Accueil Lamborghini Lamborghini Huracan RWD : amateurs s’abstenir

Lamborghini Huracan RWD : amateurs s’abstenir

1246
2
PARTAGER
huracan
Crafted by Lean

Restylée l’an dernier à mi-carrière, la Lamborghini Huracan EVO était jusque-là disponible uniquement dans la version intégrale avec le V10 de 640 chevaux. Elle est rejointe désormais par une version propulsion qui se veut plus joueuse.

Petite sœur joueuse

La Huracán EVO RWD (pour Rear-Wheel-Drive, transmission arrière) marque le retour de la propulsion précédemment proposée par la LP580-2 de la phase 1 : elle délivre, dans une version légèrement dégonflée du V10 5.2 litres,  610 chevaux à 8 000 tr/min (soit autant que l’ancienne LP610-4) et 560 Nm de couple, pour un plaisir de conduite qui se veut « maximal ». La perte de deux roues motrices ramène le poids à 1389 kg (contre 1422). La EVO RWD atteint ainsi une vitesse de pointe de 32km/h et accélère de 0 à 100 km/h en 3,3 secondes (au lieu de 2,9 secondes pour la LP640). De quoi se réveiller.

Nerveuse, mais encadrée

Lamborghini évoque une « harmonie entre l’homme et la machine » et la promesse d’un « plaisir de conduire sublimé ». Cette RWD promet en effet un tempérament plus amusant mais attention toutefois, nous sommes loin de la bestialité pure et dure d’une Countach ou d’une Diablo car la Huracan embarque le nécessaire pour « accompagner » le conducteur dans son expérience, sachant qu’elle ne sera pas à mettre dans toutes les mains (mais le tarif permet déjà d’écrémer !) Le nouveau système Performance Traction Control System (P-TCS) est calibré spécialement pour la propulsion arrière dans la gestion du couple et du patinage, en fonction des modes de conduite (STRADA pour la conduite souple et sécurisée qui limite le patinage, jusqu’au mode CORSA pour ceux et celles qui savent s’en servir).

 

On retrouve évidemment les 4 roues directionnelles et la boîte de vitesses à double embrayage à sept rapports, avec une commande de lancement pour une accélération maximale à partir d’un départ arrêté. Si les Pirelli P Zero sont de série, c’est par le biais des options que l’on aura accès aux jantes de 20 pouces et aux freins carbone-céramique. A l’extérieur, on retrouve un spoiler avant et un diffuseur arrière spécifiques, avec les sorties d’échappement centrées, tandis que l’intérieur se dote d’une console centrale tactile de 8.4 pouces. Pour s’offrir ce gros jouet, il faudra compter environ 191.000 euros en France..plus les 20.000 euros de malus évidemment.

Notre avis, par leblogauto.com

Les vrais puristes vous le diront : il faut débrancher l’antipatinage et mettre une boîte manuelle, et là on pourra faire le tri. En attendant, la Huracan Evo RWD promet son lot de sensations et permettra peut-être d’accroître davantage les ventes du Taureau.

Source et images : Lamborghini

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Lamborghini Huracan RWD : amateurs s’abstenir"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

Argl oui là ça vous rend tout chose, surtout de 3/4 arrière.
A côté la dernière 911 fait dinky toy made in china.
Du pur marketing tout de même car sur route glissante voire sur route tout simplement il doit falloir doser très finement l’accélérateur.
Quelle bête fantastique. Ah si j’étais riche…

Motörhead
Invité

Top! Une bagnole d’homme, pour les vrais bagnolards (riches)🤣

wpDiscuz