Accueil Bilan Marché électrique France : décembre à +1%, 2019 à +26%

Marché électrique France : décembre à +1%, 2019 à +26%

1435
57
PARTAGER
marché véhicule électrique France

L’année 2019 voit les ventes de véhicules électriques croître de 26%, dépassant les 50 000 immatriculations. Le marché électrique France ralentit un peu en fin d’année, pour mieux repartir en 2020 ?

Selon les chiffres de l’Avere, 4 803 véhicules particuliers ont été immatriculés en décembre 2019. C’est une hausse de 8%. Cela confirme le ralentissement observé après des croissances bien plus grandes au cours de 2019. Du côté des véhicules utilitaires électriques, c’est -29% ! S’il séduit les particuliers, le VE a toujours du mal avec les pros. 640 VUL électriques seulement en décembre. Au cumul, ce sont 5 453 VE écoulés en décembre, soit une hausse de 1% seulement.

Sur l’année 2019, 42 763 VE particuliers ont été immatriculés soit une hausse de 38% par rapport à 2018. Du côté des VEUL, on en totalise 7 958 contre 8 103 l’an passé. -2%. Là encore, la limite du marché aux professionnels tempère les chiffres du VE. Sur 2019, un total de 50 884 véhicules électriques ont tout de même trouvés preneur contre 40 306 en 2018. Environ 10 500 véhicules de plus, soit une hausse de 26% et une part de marché de 2,3%.

Plus de 18 800 Renault Zoé, la Tesla Model 3 démarre bien

Dans le détail, la Renault Zoé continue de truster le top du classement avec 2 097 ventes sur décembre. La Tesla Model 3 pour sa part oscille toujours entre mois moyen et très bon mois. Décembre, c’est 1 250 immatriculations quand novembre n’affichait que 225 unités pour la Model 3. Sur le podium, on trouve BMW avec un triplement des ventes mensuelles (475 unités). Selon l’Avere, 53% des VE immatriculés en décembre l’étaient par des particuliers.

Sur 2019, La Zoe s’est vendue à 18 817 (VE particuliers). Elle devance la Tesla Model 3 qui frôle les 6 500 unités. Derrière, l’ex 1e dauphine, la Nissan Leaf, voit la BMW i3 revenir assez fortement.

En 2020, la Zoe « 2 » va enfin être rejointe par d’autres véhicules du segment porteur des citadines avec la Peugeot e-208 (dont les premières livraisons doivent intervenir ces jours), l’Opel Corsa-e. De quoi rajouter des ventes de VE ? D’autant plus que les mini-citadines VAG (e-Up!, Citigo E iV et Mii electric) se « rafraîchissent » un peu, et baissent les prix. De quoi faire enfin leur apparition dans le top 10 mensuel ? Pas certain.

4 premiers VE du marché français en 2019

Renault ZoeTesla Model 3Nissan LeafBMW i3
janvier14960341229
février1197401326196
mars15361153455207
avril1472251347202
mai1331321172160
juin18451097352179
juillet-août2470518642340
septembre15681061298241
octobre1939178253240
novembre1866225241324
décembre20971250222475
201918817645536492793

Poster un Commentaire

57 Commentaires sur "Marché électrique France : décembre à +1%, 2019 à +26%"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Oui alors toutes les nouveautés 2020 c’est surtout pour éviter de payer des amendes :
https://www.capital.fr/entreprises-marches/voitures-electriques-certaines-marques-bloqueraient-volontairement-les-livraisons-1358466

Les nouveautés électriques arriveront plutôt en 2021.

Invité

Le marché des VE n’est pas viables car ce n’est pas l’avenir, jurent certains ptdr

Allegra
Invité

42 763 véhicules vendus sur 2019 malgré les aides, oui ça marche très bien en effet…
Après, le marché du V.E. est étouffé par l’absence d’infrastructures pour la charge des véhicules dans pas mal de grandes villes. Tant que ça sera le cas, beaucoup de gens ne franchiront jamais le pas.

Invité
Ton sarcasme du « 42 763 véhicules vendus sur 2019 malgré les aides, oui ça marche très bien en effet » fait plaisir à lire. Non parce que dans ce cas là, puis-je rappeler qu’il y avait 1672 voitures en circulation en France en 1900, puis 53 000 en 1910 et pas moins de 330 000 en 1920 (cf. source ci-dessous). Et là tu vas me répondre « mais pourquoi tu me racontes ça, c’est hors sujet ? ». Et bien, pas tant que çà, car à cette époque aussi, beaucoup trouvait que l’automobile à moteur à combustion n’était pas l’avenir, car comme c’était… Lire la suite >>
panama
Invité
« 53% des VE immatriculés en décembre l’étaient par des particuliers. » Merci tout est dit. Sinon, on voit bien l’immaturité du marché puisqu’un modèle vieux et dépassé en autonomie pure comme l’est la I3 de BMW cartonne littéralement ! Autre remarque le numéro 2 est une voiture à 60 000 €… loin, bien loin du prix moyen de vente de la voiture en France ! Conclusion ? Bien malin celui qui pourra dire comment le marché de la VE va évoluer : niche de véhicules haut de gamme, seconde voiture, voiture de retraités, tout est possible avec l’explosion de l’offre. Reste… Lire la suite >>
bzep
Invité
Je pense au contraire que ce marché va se développer, on parle pour cette année de la twingo électrique qui serait aux alentours de 15000€ aides déduites, 208, id3 (WV), corsa et j’en passe vont venir épauler la Zoé qui était bien seule depuis des années. Les bornes de recharges se développent de plus en plus, on devrait être à 25 ou 30 000 en fin d’année (de mémoire). Il faut aussi compter sur les hybrides rechargeables qui permettent à un automobiliste « moyen » de rouler à 70/80% en électrique au cours d’une année… Les manières de se déplacer changent, la… Lire la suite >>
wizz
Membre
Le problème de Tesla, N°2 en France, c’est relativement facile à comprendre. Beaucoup sont des voitures de fonction. Idem aussi pour les BMW i3 Je suis ingénieur débutant, jeune cadre donc, démarrant en bas de l’échelle (des cadres). Puis expérience, je grimpe, occupe des postes à responsabilité, manage une équipe…et négocie en même temps mon nouveau salaire. Ainsi de suite jusqu’à des postes haut placés Sortant d’école, ingénieur débutant, je roule en Golf occasion. Puis je passe en A3 occasion. Puis en A3 neuf. Etc… au fur et à mesure de mon ascension professionnel (et salarial) Pour 1000€ net que… Lire la suite >>
panama
Invité

wizz tu oublies une chose : l’avantage en nature est déclaré au fisc. Pas toujours gagnant gagnant.
Le seul avantage pour le cadre c’est qu’il ne s’occupe pas de sa voiture puisque tout est fait par l’entreprise. Et puis c’est prestigieux.

wizz
Membre

bien sûr que c’est déclaré au fisc
mais en fin de compte, c’est toujours plus avantageux

ex: supposons que tu es artisan, te verse un salaire comme pour tes employés. Est ce que tu vas maximiser ton salaire afin de pouvoir te payer un simple Scenic, ou vas tu déclarer ce Scénic en tant que véhicule de fonction et te verser un salaire moindre?

C’est toujours gagnant gagnant, parce qu’on court-circuite les cotisations diverses

panama
Invité

Wizz il y a un prix max pour les voitures de fonction/société au delà duquel il n’y a plus aucun avantage fiscal pour la société.

wizz
Membre
Tes avantages fiscaux, ce sont les diverses déductions. Ceci est « du bonus ». MAIS pour une entreprise (et le salarié important), une voiture de fonction est toujours plus intéressante financièrement que le salaire (sauf pour la retraite et le chômage) Question: est il plus intéressant pour l’entreprise de verser une prime annuelle de 1200€ ou d’augmenter le salaire annuel de 1200€ net? Tu connais la réponse… Voilà. . Exemple d’avantage en nature. Tu as une entreprise, et je suis ton employé. Je passe cadre sup, grand manager, et souhaite une augmentation de 1000€ brut, passant de 5000 à 6000€ -sur cela,… Lire la suite >>
SGL
Invité

#Guignol « les clients ne veulent pas de véhicules électriques »
Remenber !

ZeeBiX
Invité

Personnellement ça m’intéresse les voitures électriques, mais pas encore suffisamment d’autonomie pour mon utilisation ou de solutions simple et rapide de recharge… Et étant en appartement c’est encore plus compliqué…

SGL
Invité

C’est le cas pour certainement 80 % des cas @ZeeBiX.
Mais pour les trajets longs à vitesse élevée, le diesel tiens encore largement la corde !

wizz
Membre

mais pour des trajets moyens à vitesse modérée, une voiture élect fera parfaitement l’affaire, au lieu de rouler dans une 308 HDI….tout en poussant les autres à en acheter (des VE)

SGL
Invité

Je ne pense pas que c’est bien malin de forcer la main à acquérir une VE quand le profil d’utilisation ne correspond pas… Bien au contraire, cela fait plutôt effet repoussoir et ça alimente le racisme anti-VE en France.
La VE est adaptée à 80 % de besoins des Français… Pas à 100% .
Et contrairement aux apparences, le gouvernement n’encourage pas une rapide transition… Le diesel sera toujours privilégié en 2020.
Faut-il acheter une voiture électrique ?
https://www.automobile-magazine.fr/toute-l-actualite/article/26575-faut-il-acheter-une-voiture-electrique

wizz
Membre

faut pas confondre entre:

-la VE est adaptée pour 80% des trajets effectués en France, à 80% des besoins

-la VE est adaptée pour 80% des automobilistes français

SGL
Invité
Oui d’accord @wizz Sachant que : – 96 % des trajets font moins de 100 km. – 99 % des trajets font moins de 400 km. 100 km, toutes les VE le font largement, c’est donc que pour les gens qui ont soit deux voitures, donc avec une thermique (pour partir pour le week-end et les vacances), et donc que 40 % des Français au mieux ! 400 km, c’est les VE haut de gamme coûteuses + le problème d’infrastructure, plus les problèmes de recharge en ville, c’est donc énorme au total. Car avec des « SI »… VE plus abordable, 1… Lire la suite >>
wizz
Membre
Les foyers avec 2 voitures sont compatibles, A CONDITION qu’une des voitures fasse un fort kilométrage ET de « petits » trajets. Je cite l’exemple habituel: conversation entre 2 amis « -je dois changer de voiture. Je pense à un diesel…. -mais t’es fou. Le diesel, c’est fait pour les gros rouleurs. Eux seuls sont capables d’amortir le surcout à l’achat et aux entretiens… » C’est presque pareil avec une voiture électrique, qui a un surcout à l’achat encore plus important. Une personne faisant 2x100km (avec la possibilité de recharge au boulot) pour aller bosser, une VE s’amortira très vite. Le couple peut décider… Lire la suite >>
SGL
Invité

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/on-est-oblige-d-avoir-plusieurs-voitures-08-04-2013-2705857.php
Des foyers avec deux voitures, c’est 44,2% de foyers seine-et-marnais à posséder plus d’un véhicule.

http://www.leparisien.fr/economie/les-francais-toujours-aussi-accros-a-la-voiture-13-07-2019-8115909.php
La VE d’occasion va devenir stratégique pour des millions de Français comme auto quotidienne.

Une configuration possible pour des millions de foyers pour les années 2020 : une VE style Zoe plus une PHEV style 508 break.
Je pense que cela viendra doucement pour les premiers 40 % des foyers français possédant plus de 2 voitures.

wizz
Membre

508 break PHEV + ZOE

La France va bien alors, et les Français riches et heureux

En pratique, la moyenne est plutôt un bon cran en dessous. Ta config, ça ressemble à un couple de cadres sup parisiens…

wpDiscuz