Accueil Citroën WRC 2020 : des Citroën C3 au départ ?

WRC 2020 : des Citroën C3 au départ ?

3659
12
PARTAGER

Des Citroën C3 WRC seront-elles encore alignées en 2020 en championnat du monde des rallyes ? Un premier indice porte à le croire.

Citroën s’est officiellement retiré du WRC et de toute implication officielle en sport auto. Pierre Budar, le patron de Citroën Racing, n’a jamais caché la possibilité de voir des C3 WRC engagées par des équipes privées, les C3 pouvant être soit louées soit même vendues. Le même Pierre Budar s’est déclaré certain de l’important gain de performance apporté par l’évolution de la C3 qui avait été vue en test en fin de saison.

Yoann Bonato en essais

De la théorie à la pratique, il n’y a qu’un pas. Le pilote français Yoann Bonato, double champion de France des rallyes, est en test pour deux jours au volant d’une C3 WRC comme il l’a annoncé sur les réseaux sociaux, photos à l’appui.

PH Sport intéressé ?

Le site espagnol motor.es avance que l’écurie française PH Sport pourrait se charger d’aligner la C3 WRC en compétition. Cette équipe proche de PSA n’en serait pas à sa première en la matière.

Notre avis, par leblogauto.com

Une telle perspective pourrait permettre à quelques pilotes laissés sur le carreau par le mercato de rebondir, sachant que Hyundai et Toyota pourraient toutefois aligner régulièrement jusqu’à quatre voitures. Surtout, on apprécierait de voir la C3 WRC Evo en action, y compris en 2021.

Photos : Yoann Bonato

 

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "WRC 2020 : des Citroën C3 au départ ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Ça serait une bonne nouvelle 🙂

Thibaut Emme
Admin
Le souci est qu’une WRC d’occasion c’est plus de 600k€ (prix révélé il y a 1 ou 2 ans par Ostberg qui expliquait pourquoi il ne s’alignait plus en privé sur une saison). Il reste la location, mais cela reste cher…et il faut savoir quelle version serait vendue/louée : la version évoluée que l’on a vu qu’en essais ou la version du début 2019 qui a fini par se faire dépasser par Toy et Hyundai ? C’est franchement un énorme souci pour le WRC ces bagnoles qui coûtent plus de 1 million prix usine. Il faudrait que le règlement propose… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

bonne analyse .
Question Chalindrey s’autorise à évoluer une auto conforme 2019 . la réglementation a – t – elle bougé 2019/2020 ?
Dans évo qui donne un gain de puissance on sous entend que les autos 2019 n’étaient pas top limites réglementation ? question.

Thibaut Emme
Admin
Pas de changement de règlement avant 2022 (ère hybride) en théorie. Mais les écuries comme Citroën ont bossé sur des aéro qui donnent plus d’appui par exemple via des ailerons sur les ailes, mais aussi des « jupes » sur l’aileron arrière (Toyota a lancé la mode) qui a priori permet une meilleure succion de l’air sous l’aileron (donc de l’appui sans traînée). Le gain en performance est là, avec l’aéro. Elle doit permettre d’aller plus vite dans les virages sans risquer le tout pour le tout. Et une deuxième aéro est pour les rallyes rapides où la vmax est privilégiée. Côté… Lire la suite >>
Lolo
Invité

1 million € !?!
La vache, je n’aurais jamais imaginé un prix pareil. Et quand on voit en plus le nombre de pièces casées…

Thibaut Emme
Admin
Ce sont les coûts de développement qui explosent bien entendu, pas la valeur intrinsèque des pièces ou des matériaux (même si cela coûte relativement cher le carbone ou autre). Une WRC il y a 10 ans environ, cela coûtait 200 à 300 000 € environ. Désormais ce sont les R5 (WRC2) qui coûtent ce prix-là… De mémoire c’est en 2017 qu’Ostberg mettait en vente sa Fiesta WRC avec 9 rallyes dans les roues pour un peu plus de £500 000. Et M-Sport est sans doute ceux qui ont les voitures les moins chères du plateau. Une Fiesta de 2011 (donc… Lire la suite >>
seb
Invité

C’est clair, quand on voit un pilote aguerris comme Loeb se trainer en 306 ça fou les boules… :/

Bon OK, je sors. ^^

Kaizer Sauzée
Invité

Au prix d’achat il faut ensuite rajouter le coût au kilomètre d’ES qui doit être en rapport.
Et le déplacement d’un ingénieur de la marque pour les réglages comme c’était le cas avec les 1ères Subaru WRC achetées chez Prodrive : 1500 € par rallye à l’époque.

labradaauto
Invité
…un moteur qui a fait 900 km de chrono est déjà à réviser. Et c’est en toute logique vu les charges que subissent ces engins. Un super 1600, en son temps: il était très très difficile de pouvoir le mouvoir sans caler sur la voie publique tant il ravalait de l’échappement. Sur ces machines la maintenance est ahurissante, avec les stafs mécanos , ingénieurs. Donc ça coût une blinde même au privé qui loue une telle machine. Alors la cote est au paroxysme quand la machine fait des résultats . Ensuite elle décroit un peu….puis remonte. Nombre d’argentés chassent les… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Ah mais le souci n’est pas le moteur sur une WRC (c’est une partie du coût mais cela n’explique pas le prix exorbitant). C’est un peu comme le rallycross. Quand le RX est devenu WRX FIA en 2014, les privés étaient légion. En 2016, un pilote de Lohéac que je connais s’est fait « plaisir » en s’engageant avec Olsberg MSE sur une fiesta privée. 25 000 € la location, hors pièces. C’était encore abordable même s’il a dû lever le pied en Q3 et Q4 alors qu’il pouvait passer en demi-finale. Désormais, c’est une utopie de vouloir faire le WRX sur… Lire la suite >>
labradaauto
Invité
oui, un amortisseur WRC : 50 mille !!!!!!! € donc c’est dire que le prix inclus un peu comme dans les pièces comme du secret militaire ! j’ai des connaissances France ( 1 dcd il y a peu ) et étranger proprio de WRC . A chaque fois qu’il faut rouler c’est inimaginable le staf ! Attention, là je ne parle pas même argent, car c’est toujours dans ce domaine une part de flou entretenue, j’évoque le potentiel des pilotes. « j’veux même pas savoir… » Demain on va encore aller plus vite avec l’électrique couplé au thermique. Déjà cette année en… Lire la suite >>
lataupe2B
Invité

Bonne nouvelle mais réunir le budget pour 2020 est court.

wpDiscuz