Accueil Toyota La prochaine Aygo pourrait être électrique selon Toyota

La prochaine Aygo pourrait être électrique selon Toyota

724
25
PARTAGER

Alors qu’en octobre 2016, Toyota annonçait déjà envisager que la prochaine Aygo pourrait adopter l’électrique, voilà que le projet refait – une nouvelle fois ? – surface. En ce précisant. Le constructeur laisse en effet entendre désormais que la prochaine Aygo pourrait être une version – uniquement ? – électrique. 

Toyota se maintient sur le segment des petites citadines avec l’électrique

Toyota ne compte pas abandonner le segment des petites citadines en Europe, contrairement à des concurrents tels que Ford et Opel. L’actuelle Aygo, qui a été lancée en 2014, aura un successeur, a déclaré Johan Van Zyl, PDG de Toyota Europe. Tout en indiquant que l’Aygo avait été « un très bon produit pour le constructeur en termes de conquêtes de nouveaux clients », et tout particulièrement les jeunes, il a ajouté que la prochaine version pourrait être électrique.

Toyota considère toujours le segment des petites citadines comme un bon segment, a-t-il par ailleurs précisé à Automotive News Europe dans le cadre d’un entretien.

L’Aygo seule modèle de Toyota sans version hybride en Europe

L’Aygo est actuellement la seule voiture de Toyota vendue en Europe sans option hybride. Van Zyl a déclaré qu’une nouvelle version du véhicule pourrait être électrique étant donné l’utilisation urbaine de la voiture.

« Certaines villes appliquent des zones zéro émission, nous devons donc penser à l’avenir » a ajouté le dirigeant. Le constructeur souhaite ainsi pouvoir proposer une version électrifiée d’un véhicule du segment des minicars ou petites citadines pouvant circuler dans ces zones aux mesures plus restrictives.

Peugeot et Citroën, partenaires de Toyota en faveur de l’électrique

Les partenaires de développement de Toyota pour l’actuelle Aygo, Peugeot et Citroën, ont indiqué que tout modèle de remplacement de leurs petites citadines devrait être électrique.
Pour rappel, l’Aygo est construit aux côtés des Peugeot 108 et Citroën C1 dans une usine détenue en commun avec le groupe PSA à Kolin en République tchèque.

Toyota a vendu 83 030 Aygos en Europe au cours des 10 premiers mois, en hausse de 3,7%, selon les données de JATO Dynamics. Peugeot a vendu 48 542 unités de la 108, en baisse de 1,4% et Citroën a vendu 44 399 unités de la C1, en baisse de 1,9%.

Toyota propriétaire de la part de PSA dans la co entreprise en 2021

Toyota a accepté d’acheter la part de PSA dans la coentreprise en 2021. Cela implique notamment pour le constructeur japonais d’alimenter en production une usine d’une capacité annuelle de 300 000 véhicules.

Van Zyl a déclaré que l’entreprise serait en mesure de maintenir l’activité de l’usine. « Nous utiliserons la pleine capacité à l’avenir », a-t-il déclaré, sans dévoiler les voitures que Toyota compte y construire.

Notre avis, par leblogauto.com

Le remplacement de l’Aygo par une nouvelle version thermique pourrait ne pas être viable dans le segment de petite citadine, sensible au prix. D’autant plus, que selon les calculs de Ford, le coût des adaptations techniques nécessaires pour demeurer conformes aux normes d’émissions polluantes est d’environ 2000 euros par voiture.

L’augmentation des mesures restrictives imposées par les grandes métropoles  incite donc désormais Toyota à se tourner vers une version électrique.

Quitte à investir en recherches et développement, autant se diriger vers un marché d’avenir, en travaillant sur des éléments qui pourront être déclinés à terme sur l’ensemble de la gamme.

Toyota sera toutefois en mesure de continuer à vendre l’actuelle Aygos sans pénalités après le début de la mise en œuvre des nouvelles réglementations strictes sur le CO2 en janvier, car ses modèles hybrides représentent plus de la moitié de ses ventes dans la gamme de produits européens du constructeur, contribuant ainsi à réduire les émissions moyennes de CO2 de l’entreprise.

Sources : Automotive News

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "La prochaine Aygo pourrait être électrique selon Toyota"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ça devient totalement logique que le segment A devienne presque 100 % électrique.
Bien que pour le prix, cela ferme la porte à beaucoup de gens jusqu’à au moins 2025 (l’année ou peut-être les VE ne seront plus chères que les VT)

Christophe
Invité
Pour ma part, la voiture que j’ai, dont malheureusement je ne peux pas me séparer faute de système d’autopartage ou de location accessible 24/24 et avec suffisamment de véhicules pour être certain d’en trouver un n’importe quand, se trouve être du segment A. Cependant il n’y a aucune voiture électrique du segment A capable de réaliser les rares trajets que je fais sans rajouter plusieurs contraintes. Les seuls électriques capables de réaliser ses trajets sans rajouter de contraintes sont de catégorie D donc beaucoup plus lourdes donc beaucoup plus polluantes et beaucoup plus émettrices de GES sur le cycle de… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

en est tu si sur?
As-tu vérifié ?
Ce site est un calculateur : https://climobil.connecting-project.lu

Christophe
Invité
Calculateur de GES uniquement. Vas-y compare une Aygo de 2016 et une TM3 LR de 2019. Il faut plus de 130 000 km pour que la TM3 LR présente un bilan inférieur à l’Aygo. Soit plus de 25 ans de mon usage. La batterie aura perdu plus du fait du temps que du km. Si tu veux comparer les polluants tu peux utiliser l’application Gécoair et je te confirme qu’une TM3 plus lourde qu’une Zoé qui elle-même émet plus qu’un Aygo va donc donc émettre plus. J’ai montré les résultats à un ingénieur de Nouvelle-Aquitaine Atmo, il n’était pas surpris… Lire la suite >>
wizz
Membre
christophe ce n’est pas une idéologie c’est aussi du réalisme (économique): on ne peut pas, on ne va pas faire une voiture du segment A en électrique capable de faire 800km, juste parce que 1% des utilisateurs s’en sert pour tout faire avec, y compris des longues distances par exemple, toi qui prône pour les transports en commun en ville, il y aurait 1% des utilisateurs de 1h à 5h du matin. Tu ne vas quand même pas y instaurer un service similaire à celui pendant la journée!!! Des bus et des métro circulant 24/24h, même fréquence qu’en pointe, tous… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Si si c’est une idéologie de vouloir imposer à tout prix l’électrique.
Les encombrements des villes, leur pollution et les émissions de CO2 démontrent que le tout voiture est une aberration.
Le contre coup est en cours.
Ensuite on va s’apercevoir qu’en ayant imposé le tout électrique on pollue plus et on émet plus de CO2 que si l’on avait eu une vision globale.

SAM
Invité

La Twingo c’est pour 2020.
La Dacia Kwid pour 2021.
Fiat doit lancer sa 500 électrique donc si fusion il y a … peu de chances que cela puisse se faire avec Toyota.

Miké
Invité

Il n’y a plus de partage pas/Toyota sur le segment A

Christophe
Invité
Christophe
Invité

L’objectif d’un constructeur est fonction de la masse moyenne de son parc vendu en Europe
voir annexe 1
« Émissions spécifiques de CO 2 = 95 + a × (M – M0)
Dans laquelle:
M = la masse du véhicule en kilogrammes (kg)
M 0 = 1 379,88
a = 0,0333 »

Christophe
Invité

Si on fait le calcul avec une Aygo de 840 kg, pour atteindre l’objectif elle ne devrait pas émettre plus de 77 g/km. Elle est actuellement à 84.

Christophe
Invité
« le coût des adaptations techniques nécessaires pour demeurer conformes aux normes d’émissions polluantes est d’environ 2000 euros par voiture » ce qui correspond à l’hybridation nécessaire pour passer de 84 à 77. Sachant que ce système augmentant la masse du véhicule, la valeur à atteindre ne sera plus de 77 mais de légèrement plus (79 pour 900 kg). Le constructeur a tout intérêt à ce que chaque véhicule atteigne son objectif propre, sinon c’est sur l’ensemble qu’il fait jouer et c’est potentiellement plus compliqué. L’Aygo avec sa masse de 840 kg actuellement est un caillou dans la chaussure de Toyota puisqu’elle… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Je n’ai pas de problème à dire que cette règle est débile en incitant à augmenter la masse des voitures donc leur pollution mais aussi leurs émissions de CO2 sur le cycle de vie.

john
Invité

Règle taillée sur mesure pour les premiums allemands ?
C’est dommage, alors que plus que jamais, « light is rigtht »
Quand on voit que l’on sait faire des véhicules 5+2 places confortables, surs et performants de 1,5 tonnes

panama
Invité

De toute façon les Aygo sont de pures urbaines (croyez-moi, sur l’autoroute c’est la double peine). Seat a démontré qu’on pouvait vendre une électrique de ce segment à prix concurrentiel… à condition de bénéficier des (généreuses) aides de l’Etat.

Christophe
Invité

@panama
Pour l’autoroute je suis d’accord pour la première génération mais beaucoup moins pour la seconde (passage de la 107 à la 108).
Par contre, utiliser une voiture en ville c’est une aberration et plus particulièrement si seul dedans.

panama
Invité

Cher Christophe, c’est simple : pour aller bosser, chez moi c’est 20 minutes en voiture et… 1h30 en transport en commun.
Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un métro !

Christophe
Invité

@panama
Et votre cas représente la majorité des cas ?
A attendre les autosolistes assurément, mais quand on gratte un peu c’est très différent.

SGL
Invité
Verslefutur
Invité

Une pelle de plus pour creuser notre déficit commercial. Merci Renault 🙂

SGL
Invité

La facture pétrolière ne l’a pas déjà fait ?

wpDiscuz