Accueil F1 Renault F1 se sépare de Nick Chester, son Directeur châssis

Renault F1 se sépare de Nick Chester, son Directeur châssis

1243
9
PARTAGER
Nick Chester Rémy Tafin

L’écurie Renault a pêché cette année à trouver de la performance, surtout à cause de son châssis et de son aéro. Nick Chester paie ainsi cette saison 2019 en-deçà des attentes.

La comparaison avec l’écurie cliente, McLaren, fait mal. 145 points pour l’écurie de Woking, contre 91 à celle d’Enstone/Viry-Châtillon. Les deux écuries ont le moteur conçu à Viry. Et toutes les deux ont des pilotes capables d’accrocher des podiums voire mieux. Donc, cela ne peut venir que du châssis !

2019 devait être l’année de la confirmation pour Renault et devait permettre de voir le podium. Las, le meilleur résultat sera obtenu à Monza avec la 4e place de Ricciardo et la 5e de Hülkenberg. Et c’est sur un circuit dit de moteurs. McLaren de son côté a accroché un podium au Brésil.

Renault F1 Team a décidé de procéder à une refonte majeure de son organisation à Enstone (la partie châssis donc). La tête de pont, Nick Chester en fait les frais. Après 19 ans de service au sein d’une usine qui a débuté sous l’ère Benetton et n’a eu de cesse de fabriquer des Formule 1 depuis 1992, le voilà mis en « jachère » (garden leave) ou en préavis. Il est en retrait pour ne pas être au courant des prochaines nouveautés Renault et les emporter avec lui chez la concurrence, en attendant la fin de son contrat.

Arrivé à l’époque Benetton

« J’ai apprécié mes dix-neuf années au sein d’une équipe où règne un esprit formidable. J’ai travaillé avec un groupe de personnes incroyablement loyales et talentueuses » déclare Chester. Avant d’ajouter : « J’ai hâte de relever un nouveau défi et je souhaite à tous les membres de l’équipe le meilleur pour l’avenir ».

Renault Enstone a déjà commencé sa réorganisation avec la partie aéro confiée à Dirk de Beer sous la houlette de Pat Fry (transfuge de McLaren). Voilà la partie châssis en cours de chantier (même si cela doit avoir déjà commencé l’été dernier pour travailler sur la voiture de 2020). Si 2020 ne voit pas des podiums (ou mieux) se concrétiser, la direction de Renault risque fort de couper le programme F1. L’an prochain, Daniel Ricciardo sera au côté d’Esteban Ocon dans la Renault. D’étranges rumeurs annoncent Fernando Alonso titulaire en 2021 (confidences faites par l’Espagnol à Martin Brundle).

Illustration : Renault F1

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Renault F1 se sépare de Nick Chester, son Directeur châssis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MINI_Stig
Invité

Pas trop réveillé pour écrire l’article ? 😅
Cette année, c’était encore la saison 2019 ! ^^ Benneton s’ecrit Benetto, et Expagnol, hum 😅

Sinon la comparaison avec McLaren est faussée. Renault n’a pas eu tous les points qu’ils méritaient par leur rythme de course…
Entre les pénalités injustes, les accrochages dont ils se seraient bien passés et la malchance de Hulk à domicile alors qu’il aurait pu accrocher un podium…
McLaren a eu à l’inverse un peu de chance, notamment au Brésil… 😉

Dans tous les cas, le châssis est à améliorer, mais pas certain que ce changement sera le bon…

MINI_Stig
Invité

Benetto —> Benetton, évidemment ! 😶

Scal
Invité
Le travail va être énorme cet hiver : améliorer significativement la voiture pour 2020 et se préparer à intégrer le nouveau règlement de 2021. Le risque est de faire du saupoudrage pour l’année à venir, les moyens n’étant pas ceux de la concurrence pour mener de front les deux sujets. La conséquence (si cela se vérifie, ma boule de cristal peut avoir des ratés!) serait une nouvelle année décevante, une décision de la direction brutale sans que l’on ait pu juger de la perf’ après rebattage des cartes de 2021. Mais, foin de jugement prématuré, laissons nous porter par la… Lire la suite >>
Thomas
Invité

Alonso retournerait se perdre en F1 alors que les 24H du Mans le réclameraient en continue(sur plusieurs années) ??? 😮

wpDiscuz