Accueil F1 F1 : Verstappen chez Red Bull jusqu’en 2023

F1 : Verstappen chez Red Bull jusqu’en 2023

304
0
PARTAGER

Red Bull est consciente d’avoir l’une des pépites de la F1 actuelle en la personne de Max Verstappen. Le Batave voit son contrat reconduit jusque fin 2023, très tôt dans l’année.

Le contrat actuel de « Max la menace » se terminait à la fin de la saison 2020 à venir. Avec la fin de contrat de Hamilton, Vettel, Bottas, Ricciardo pour ne citer qu’eux, tout le monde s’attend à une « silly season » (saison avec des transferts tous plus gros et improbables les uns que les autres). A Milton Keynes, on sait très bien que Max n’hésitera pas à aller voir ailleurs si on ne lui fait pas une proposition solide.

Visiblement, c’est le cas puisque c’est carrément 3 saisons qui sont ajoutées à son contrat. Honda a dû jouer un rôle important en promettant sans doute de rester et de mettre beaucoup d’argent sur la table dans le développement du moteur. Officiellement en F1 jusqu’à la fin 2021, Honda a dû jurer – en petit comité – de rester au-delà.

« Je suis très heureux d’étendre mon partenariat avec l’équipe. Red Bull a cru en moi et m’a donné la chance de démarrer en Formule 1, ce en quoi j’ai toujours été reconnaissant. Je veux gagner avec Red Bull et notre but est évidemment de nous battre pour un titre mondial ensemble » déclare Verstappen.

« Avec l’arrivée de Honda, les progrès que nous avons fait ces 12 derniers mois me donnent encore plus de motivation et de croyance en nos chances de victoires. Je respecte la façon dont Red Bull et Honda travaillent ensemble, et de tous côtés, tout le monde fait ce qu’il peut pour que l’on gagne ».

Du côté de Red Bull et de Christian Horner, la stabilité de l’équipe en vue du changement de réglementation en 2021 est primordiale. Et d’en rajouter une couche sur le partenariat avec Honda.

Notre avis, par leblogauto.com

Bon, ces communiqués sont toujours très policés et très maîtrisés niveau langage et déclarations. Verstappen semble oublier très vite qu’il a pesté plus que ses coéquipiers sur le moteur Honda cette saison, sa réponse à l’accélération, ou sur sa puissance. Il semble, tout comme Red Bull, être atteint d’amnésie en parlant de progrès sur les 12 derniers mois. En effet, en 2018, alors avec une unité de puissance Renault dans le dos, dont il avait dit pis que pendre, Red Bull avait signé 4 victoires et 9 podiums contre 3 victoires et 6 podiums en 2019. Parler de progrès…

En annonçant très tôt la prolongation de Verstappen, Red Bull met fin aux spéculations et à la surenchère des autres écuries. On parlait de Verstappen chez Ferrari ou Mercedes par exemple. Avec cette prolongation, Red Bull envoie aussi un signal fort aux deux autres écuries. Il faudra compter avec l’engagement de la firme autrichienne pour encore 4 saisons au moins.

Cela ne devrait tout de même pas nous priver d’une saison de transferts pleine de rumeurs de départ, d’arrivée d’untel chez telle écurie, etc. A moins que la montagne n’accouche d’une souris et que tout le monde reste bien chez soi dans les « top teams », laissant les transferts aux « seconds couteaux » ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz