Accueil IMSA IMSA 2020 : Wayne Taylor Racing récidive aux 24 heures de Daytona

IMSA 2020 : Wayne Taylor Racing récidive aux 24 heures de Daytona

329
2
PARTAGER
24 Heures de Daytona 2020

La saison 2020 d’IMSA commence avec un air de déjà-vu : La Cadillac DPi-VR noire du Wayne Taylor Racing a franchi la ligne d’arrivée des 24 Heures de Daytona en vainqueur, comme en 2019.

Cadillac devant Mazda

Si le résultat brut est le même, la course a été bien différente de celle de l’année dernière. Alors que les Cadillac avaient alors régné sans partage, cette année il a fallu compter jusqu’au bout avec une Mazda Joest RT24P no77 très compétitive.

La voiture japonaise, menée par Oliver Jarvis, Tristan Nunez et Olivier Pla, cette année blanche aux couleurs de son nouveau sponsor pétrolier Idemitsu, avait assuré la pole position, mais elle n’aura pas pu résister à la Cadillac no10 et son équipage ultra-rapide composé de Renger van der Zande, Ryan Briscoe, Scott Dixon et un Kamui Kobayashi très incisif. La Cadillac a dominé la seconde partie de la course malgré une pénalité évitable.

On retrouve en troisième position une autre Cadillac Dpi, la no5 JDC Miller de Sébastien Bourdais, Joao Barbosa et Loïc Duval, un équipage inédit mais instantanément dans le rythme.

La course du team Penske est plus mitigée, la meilleure des deux Acura échouant au pied du podium.

La catégorie LMP2, nettement plus achalandée cette saison, a vu comme en 2019 la victoire de l’Oreca Dragonspeed no81 de Ben Hanley, Henrik Hedman, Colin Braun et Harrison Newey qui ont su éviter les ennuis. L’Oreca no52 PR1/Mathiasen Motorsports qui termine seconde n’aura elle pas pu éviter un mur en fin d’épreuve, malgré une belle course auparavant.

BMW en forme

Le résultat du GTLM est fort intéressant et assez inattendu pour tout dire. Les BMW M8 GTE sont parties sans gloire du WEC mais elles sont nettement plus en forme en IMSA et c’est la no24 de John Edwards, Augusto Farfus, Chaz Mostert et Jesse Krohn qui a tenu la dragée haute aux Porsche qui terminent sur les deux autres marches du podium. De quoi mettre du baume au coeur à Munich.

24 Heures de Daytona 2020

Très attendues, les Corvette C8 ont fait bonne figure pour leur début en compétition. La no3 termine a une très belle quatrième place.

On n’aura pas pu éviter de remarquer que malgré une course très serrée comme souvent dans cette catégorie, la catégorie était plutôt clairsemée avec seulement six voitures.

Historique performance de Lamborghini qui place deux Huracan GT3 Evo aux deux premières places de la catégorie GTD, la no48 du Paul Miller Racing aux mains de Madison Snow, Bryan Sellers, Corey Lewis et Andrea Caldarelli ayant les honneurs de la victoire.

L’avis de leblogauto.com

Malgré un nombre de concurrents en baisse, les 24 Heures de Daytona 2020 ont fourni une course de qualité. Cette fois Mazda était là durant toute l’épreuve pour donner la réplique, et BMW a empêché les Porsche de se promener. Et relevons la présence de pas moins de trois pilotes français sur le podium !

C’est un bon départ pour le nouveau président de l’IMSA John Doonan, qui aura la tâche pas si simple de tenir jusqu’à l’arrivée des LMDh pour renouveler la catégorie reine.

Crédit photo : Cadillac, BMW

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "IMSA 2020 : Wayne Taylor Racing récidive aux 24 heures de Daytona"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Une fois de plus une course très sympas, et je dois dire que la caméras qui surplombe le premier virage et qui film qui tout le triovale donne des angles de vue vraiment pas mal

AXSPORT
Invité

La nouvelle Corvette qui finit 4eme n’est pas très loin des 3 premiers en GT.

Vivement Le Mans !!

👍👍👍

wpDiscuz