Accueil Berlines Essai Opel Corsa 1.2 Turbo de 130 ch

Essai Opel Corsa 1.2 Turbo de 130 ch

4247
38
PARTAGER

La 6ème génération de Corsa entre de plein pied dans la rude bagarre des citadines. Cette cousine de la Peugeot 208 s’est laissée apprivoiser dans les Alpilles.

Une Corsa moins Opel qu’auparavant

On reconnaît le logo, c’est une Opel. Mais le quidam se demande quel modèle. Il faut bien l’avouer, elle s’appelle toujours Corsa, mais en a perdu l’âme en termes de style. Elle devient moderne, plus sage aussi dans ses lignes, ce qui donne un méchant coup de vieux à celle qui la précède. Elle rentre finalement dans le rang, ce qu’on regrette.

Néanmoins elle paraît plus statutaire, moins cheap visuellement disons-le, et plus sérieuse. De ce point de vue-là, il s’agit plutôt d’une réussite. Pour marquer son identité, on trouve ainsi sur le pilier C un « aileron de requin » et un toit d’un coloris différent du reste de la carrosserie, comme l’Adam. Il est ainsi possible de la personnaliser. En outre, elle arbore des feux 100% à leds.

Un habitacle moins tape-à-l’oeil que celui de la Peugeot 208

Commandes Opel, technologies PSA

À bord, Opel a joué plutôt la sécurité, avec un environnement rappelant les autres modèles, avec ce qu’il faut d’équipements pour lui permettre de se battre face à ses concurrentes. La présentation se voit égayée dans notre exemplaire d’essai par un bandeau plastique de couleur « alu » souligné par un liseré rouge vif. La plupart des commandes et boutons viennent d’Opel. Ici, pas d’atmosphère futuriste.

Pour les équipements, l’écran tactile notamment et les ADAS, le constructeur allemand s’est logiquement servi chez PSA. Toutefois cela créé parfois quelques incongruités ergonomiques, comme les boutons de ventilation semblant commander une climatisation bizone, alors qu’elle ne l’est pas. Rien de rédhibitoire dans tous les cas, il suffit de le savoir. On serait tenté de dire qu’elle a tout d’une grande, quand on coche toutes les options.

THP 130 et 1.2 Turbo, même combat

Cette nouvelle Corsa, une 208 déguisée ? Pas vraiment en fait. Sauf sur la question de la mécanique, où pour le coup on retrouve le THP 130 chevaux, qui prend ici juste le nom de 1.2 Turbo. Associé à la boite automatique EAT8, il ne se comporte pas différemment sous le capot de l’Allemande, par rapport à la Française. En mode Sport, le plus dynamique des trois disponibles (Normal, Eco), on a aussi droit à un son artificiel (inutile…) pour booster l’ambiance.

Ainsi on retrouve des sensations sur ce point peu ou prou équivalentes, avec de l’énergie dès les bas régimes et une allonge facilitant la vie lors des voyages au long cours. On loue une fois de plus la qualité de la douce transmission qui nous dispense des à-coups, sans se montrer trop fainéante. Les plus exigeants lui trouveront peut-être un léger manque de réactivité. Quant à la consommation, elle n’a pas excédé les 8 litres lors des phases de conduite déraisonnable.

Pas de doute! La marque Opel s’est bien intégrée dans le groupe PSA…

Un châssis plus ferme

Côté châssis, on apprécie un comportement rigoureux, comme pour la 208. En fait, la Corsa apparaît même un peu plus ferme que la Peugeot. Ce qui pourrait l’ouvrir à plus de sportivité, mais il n’en est rien, la base étant déjà excellente. Les passages sur certaines parties de routes parfois dégradées des Alpilles, les lombaires s’en souviennent. Mais cette Corsa fait preuve d’une belle agilité, avec un équilibre neutralisant toute notion de sous ou survirage.

En revanche, la citadine d’Opel a eu manifestement droit à un calibrage de direction différent. Ici, pas de petit volant, mais un grand cerceau à la consistance plus douce que la Peugeot. Il en résulte un point milieu plus flou. Et cela transfigure tout de même beaucoup les sensations, notamment quand on augmente le rythme. Elle perd ainsi le combat du fun derrière le volant vis-à-vis d’une 208, mais reste largement en progrès par rapport à la génération précédente (de Corsa).

Pour les novices, il faudra se rapprocher pour voir de quelle Opel il s’agit

Dès 14 600 €

En termes de tarifs, la citadine au Blitz se montre particulièrement agressive, avec un premier prix de 14 600 € (hors promotions). Et le reste de la grille se montre à l’avenant, rendant ainsi finalement les équipements PSA plus accessibles. Une Corsa moderne, qui gagne énormément en agrément et en technologies, à un tarif Opel. Bon plan ? Assurément.

 

+ ON AIME
  •  Équipements
  • Agrément moteur
  • Tarifs
ON AIME MOINS
  •  Un peu ferme
  • Compteurs analogiques
  • Design moins distinctif qu’auparavant

 

Opel Corsa 1.2 Turbo
Prix (à partir de) 14 600 €
Prix du modèle essayé 22 100 €
Bonus / Malus 0  €
Moteur
Type et implantation 3 cylindres en ligne Turbo – Injection directe essence
Cylindrée (cm3) 1 199
Puissance (ch) 130
Couple (Nm) 230
Transmission
Roues motrices Avant
Boîte de vitesses Automatique à 8 rapports
Performances
Vitesse maximale (km/h) 208
0 à 100 km/h (s) 8,7
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 4,5
CO2 (g/km) 103
Dimensions
Longueur (m) 4,06
Largeur (m) 1,77
Hauteur (m) 1,42
Empattement (m) 2,54

Photos: Hamdi BEN LAGHA et leblogauto.com

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "Essai Opel Corsa 1.2 Turbo de 130 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Alan Each
Invité

Assez proche d’une Audi A1 niveau design mais 2X moins chère, elle va permettre à PSA de s’implanter largement en Allemagne et plus à l’est.

Commandant Tour
Invité

compteur anachronique ; en quoi les remplacer par des écrans qui indiquent la vitesse une aiguille est mieux? si c’est juste pour dire qu’il y a un ecran de plus , où est l’intérêt!! ca me fait penser au critère déterminant des années 2000, le porte gobelet : plus il y en avait, meilleure etait la voiture !!!!

Thibaut Emme
Admin

L’avantage des écrans plutôt qu’un compteur analogique est qu’avec l’écran on peut à la fois afficher une aiguille, ou un compteur à chiffre et ainsi contenter les deux mondes.
Perso j’ai du mal à revenir aux compteurs à aiguille, d’autant plus s’il est analogique et donc non « changeable » 😉

AXSPORT
Invité

L’écran « numérique » est tout petit et les caches en plastique de chaque coté sont bof bof !!

wizz
Membre

https://www.monpetitmobile.com/wp-content/uploads/2017/07/samsung-galaxy-S8.png
il est 11h58

https://www.astucetech.net/wp-content/uploads/2019/06/top-10-meilleures-applications-de-widget-horloge-analogique-pour-android-3.jpg
il est 10h10

type d’affichage libre choix pour l’utilisateur…

y a t il vraiment un problème (à utiliser avec un écran)?

Maxime
Invité

Ça fait moins high-tech. Ça attirera moins les nouvelles générations qui ont grandi avec les écrans partout (smartphones, tablettes, écran plats dans chaque chambre…)

lym
Invité

De toutes manières, ils passent de moins en moins leur permis alors on s’en fout!
Vaut peut-être mieux d’ailleurs, les deux ne faisant pas bon ménage.

lym
Invité

Parfaitement d’accord. Ça n’a rien d’un anachronisme et personnellement l’écran me fait fuir. D’ailleurs Peugeot le cache derrière le petit volant, un signe? Pas certain que plaider la bonne foi pris au radar (Mr l’agent, avec ce volant de nain et cet écran caché, le 1 de 180 était caché!) fonctionne, c’est donc une connerie.

r.burns
Invité

Dire que c’est anachronique n’est en rien une critique mais un simple constat…

r.burns
Invité

Enfin le plus important, un châssis plus ferme, donc pour qui ne veut pas du toucher de route à la française, je veux dire du roulis, un très bon choix. Extension de garantie obligatoire toutefois compte-tenu de la fiabilité aléatoire du moteur.

labradaauto
Invité

230 NM ! pour je pense 1200 kg: Une bonne relance – Voici une auto encore facile à bouger en ville, en côte également, et qui doit être agréable

wizz
Membre
230Nm, oui, mais tout dépend de la réactivité du turbo J’ai un moteur atmo 2.4L J’arrive au virage, lève le pied, freine. Le papillon se referme. L’injection coupe l’arrivée de carburant. Le moteur produit 0Nm et 0ch Puis je sors du virage, accélère à fond. Le moteur ouvre en grand le papillon. Le moteur aspire alors 2.4L l’air frais, et y injectera la quantité adéquate de carburant => le moteur produit 230Nm J’ai un moteur turbo 1.2L Gavé à 2 ATM, il aspire autant d’air qu’un atmo 2.4L, et produira les même puissance et couple J’arrive au virage, lève le… Lire la suite >>
labradaauto
Invité
pour l’accélération immédiate, Sur il faut compter sur l’aide du moteur électrique accouplé. ça arrive, ça se généralise. c’est je pense une bonne solution, PLUS à l’accélération immédiate- Les turbos sur les moteurs, je ne suis pas favorable personnellement. Et dans le tuning , je dirai même qu’il est très, trop facile d’avoir beaucoup de puissance grâce aux turbos. Ici , en France, Garrett équipe plusieurs marques. les turbos japonnais aussi sont à la pointe. Des turbos j’en ai sur quelques unes de mes diesels en 1.6 et en 1.9. J’ai aussi possédé 2.5 atmo et turbo jadis et sans… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

…arrive le turbo électrique pour encore plus de réponse immédiate.

wpDiscuz