Accueil Honda La R&D, une division comme les autres chez Honda?

La R&D, une division comme les autres chez Honda?

988
2
PARTAGER
Takahiro Hachigo, PDG de Honda

Fermetures d’usines, rationalisation de la production, suppression des modèles régionaux, Honda multiplie les actions sur fond d’électrification et de rappels. Mais d’autres changements majeurs se profilent, selon plusieurs sources, affectant notamment la R&D.


La recherche et le développement, la R&D, c’est l’usine à rêves de Soichiro Honda. Crée en 1960, c’est une entité au fonctionnement très indépendant. Cette société-sœur de la Honda Motor Co. Ltd est un état dans l’état. Elle a accompagné le développement à grande échelle de la marque. Ainsi la Civic est parti à la conquête du monde sur 4 roues. Les années 70 et 80 ont données des ailes au constructeur, renforçant la toute-puissance de la R&D. Grâce à elle, Honda a conservé l’indépendance qui lui est chère, en faisant de l’innovation et de la qualité deux marques de fabrique.

Mais depuis quelques années le constructeur est confronté a des rappels, qui ont fini par altérer la marge opérationnelle autant que l’image. La terrible crise Takata a ébranlé la structure. Le système hybride i-Dcd, mal né, est resté cantonné à l’archipel. Il a privé Honda de Jazz et de HR-V hybrides à l’exportation. Le lancement retardé de la nouvelle Jazz, pour cause de frein à main électrique défaillant, a semble-t-il, fait déborder le vase.

De l’avis de plusieurs sources en interne, la R&D est dans le collimateur. Elle consacre trop de temps aux multiples déclinaisons de modèles. Elle est perçue comme un laboratoire universitaire, loin des défis de l’automobile de demain. Le retard pris dans le domaine des plateformes modulaires en est une des illustrations.
« Cette ère est terminée » aurait déclaré le PDG de Honda, Takahiro Hachigo. Il envisage désormais d’intégrer la R&D au même titre que les autres services, achats, marketing ou production.

Un crime de lèse-majesté ? Honda ne souhaite pas limiter les moyens de la R&D, et continue à consacrer 5.5% de son chiffre d’affaires à celle–ci, contre 3.7% chez Toyota. La R&D moto est intégrée depuis longtemps dans la division 2 roues de la marque. Et la marge opérationnelle de la branche est 5 fois supérieure à celle de l’automobile.

Via Reuters. Crédit photo Honda

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La R&D, une division comme les autres chez Honda?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Le bougre
Invité

Sage prevision que de conserver les 5,5 en R/D….!
On est loin des à peine 1% chez les francais…et ca ressent sur les nouveautés et la technologie des gammes proposees

john
Invité

une des difficultés pour comparer les % de R&D, c’est que cela représente des activités différentes selon les façon de compter. Par ex, certains intègrent les activités d’industrialisation des nouveaux modèles dans la R&D, d’autres uniquement la part BE..

wpDiscuz