Accueil Alternatives CES 2020 : Wello, vélo cargo électrique et solaire

CES 2020 : Wello, vélo cargo électrique et solaire

672
5
PARTAGER
Wello Family

La « nouvelle mobilité » regroupe tout ce qui peut permettre le déplacement individuel ou collectif, avec le moins d’émissions polluantes (et de bruit). Wello présente un vélo cargo à 3 roues qui préfigure peut-être une de ces nouvelles mobilités.

Dévoilé à Las Vegas au CES 2020 (Consumer Electronics Show), le Wello c’est quoi ? C’est l’héritier des Velocars Mochet par exemple : un véhicule léger, assisté dans sa motorisation, et qui peut permettre soit du déplacement d’humain, soit de la livraison « du dernier kilomètre » ou de proximité. C’est le fruit de l’imagination d’une start-up réunionnaise.

Concrètement, le vélo cargo est muni de deux fourches télescopiques à l’avant et d’une roue à l’arrière. Un peu à la manière d’un Carver ou d’un Toyota i-Road, il s’incline dans les virages. Ensuite, une cellule semi-ouverte accueille un conducteur plus un passager derrière, ou un coffre à la place du passager. 800 litres de capacité d’emport en version cargo, mais uniquement 80 kg. Le conducteur est plus protégé que sur un vélo, mais des portières souples ne seront sans doute pas de trop.

Le Vélocar moderne, connecté, géolocalisable

Un moteur électrique assiste le conducteur qui doit pédaler et ce jusqu’à 25 km/h. Selon le constructeur, le Wello est capable de filer à 40 km/h sur le plat. Dommage de ne pas pouvoir rouler en électrique seul (cela doit faire basculer le véhicule dans la catégorie tricycle léger à moteur…). Doté de panneaux photovoltaïque sur son toit, le Wello promet d’être « alimenté par la nature ». Sans aller vérifier les calculs, on sait pertinemment qu’aussi peu de surface de panneaux, en ville, ne fournissent pas énormément d’énergie.

Bon, son poids de 75 kg (hors options) et ses roues plutôt fines (type VTT) lui permettent de consommer très peu. Wello annonce 18 Wh/km (soit 1,8 kWh/100 km) quand une citadine électrique tourne autour des 140 Wh/km ou qu’une Mia pouvait afficher 80 Wh/km en zone urbaine. Une performance qui donne une équivalence en carburant fossile de moins de 0,2 l/100 km. De quoi alimenter les rêves de ceux qui le voient déjà en véhicule partagé dans les villes et périphéries. Car le Wello est connecté. Cette connexion peut servir pour un gestionnaire de flotte d’entreprise, ou pour une collectivité, un service de partage, etc.

Le Wello est déjà disponible en version professionnelle, et ici, c’est le version « family » ou grand public qui est présenté. Reste à voir le prix pour se faire une idée : gadget idéaliste ou réelle solution de mobilité ? Le Wello Family devrait être disponible courant 2020.


Illustration : 1-Wello

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "CES 2020 : Wello, vélo cargo électrique et solaire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Fait pour les mégalopoles asiatiques!

Bizaro
Invité

Un tuktuk à assistance électrique… Une bonne initiative de bricoleur. Il est sûr que l’idée rencontrera un succès!
Mais un produit entièrement fini, abouti, et construit par une boite française, cela va être très dur d’affronter la concurrence qui existe et vend déjà ce genre de véhicule. Déjà accessible au bricoleur du dimanche avec un simple kit de conversion en vae. En tout cas bonne chance à eux.

https://french.alibaba.com/product-detail/buy-two-seat-passenger-three-wheeler-tuk-tuk-taxi-velo-auto-tricycle-bike-for-sale-1765287558.html?spm=a2700.8699010.29.2.31c34697JCS66w.

Wello, wello, Je ne comprends pas cette mode de faire exprès des fautes d’ortographe, pour faire « cool ».

Au CES j’espère qu’il y a un peu de techno un poil plus évolué.

Luc
Invité

1.8kw pour 100km. Même avec de petits panneaux, je pense qu’on récypère très vite de l’energie, ne serait-ce que pour faire 10km dans la journée. Il faudrait calculer le rendement d’un panneau sur un petit toit comme ça…

Luc
Invité

1.8kwh pardon

Bizaro
Invité

1,8 kWh/100 km ça fait réver !
Une Zero DS 7.2KWh c’est 143 km en ville donc environ 5kwh/100km.
Par-contre c’est sûrement pas le même cycle d’homologation.
Mais si ça peut éviter aux pauvres gars qui transportent des touristes ou des kebab à pédales, de rouler avec les poumons grands ouverts c’est peut-être un bon progrès sanitaire.
Finalement de quoi interdire la livraison en ville de plats thai en 50cc pétaradante et sans aucun système de dépollution.

wpDiscuz