Accueil FCA Bilan 2019 : FCA

Bilan 2019 : FCA

1950
47
PARTAGER
ram

Le groupe italo-américain s’est refait sur le 4e trimestre et présente pour 2019 un bénéfice net de 2,7 milliards d’euros,  en baisse de 19 % néanmoins par rapport à 2018. Des performances dues essentiellement au marché nord-américain, qui cache un peu la forêt d’un groupe affichant de très fortes disparités entre régions et marques. Mais évidemment, tous les regards sont désormais tournés vers la fusion effective avec PSA.

D’un point de vue financier, le bilan ne paraît pas mauvais dans le communiqué officiel et Mike Manley s’en félicite même ! « 2019 a été une année historique pour FCA (…) Nous avons continué à créer de la valeur pour nos actionnaires et mis en œuvre des actions destinées à la croissance future, en renforçant de manière substantielle notre position financière, en investissant dans des produits clés et en finalisant un accord de fusion avec PSA », a-t-il ajouté.  

Mais dans le détail, et en déverrouillant la focale purement financière, c’est moins flatteur. La rentabilité à court terme ne peut masquer les déficiences sur les gammes, surtout en Europe, avec encore un manque criant de nouveautés. Les ventes totales ont reculé de 9 %, à 4,41 millions d’unités, en raison notamment d’une réduction des stocks en Am.Nord. Ce score fait de FCA le 8e groupe automobile mondial en termes de ventes. 

FCA porté par Ram et Jeep aux USA

Au cours de l’année 2019, les ventes FCA aux États-Unis se sont contractées de 1,4% pour atteindre 2.203.663 véhicules. Cela représente tout de même 50% des ventes mondiales du groupe, énorme ! La dépendance  au marché US est plus forte que jamais, puisque FCA y réalise…l’intégralité de ses marges opérationnelles !

C’est un paradoxe : les deux marques qui incarnent le nom du groupe, Fiat et Chrysler, sont en déconfiture complète aux USA.  -41% pour Fiat, qui disparaît peu à peu du paysage, -23 % pour Chrysler qui survit grâce au Pacifica (97.000 ventes sur 126.000 au total, seulement 48 berlines 200 vendues) et -23% aussi pour Alfa Romeo qui pâtit évidemment de sa maigre gamme. Dodge est aussi en baisse à -8% mais termine sur un très bon dernier trimestre pour la berline Charger. 

Jeep baisse de 5% mais conserve le leadership du groupe avec 923.000 modèles vendus, et des signes encourageants : le lancement réussi du Gladiator et le Grand Cherokee qui bat son record avec presque 243.000 modèles écoulés.  

C’est Ram qui remporte la palme, car le constructeur de pick-ups est en pleine forme avec 703.000 ventes, soit 18% de mieux qu’en 2018, grâce au succès du nouveau Ram 1500 qui a lui seul bat son année 2018 avec 100.000 exemplaires de plus. Ram signe son meilleur résultat depuis qu’elle est devenue une marque à part entière en 2009. 

Globalement, l’Amérique du Nord génère 68 % du chiffre d’affaires du groupe avec une marge bénéficiaire de 9%. L’Amérique du Sud donne aussi satisfaction, malgré un contexte difficile en Argentine. C’est même la grande forme au Brésil, sur un marché où Fiat est traditionnellement bien implanté. Les ventes de FCA y frôlent les 500.000 exemplaires, avec +12% pour Fiat qui surfe sur le succès de l’Argo et du SUV Toro.

Europe, morne plaine

FCA a encore vu ses parts de marché s’effriter en Europe avec des ventes en baisse de 7,3% à 946.600 voitures. Entre le manque de nouveautés et l’arrêt de certains modèles, Fiat souffre particulièrement avec des ventes en repli de 7,2%. La firme turinoise a écoulé un peu plus de 630.000 voitures pour une PDM de 4%. En 1990, c’était presque 1,4 million d’unités vendues et 10% de PDM !

Les chiffres sont plombés aussi par les “performances” décevantes d’Alfa Romeo, qui chute de 35% à 54.000 voitures écoulées. Là aussi, les raisons sont connues et ont été maintes fois expliquées. Les Giulia et Stelvio ont été renouvelés récemment mais la Giulietta est hors d’âge et la 4C s’est arrêtée. Les ambitieux chiffres des plans Marchionne sont bien loins. 

En Chine, FCA n’a jamais été un poids lourd et 2019 ne va pas inverser la tendance, surtout dans le contexte actuel du marché. Fiat a quasiment disparu (23 ventes, retrait de l’Inde aussi) mais même Jeep, le fer de lance mondial du groupe, a subi un gros coup de raquette avec -41% des ventes !

Maserati en alerte

Avec 19500 unités vendues, 2019 est une année bien noire pour le Trident, qui subit ainsi une chute de 45% de ses ventes et termine même avec une marge négative. Maserati dépassait les 50 000 ventes voilà seulement deux ans ! Là aussi, on attend la bouée d’air frais en 2020 pour relancer la machine, avec la sportive à moteur V6 maison.

FCA VENTES (en milliers)
Région20192018Changement / 2018
NAFTA24012633-8,81%
LATAM577585-1,37%
APAC149293-49,15%
EMEA12721318-3,49%
MASERATI1935-45,71%
TOTAL44184864-9,17%

Notre avis, par leblogauto.com

2019 n’a pas été historique pour les ventes mais indéniablement, c’est une année charnière pour le groupe, qui se lance dans une nouvelle aventure avec PSA. Les défis sont toujours aussi importants à relever, qu’il s’agisse des émissions de Co², des marques en survie et des synergies à créer avec de nouveaux modèles. C’est là que le groupe est attendu, car il donne furieusement l’impression d’avoir fait passer la finance avant l’industrie et le produit. Ainsi, 2020 sera cruciale, avec l’arrivée en perspective de la 500 électrique, la version finale de l’Alfa Romeo Tonale ou encore le coupé sportif de Maserati. Comme chaque année, on espère que la nouvelle sera meilleure et que la vision stratégique aura gagné en clarté et en stabilité.

Source : FCA

Poster un Commentaire

47 Commentaires sur "Bilan 2019 : FCA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Il faut d’urgence que FCA et PSA lance des programmes en commun pour plusieurs marques du nouveau groupe sans attendre !
Pourquoi pas (comme Mazda) d’un nouveau 6 cylindres ultra efficient !?
Pour DS, Opel , Peugeot, Alfa , Maserati, Lancia (si si, dans une grosse)

SGL
Invité

Dans une auto du segment D pour les marques citées, avec 70 % éléments communs pour la synergie…compatible PHEV en 4 RM

ddd
Invité

Ils sont peut être dans la même catégorie, mais y’aura des choix a faire, traction ou propulsion? transversale ou longitudinale?

Au meilleur des cas ont va voir des DS en propulsion/AWD, BVA10, moteur longitudinale en V, porte-à-faux avant ultra court…
Ou dans les pire des cas: retour à la traction chez Alfa, uniquement en L4 « Peugeot Sport Engineering »…

Moi j’aurai un sentiment de regret de savoir que le VTC en 508 à côté de moi au feux rouge a les mêmes commodo et le moteur que mon Alfa à 60k€…

SGL
Invité
@ddd, je crois que FCA et PSA ont besoin … pour leurs Haut de gamme (les plus de 60k€) d’un programme de nouveauté digne du projet Manhattan pour eux. Il faut qu’ils décident de mettre tous en commun. – éventuellement décréter une plateforme « Giorgio » commune amélioré pour le futur pour des Maserati, et les haut de gamme des Peugeot et Opel voire DS !? Pour les autos sous les 50 k€ et sous les 4,80 m pour des généralistes, les plateformes PSA sont largement parfaites pour les 15 prochaines années. La gestion du haut de gamme chez FCA… Lire la suite >>
SGL
Invité

@ddd, ps : des Peugeot HdG à 60k€, ça devra être dans l’avenir, rien d’exceptionnel !
Historiquement, les Peugeot HdG ou sportive ont toujours été du niveau des Alfa.

zafira500
Invité

@SGL
« Historiquement, les Peugeot HdG ou sportive ont toujours été du niveau des Alfa. »
Ah oui, lesquelles?

SGL
Invité
301 Éclipse de 1934, 302 coupé Cabriolet, 402 Éclipse – 1936, les Darl’mat des années 30, 601 toutes version, 403 coupé & Cabriolet, 404 coupé & Cabriolet, 504 coupé & Cabriolet, 504 Ti, 304S, 604 V6, 505 GTi V6 Danielson Turbo Injection, 305 GTX , 205 GT GTI 1.6 GTI1.9 T16 , 309 GTI GTI16 , 405 ST Mi16, 406 V6, 406 coupé, 306 XSi Cabriolet, 407 V6, 407 Coupé, 308 GTi 1et 2, RCZ… etc. et j’en oublie… Et suivant les vicissitudes des deux marques en fonction des époques, les Peugeot étaient parfois bien meilleure qualité que les Alfa… Lire la suite >>
zeboss
Invité

ddd ou le transfert sexuel sur son auto..
des 508 à plus de 60k€ ça va exister dans pas longtemps, donc ton alfa et ta 508 seront sur le même pied d’égalité…
Après si tu as besoin d’exprimer ton standing, affiche ton avis d’imposition sur le capot !

polo
Invité

Les programmes en comment ce ne sera pas avant la finalisation de leur fusion soit le fin de l’année et en comptant le temps de conception on ne verra pas un véhicule « commun » sortir avant 2023 au mieux.

Après l’auteur de l’article parle de ventes mais en termes de bénéfices FCA fait quand même 6 Milliards de $ en 2019 donc le groupe est loin d’être en difficulté.

SGL
Invité

Non, ça peut être 2025 théoriquement, et beaucoup moins s’il y a partage des banques d’organes actuels.

SGL
Invité

La situation financière actuelle est juste correcte, mais elle n’est pas pérenne pour 2025.
En R&D, 2025 c’est demain !

zeboss
Invité

Opel est parvenue à 24 mois de développement pour la CORSA, Fiat devrait réussir à la faire aussi sur des petits véhicules, pas la Punto, comme dit par ailleurs, inutile en terme de volumes mais sur une Tipo moderne ou un Suv « C » (ou B) économique.

Miké
Invité

Yakafokon

SGL
Invité

Ah ben si c’est trop chiant de concevoir des voitures … yaka se reconvertir dans la conception des cerfs-volants s ! c’est sûrement plus simple et économique… ou carrément déposer le bilan tout de suite !?

AVENUE
Invité

@ SGL
On peut toujours rêver !!!

NIC084
Invité

Pour avoir un malus à 20 000€ et que personne en achète 🤷🏻‍♂️
Faut arrêter de rêver c’est fini tout ça malheureusement

SGL
Invité

Le Malus, c’est déjà pour le monde entier !!? Première nouvelle !?

zeboss
Invité
non sgl : le malus si il n’est pas calculé de la même façon dans le monde entier mais partout où l’on peut vendre en gros volume des gros 6 ou 8 pattes les réglementations impose une limitation des émissions par un biais fiscale: en Chine, les moteurs de moins de 1.6l sont légion parce que fiscalement les plus gros sont taxés, en Californie, les constructeurs doivent respecter des quotas de ZE ainsi que des émissions restreintes et partout en Europe le 95gr impose sa règle. Alors en effet les Euros 3 & 4 ont leur chance en Argentine Brésil… Lire la suite >>
SAM
Invité

Mon dieu … que la mariée semble … prometteuse. Il est encore temps de dire non. C’est comme être sur le Titanic avant l’impact … tout le monde voit le truc venir sauf les deux amoureux. Du « vas y, fonce Carlos » moi je dirai « mais y’a personne qui va l’arrêter pour éviter la c…rie »

SGL
Invité

Ça y est … le défaitisme bas déjà son plein ! 😯

SAM
Invité

@SGL. Un an pour voir si compatibilité?
FCA marié oui! Mais pas avec PSA.
PSA marié oui! Mais je ne pense pas avec PSA.

Pour FCA il faut un groupe type Hyundaï/Kia.
Pour PSA il faut un Honda ou un GM.

Illusoire de penser que PSA est en positon de force et sera le grand gagnant de la fusion avec FCA.

zeboss
Invité
Pour PSA il faut Honda ou Gm… OOOps moment de rire ce matin.. Y’a Ka fo KOn, pas de problème, Toc Toc Honda, vous avez besoin de nous, ça se voit… et Gm, on vous a racheté Opel, on achète le reste ? Et pi tant que Carlos est fou, il n’a qu’à faire une OPA hostile… Bon on redescend sur terre ? On ne se marie pas de force, sauf sur M6, pour le reste il y a du boulot, et en effet conserver les 14 labels dans l’immédiat sera une petite gageure, chez Vw l’autre 14 labels ‘ou… Lire la suite >>
zafira500
Invité

« Pour PSA il faut un Honda ou un GM. »
PSA a déjà été allié à GM – comme Fiat d’ailleurs – et ça s’est terminé en queue de poisson ( tout comme Fiat).
Un mariage avec Honda? Vu les rapports houleux ces derniers temps entre Renault et Nissan, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée. Idem pour FCA avec Hyundai/Kia.

SAM
Invité

@zafira500. On pousse PSA dans les bras de FCA avec l’illusion que PSA sera toujours indépendant! Navrant.

SAM
Invité

@SGL. Pour FCA il faut un groupe qui a peu de labels et qui sera violent dans la fermeture d’usine et la suppressions de labels. Ou il faut tout simplement fusionner avec RAM/Jeep/Maserati/Alfa et laisser les autres sur le bord de la route. Chrysler n’aurait pas du fusionner avec Fiat comme on se dira dans quelque temps … PSA n’aurait pas du fusionner avec FCA. Si vous avez 14 lables et qu’il y en a que 3 qui marchent (Peugeot/RAM/Jeep) … A quoi bon?

Invité
Chrysler serait mort s’il n’avait pas fusionné avec FIAT. Tu oublies un peu vite le contexte de 2008 quand le gouvernement était prêt de laisser tomber le groupe ; sa seule planche de salut était sa fusion avec FIAT. Ne refaisons donc pas l’histoire… Autant je regrette la gestion purement financière de Marchione, autant il faut reconnaître que faire un groupe qui gagne plusieurs milliards sur les décombres de deux canards boiteux, chapeau. Et donc, si un financier pur a pu obtenir ces résultats avec deux groupes mal en point, imaginez ce que deux groupes en relative bonne santé pourront… Lire la suite >>
zafira500
Invité

@DAA Atl
Chrysler a été racheté par Fiat, qui a ensuite fusionné avec sa filiale.
Pour le reste, +1.

Invité

Exact. I stand corrected comme on dit chez nous :=)

SAM
Invité

@DDA Atl. Nombre de clients et salariés de PSA n’en veulent pas de cette fusion …

Invité

C’est certainement un risque et je comprends tout a fait la réticence. Mais ma citation préférée est :
« Si l’on veut que rien ne change, il faut savoir changer »
Il n’y a rien de pire que l’immobilisme et PSA a un bon capitaine ; en cas de gros temps, c’est le mieux que l’on puisse espérer…

zafira500
Invité

@SAM.
« Chrysler n’aurait pas du fusionner avec Fiat comme on se dira dans quelque temps . »
Chrysler a été racheté par Fiat.
Quand à la disparition des autres marques du groupe, tu fais quoi de la 500 (modèle qui se vends bien)? De Fiat do Brasil? De plus, sur les quatre marques que tu cites, deux sont loin d’être en forme en ce moment (Alfa Romeo et surtout Maserati). Et t’en feras quoi de Jeep le jour où les SUV seront passés de mode?

wizz
Membre
https://www.leblogauto.com/2020/02/bilan-2019-ferrari.html Ferrari voit ses ventes augmenter partout dans le monde, chiffre d’affaire en hausse. Et pour pérenniser cela, Ferrari doit réinvestir. Des nouveaux modèles, des nouvelles technologies….. Il y a alors moins de bénéfice (que prévu, qu’espéré par les actionnaires), moins de dividende, et le cours chute en bourse (alors qu’il suffit de patienter un peu pour pouvoir récolter le fruit des investissements faits aujourd’hui) FCA, c’est tout l’inverse. Les ventes sont en baisse. Le chiffre d’affaire en baisse. Les modèles sont vieillots. Mais il suffit de geler les investissements pour faire apparaitre une hausse des bénéfices. Et les actionnaires… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

@ wizz

Tu oublies une chose dans ton raisonnement dans les deux groupes c’est le même actionnaire principal c’est à dire EXOR.
Dans les deux cas EXOR fait des bénéfices.
Conclusion: Ta démonstration s’écroule de facto.

SGL
Invité

EXOR a fait de l’argent en suçant le sang des BE des marques de FCA.
Les économies sur la R&D ont été monstrueuses… à l’inverse de la politique de Tesla.
Pour l’avenir …Maserati est mourant , Alfa à part 2 bons modèles est mort et le petit SUV sort qu’en 2022, Lancia…pire encore, Fiat est 10 X plus petit qu’avant.
A part RAM et Jeep qui vont bien mais dont l’avenir est menacé par la concurrence et le manque de R&D pour le futur.

wizz
Membre

avenue

ce n’est pas une démonstration
c’est une CONSTATATION
c’est juste de la LECTURE du contenu de ces 2 articles sur Ferrari et sur FCA qu’a écrit Nicolas, même si ça ne te plait pas et dont tu t’es curieusement absenté de commenter (à part ta réponse ci-dessus complètement à côté de la plaque)

Thierry dutch
Invité
Bjr. Déjà c’est un bon article. Les commentaires sont intéressants. Pour ma part, cette opération a du sens avec un partage de région. Amérique pour FCA, Europe, Afrique, Russie pour PSA et restera Asie et Inde a repartir. PSA voulait aller aux usa, ils pourront rebadger quelques produits pour relancer Chrysler et FCA a besoin de relancer sur le plan produit Fiat, Alfa, Maserati restant à part. Le tout avec un partage déjà clarifié en dépenses de R&D. Je crois que ces deux groupes ont une connaissance forte en terme de programmes communs, de zone de préférence d’intérêts et qu’ils… Lire la suite >>
SGL
Invité
Les « clones » industriellement sont obligatoires aujourd’hui. Et il y a « clone » intelligent et « clone » digne de Nordauto avec changement unique des badges et des calandres. Dans les clones intelligents, il y a l’exemple des Lamborghini Urus qui est le « clone » du Porsche Cayenne qui est le « clone » Q8.. qui est le … du Q7 et du Bentley Bentayga… etc. Bref pas vraiment des clones, mais avec au moins 60 % d’éléments communs. l’époque des voitures uniques du développement à la fin de carrière, industriellement, est finie depuis 40 ans au… Lire la suite >>
ddd
Invité

Étonnamment on voit une certaine fascination des clients pour le Groupe VAG, limite de la fierté de savoir qu’ils sont tous le même bouchon de LDF. D’où vient cette ferveur?

Pour les trois marques les plus « bas de gamme » du Groupe. C’est quel genre de clonage ? Pour moi c’est du foutage de gueule, payer 10% de plus pour avoir un logo différent.

wpDiscuz