Accueil Dakar Dakar 2020 ES7 : un motard décède, Sainz toujours en tête

Dakar 2020 ES7 : un motard décède, Sainz toujours en tête

708
4
PARTAGER
Sainz Dakar 2020

Le Dakar 2020 est endeuillé avec la mort du motard portugais Paulo Gonçalves, 40 ans, suite à une chute. Du côté automobile, Sainz remporte sa troisième spéciale et gratte un peu plus de temps à ses poursuivants.

25e concurrent tué depuis 1979

Paulo Gonçalves n’était pas n’importe qui en rallye-raid. champion du monde de rallye tout terrain en 2013, il a fait son premier Dakar en 2006, en Afrique. En 2015, il termine second de l’épreuve derrière Marc Coma (désormais navigateur de Fernando Alonso). Lors de cette septième étape, reliant Riyadh à Wadi Al Dawasir, il a chuté au kilomètre 276 de la spéciale. Trouvé en arrêt cardio-respiratoire et inconscient, il a été héliporté en urgence à l’hôpital de Layla où le décès est constaté.

Paulo Gonçalves est le 25e concurrent à décéder sur le Dakar, le 20e motard. Le dernier décès remontait à 2015 avec le Polonais Michal Hernik, motard lui aussi. Au total, depuis 1979, environ 80 personnes ont été tués en relation avec le Dakar (spectateurs en spéciale, personnes extérieures en liaison, etc.). La moto reste l’un des sports motorisés les plus dangereux et meurtriers et ce drame nous le rappelle.

Côté course automobile, Sainz remporte sa troisième spéciale. El Matador impose son buggy Mini pour 2 minutes 12 sur Al Attiyah (Toyota Hilux) et 2 minutes 53 sur Peterhansel (Mini buggy). C’était la première vraie étape de dunes, mais le sable porteur a permis des vitesses importantes. Dans les prochains jours, le sable pourrait se ramollir.

Derrière ce trio, on trouve un quatuor de Toyota avec Ten Brinke devant Al Rajhi, Alonso et de Villiers. Juste après, un tir groupé de Mini 4×4 (l’ancienne) avec Przygonski, Terranova et Seaidan. Nani Roma et son Borgward est 11e, Prokop sur Ford est 13e derrière Van Loon. Serradori concède 31 minutes sur Sainz après avoir planté son buggy Century dans une dune.

Classement de l’ES 7

Pos Num Équipage Marque Temps Écart Penalty
1 305 C. SAINZ MINI 04:16:11 00:00:00 00:00:00
2 300 N. AL-ATTIYAH TOYOTA 04:18:23 00:02:12 00:00:00
3 302 S. PETERHANSEL MINI 04:19:04 00:02:53 00:00:00
4 307 B. TEN BRINKE TOYOTA 04:19:09 00:02:58 00:00:00
5 309 Y. AL RAJHI TOYOTA 04:23:47 00:07:36 00:00:00
6 310 F. ALONSO TOYOTA 04:24:00 00:07:49 00:00:00
7 304 G. DE VILLIERS TOYOTA 04:26:30 00:10:19 00:00:00
8 303 J. PRZYGONSKI MINI 04:27:52 00:11:41 00:00:00
9 311 O. TERRANOVA MINI 04:28:15 00:12:04 00:00:00
10 324 Y. SEAIDAN MINI 04:29:43 00:13:32 00:00:00
11 301 N. ROMA BORGWARD 04:36:08 00:19:57 00:00:00

Sainz sous la pression d’Al Attiyah et Peterhansel

Au général, Sainz reste en tête avec désormais 10 minutes (dont 3 de pénalité) sur Al Attiyah et 19 minutes 13 sur Peterhansel. Al Rajhi est à 44 minutes 24, Terranova 5e à 55 min 58. Serradori dégringole au général derrière De Villiers et Ten Brinke. 8e, le Français est le dernier pilote sous les 90 minutes de retard sur Sainz. Pire, le suivant, Seaidan est à 2h13. Les écarts sont faits par le trio. Peterhansel a l’air un peu en retrait. Le changement en dernière minute de navigateur (sa femme Andrea ne pouvant médicalement pas prendre le départ du Dakar 2020) et le fait que la communication doit se faire en anglais (langue que ni Peterhansel ni Fiuza ne maîtrise) n’aident pas à une bonne performance.

Devant, Al Attiyah et Baumel ont mangé leur pain noir en subissant bien plus de crevaisons que les concurrents. A voir ce que cela donnera dans le sable mou car les 4×4 (comme le Toyota Hilux) n’ont pas le droit de dégonfler et regonfler les pneus de l’intérieur de l’habitacle contrairement aux buggys comme la Mini. Cela compense les 2 roues motrices du buggy mais fait perdre pas mal de temps sur les spéciales alternant terrain porteur et terrain plus « mou ». Sainz ne semble pas encore gérer son avance. Les trois se donnent à fond.

A noter la 10e place au général du duo chinois Wei Han et Min Liao sur Geely.

Classement général après l’ES7

Pos Bib Équipage Marque Temps Écart Penalty
1 305 C. SAINZ MINI 27:49:14 00:00:00 00:00:00
2 300 N. AL-ATTIYAH TOYOTA 27:59:14 00:10:00 00:03:00
3 302 S. PETERHANSEL MINI 28:08:27 00:19:13 00:00:00
4 309 Y. AL RAJHI TOYOTA 28:33:38 00:44:24 00:02:00
5 311 O. TERRANOVA MINI 28:45:12 00:55:58 00:00:00
6 304 G. DE VILLIERS TOYOTA 28:55:12 01:05:58 00:00:00
7 307 B. TEN BRINKE TOYOTA 29:05:10 01:15:56 00:00:00
8 315 M. SERRADORI CENTURY 29:11:11 01:21:57 00:02:00
9 324 Y. SEAIDAN MINI 30:02:57 02:13:43 00:00:00
10 322 W. HAN 2WD 30:57:44 03:08:30 00:00:00

Illustration : Dakar 2020

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Dakar 2020 ES7 : un motard décède, Sainz toujours en tête"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
nouh
Invité

Comme chaque année, encore un mort…….
Combien pour qu’ils décident, une bonne fois pour toute, d’arrêter cette épreuve inutile, d’un autre temps et sans aucun intérêt!!!

zeboss
Invité

@nouh : vraiment le spécialiste de la généralisation sans la moindre relativité…
hummmmm.
crédibilité ?

wpDiscuz