Accueil Ferrari Bilan 2019 : Ferrari

Bilan 2019 : Ferrari

1170
15
PARTAGER
ferrari

Nouveau record historique pour le cheval cabré, qui franchit pour la première fois la barre fatidique des 10.000 ventes.

Un nouveau cap

10.131 ventes exactement en 2019, soit une hausse de 9,5% par rapport à 2018. Et il n’y a pas encore de SUV ! Tout en essayant de garder son exclusivité, Ferrari a réussi sa stratégie de diversification produit.

La demande a été portée par le succès des modèles à moteur V8 (+11%), avec la Portofino en tête, les 488 Pista, 488 Pista Spider et la nouvelle F8 Tributo qui est venue enrichir le catalogue. Les modèles V12 ont toujours la côte (+4,6%) avec la 812 Superfast, sans oublier les modèles Icona Monza Sp1/Sp2. Avec l’arrivée des SF90 Stradale et Roma, 2020 s’annonce ainsi prometteur !

La zone EMEA reste de loin le premier marché, avec une hausse de 16% à 4895 unités, mais la plus forte croissance vient de la Chine (plus Hong Kong et Taïwan) avec 20% de hausse. A contrario, les ventes baissent de 3% en Amérique. Des tendances qui reflètent les choix de rééquilibrage géographique opérés par la société Maranello en fonction du rythme d’introduction des produits et des listes d’attente.

CA en hausse, profits en baisse

Ferrari peut se féliciter également d’un chiffre d’affaires en hausse, à 3,766 milliards d’euros, soit + 10,1% par rapport à 2018 (et +8,2% à taux de change constant). Les revenus générés par le merchandising et par la Formule 1 augmentent aussi (538 millions), alors que logiquement, les revenus liés à la vente de moteurs baissent avec la fin de la fourniture de blocs à Maserati. (-30%).

Seule ombre noire au tableau, le bénéfice net a chuté de 11% à 699 millions, en deçà des prévisions faites par les analystes. Les marchés ont réagi puisque l’action RACE accusait une chute de 5,6 % après l’annonce des résultats. Les charges financières et les dépenses en recherche et développement ont fortement augmenté.

ventes par régions
Région20192018variation
EMEA4895422715,80%
Chine, HK, Taïwan83669520,29%
Autres APAC1500132912,87%
Amérique29003000-3,33%
TOTAL1013192519,51%

Notre avis, par leblogauto.com

A l’image de l’ensemble du marché du luxe, Ferrari se porte bien. 2019 fut une année très riche et inédite  avec le lancement de 5 nouveautés. 2020 sera l’année de la consolidation, d’après les dires de Louis Camilleri, avec une gamme étendue qui permet à Ferrari de relever ses objectifs. C’est un chiffres d’affaires de 4,1 milliards d’euros qui est désormais visé !

Source : Ferrari

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Bilan 2019 : Ferrari"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ema
Invité

à toutes fins utiles :
Emea = Europe Middle East & Africa
APAC = Asie Pacifique

Jdg
Invité

Merci car je me suis posé la question effectivement

Invité

merci, je me demandais la signification de ce charabia !
On m’avait dit, il y a longtemps, que quand on utilisait des sigles il fallait d’abord les expliciter…Autres temps autres moeurs….

davdan
Invité

Jolis pieds de nez à ceux qui ont toujours raison en affirmant haut et fort que le doux rugissement des V8 ou la mélodie des V12 n’est que pour les vieux ,les ringards ,ceux qui ne comprennent rien aux nouvelles technologies…
Cordialement, avec le sourire, j’avoue, quelque peu taquin…

gigi4lm
Invité

Pas compris.
Je n’ai rien contre les V12 ou V8 performants et j’y suis même plutôt favorable mais je ne vois pas dans l’article le pied de nez aux défenseurs des nouvelles technologies … dont je fait aussi partie, l’un n’étant pas incompatible avec l’autre.

zafira500
Invité

C’est la réussite de Ferrari dans un monde qui tend à se tourner vers l’électrique qui est un pied de nez, voilà le sens de son message.

wizz
Membre
zafira500
Invité

Avec l’arrivée du SUV – qui ne devrait finalement pas s’appeler Purosangue pour des droits juridiques – la production devrait, en effet, plus augmenter.

Lovehornby
Invité

Pas de conséquences au franchissement de la barre des 10000 ?

zafira500
Invité

Par rapport aux émissions polluantes ? Il me semble que si.

seb
Invité

Il n’y a pas une histoire de crashtest et tout pour les petites séries? Ou alors c’est 1000 la barre à ne pas dépasser?

zafira500
Invité

Il me semble aussi.

wizz
Membre

https://ec.europa.eu/clima/policies/transport/vehicles/cars_en

Il y a bien une dérogation, variable selon le niveau des ventes….en Europe. Ferrari ne vend pas à 100% en Europe. Il leur reste encore une bonne marge de progression avant de vendre 10000 véhicules en UE, de la place pour y caser un SUV par exemple…. (voir les ventes des Lambo Urus)

SGL
Invité

Ferrari serait peut-être tenté d’acheter Maserati plus tard !?

Thibaut Emme
Admin
Il y a des règles qui s’appliquent sur les unités vendues mondialement. https://corporate.ferrari.com/sites/ferrari15ipo/files/sustainability_report_2018_ferrari_nv_stampa_web_0.pdf « SVMs (vehicle manufacturers with a worldwide annual production lower than 10,000 units) are required to be compliant with RDE standards starting from 2020 while non-SVMs have been required to comply with RDE standards starting from 2017 » Il y a aussi l’obligation de suivre la loi CAFE américaine. « In September 2016, we petitioned NHTSA for recognition as an independent manufacturer of less than 10,000 vehicles produced globally, and we proposed alternative CAFE standards, for model years 2017, 2018 and 2019. In December, 2017, we amended the petition by… Lire la suite >>
wpDiscuz