Accueil Finance Le crédit auto, pour ou contre ?

Le crédit auto, pour ou contre ?

857
0
PARTAGER
calculatrice euros budget

C’est décidé, vous allez changer de voiture, ou vous payer votre premier véhicule. Ce dernier peut être neuf, ou d’occasion. Cela reste un moment important dans la vie. Mais, comment allez-vous financer cet achat ? Comptant ou avec un crédit auto ?

La voiture, neuve ou d’occasion, reste un poste de dépense importante pour les foyers français. Que ce soit un achat plaisir, ou plus probablement un achat utile et indispensable, les Français y consacrent chaque année un budget très important. Le marché de l’automobile neuve en France représente chaque année plus de 2,2 millions de véhicules dont la moitié est achetée par des particuliers. Du côté des occasions, c’est un marché de 5,5 millions de véhicules vendus en 2018.

Au total, chaque année, c’est un volume global de près de 8 millions d’automobiles qui sont vendues et surtout achetées. Pour financer sa voiture neuve ou d’occasion, certains ne jurent que par le paiement dit « comptant ». A l’inverse, d’autres se rabattent sur les différents types de crédits, par aubaine avec des taux d’intérêts bas, ou par obligation, faute d’avoir suffisamment d’argent de côté pour se passer du crédit. Comment faire son choix ?

Achat comptant, les « pour », les « contre »

Payer sa voiture sans passer par un crédit, cela comporte plusieurs avantages. Le premier est de ne pas avoir de frais supplémentaire comme des frais de dossier, des intérêts, etc. Vous êtes aussi pleinement propriétaire du bien acheté tandis que certains crédits peuvent faire de l’organisme prêteur le propriétaire du véhicule et vous, le locataire.

En revanche, cela peut faire une somme importante à sortir en une fois. Tout le monde n’a pas forcément de quoi s’acheter un véhicule neuf à 35 000 € ou plus. Et cet argent qui sort, vous n’en disposez plus pour d’autres dépenses éventuelles imprévues, ni pour des placements financiers. C’est à chacun de se déterminer en fonction de sa situation personnelle, de son projet d’achat automobile, et de ses envies. Il faut alors faire votre propre bilan des « pour » et des « contre ».

Vous pensez acheter comptant ? Avez-vous tout pesé dans votre décision ?

Pour :

  • Vous disposez de la somme pour l’achat comptant
  • Cet argent rapporte moins d’intérêt que celui à payer pour un crédit équivalent
  • Vous êtes alors pleinement propriétaire de la voiture et pouvez la revendre quand bon vous semble
  • Vous n’entamez pas votre capacité d’emprunt

Contre :

  • Vous videz votre « bas de laine »
  • Votre argent rapporte plus d’intérêt que l’intérêt à payer pour le crédit équivalent
  • Vous pouvez avoir du mal à négocier des rabais sur le prix du véhicule

Bon à savoir

Quand vous contractez un crédit spécifiquement pour l’achat d’un véhicule, le remboursement ne débute que lorsque vous devenez officiellement le propriétaire de la voiture. Si l’achat ne se concrétise pas, le crédit est annulé. C’est la garantie de ne pas payer pour rien.

Achat à crédit, les « pour », les « contre »

En effet, il faut savoir que les vendeurs automobiles touchent généralement une commission de l’organisme prêteur s’ils réussissent à vous faire contracter un crédit pour l’achat de tout ou partie de l’automobile. Cette commission est donc une marge de négociation possible pour l’acheteur : il prend un crédit auto, en échange d’une ristourne, d’accessoires, ou d’entretien « gratuits ».

Les crédits peuvent aussi être adossés à des assurances. Vous perdez votre emploi, vous êtes en arrêt maladie et vous ne pouvez plus rembourser le prête ? Si vous avez souscrit la bonne assurance au départ, celle-ci peut se substituer à vous et prendre en charge les mensualités. Il existe même des assurances décès pour que les héritiers n’aient pas à payer le crédit contracté.

Pour :

  • Vous conservez votre trésorerie pour faire face aux autres imprévus ou vous faire plaisir
  • Vous étalez vos dépenses, avec un planning connu à l’avance
  • Le remboursement par anticipation est possible
  • Vous pouvez souscrire des assurances annexes
  • Vous pouvez plus facilement négocier avec un vendeur professionnel

Contre :

  • Vous entamez votre capacité d’endettement
  • Un crédit vous engage et doit être remboursé, l’engagement peut faire peur
  • Le véhicule est souvent « gagé » et vous ne pouvez pas le vendre comme vous voulez
  • Le crédit, avec son taux d’intérêt, renchérit le prix d’achat final du véhicule

Bon à savoir

Dans le cas d’un crédit auto, les banques ou organismes prêteurs ont besoin de garanties. Pour cela, elles « gagent » le véhicule. Vous ne pouvez pas vendre l’auto comme bon vous semble puisque l’on vous demandera alors un « certificat de situation administrative » ou « certificat de non-gage ». Au remboursement du crédit, le gage est levé et la voiture peut être vendue.

Alors ? Quel financement pour mon achat auto ?

Difficile de répondre de façon nette et définitive tant les situations sont différentes. Selon vos capacités d’endettement, la gestion de vos comptes, votre volonté de ne pas dépendre d’un tiers, etc. vous pourrez être plutôt « comptant » ou plutôt « crédit ». Ce dernier a tout de même pour lui de permettre à de nombreuses personnes d’accéder à un véhicule sans avoir la somme sur son compte au moment de l’achat. C’est une sacrée liberté offerte de pouvoir accéder au véhicule neuf ou d’occasion de ses rêves, ou de façon plus basique, le véhicule qui vous permet d’aller travailler tous les jours.

Il existe d’autres voies pour rouler dans une automobile neuve comme la location avec ou sans option d’achat (LOA) ainsi que la location longue durée (LLD). La LOA est une forme de « prêt » moins engageante que le crédit puisque vous n’êtes que le locataire de la voiture pour laquelle vous payez un loyer. A la fin du contrat, soit vous prolongez, soit vous achetez le véhicule (si le cas est prévu au début du contrat), soit le contrat cesse et vous n’êtes plus engagés. Vous n’avez pas non plus à revendre la voiture.

L’achat d’une voiture, moment encore très symbolique pour de nombreuses personnes, est facilité par une offre de financements qui s’adaptent à vous et votre profil. N’hésitez pas à comparer les offres, les crédits auto, les options, etc. C’est vous le patron !