ascona. Son coup de génie, il l’exerce sur le profil ultra aérodynamique du coupé Opel Calibra, qui a régalé les amateurs du DTM dans les années 90. « Ma voiture préférée », aimait-il dire à propos de ce coupé culte. « Il affiche un vocabulaire de design totalement nouveau et moderne. J’avais une liberté totale en matière de style. ».

Même après avoir quitté Opel en 1992, Erhard Schnell refuse de prendre totalement sa retraite. En 2014, lorsqu’on lui demande s’il allait enfin poser son stylo, le designer répondait : « Pas du tout. J’ai simplement transféré mon travail chez moi, et j’ai fait du design dans mon jardin et ma maison. Je peins aussi souvent à l’aquarelle. Je ne pourrai jamais m’en éloigner complètement. »

Source : Opel

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Décès de Erhard Schnell, emblématique designer d’Opel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

Tout cela est bien loin … C’était quoi la dernière Opel sympathique ? La Tigra ?

l’Insigna I ou II sont suffisamment jolies pour un généraliste, mais sans plus.

A un moment, mieux vaut fermer les yeux et partir. Merci Monsieur.

AXSPORT
Invité

Les Insigna étaient sympas je trouve bien que hyper lourdes !!!
👍👍👍

wpDiscuz