Accueil FCA Fitch Ratings : la fusion PSA/FCA vue comme un élément positif

Fitch Ratings : la fusion PSA/FCA vue comme un élément positif

961
32
PARTAGER

Les notes des agences de notation et brokers se suivent …. et ne se ressemblent pas.

Fitch Ratings a ainsi indiqué mercredi qu’elle considérait comme positive la confirmation de la fusion entre Fiat Chrysler Automobiles et PSA. Mieux encore, cette opération pourrait conduire à une meilleure notation pour la nouvelle structure qui va voir le jour.

Mi-novembre, Deutsche Bank avait au contraire abaissé sa recommandation concernant l’achat d’actions de PSA, estimant que l’action du groupe automobile français devrait être quelque peu chahuté par le projet de fusion.

La fusion vue comme un facteur de rapide amélioration du profil de PSA et FCA

« La fusion améliorera rapidement le profil d’entreprise de PSA et de FCA », souligne ainsi l’agence Fitch Ratings. Elle précise toutefois que la notation future de la nouvelle entité dépendra « d’autres facteurs moins immédiats », tels que la structure de son capital, le développement des synergies qui sera ciblé, la stratégie produits menée par les deux constructeurs mais également que les économies et éventuels coûts financiers liés à la fusion.

Au final, Fitch Ratings attribue la même note « BBB-« , assortie d’une perspective « stable », pour Fiat Chrysler Automobiles et pour PSA.

L’action de PSA dégradée par Deutsche Bank à la mi-novembre

Mi-novembre, Deutsche Bank avait au contraire dégradé sa recommandation d’Acheter à Conserver sur le titre PSA. Réduisant en parallèle son objectif de cours de 28 à 26 euros.
Si le broker reconnaissait certes alors que l’opération avait du sens – les deux constructeurs étant  complémentaires au niveau géographique et l’opération permettant de réaliser des économies d’échelle bien appréciables à l’heure où l’électrification des véhicules impose de coûteux investissements – il considérait que FCA en serait le principal bénéficiaire.

Deutsche Bank estime également que les actionnaires de PSA prennent tous les risques, tels que la mise en œuvre de la restructuration et la gestion de la complexité de la nouvelle entité.

Notre avis, par leblogauto.com

L’opération fusion désormais officialisée, elle doit désormais se concrétiser dans les faits … et dans les comptes. Ce qui est loin d’être une mince affaire.

Mais pour Fitch Ratings, l’union semble avant tout faire la force.

Sources : Agefi-Dow Jones,  AOF, Deutsche Bank

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Fitch Ratings : la fusion PSA/FCA vue comme un élément positif"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tesla
Invité

Il y a aussi l’analyse de Phitrust (qui dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas) :
https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/automobile-phitrust-denonce-les-modalites-du-projet-de-fusion-psa-fca-1884954.php

polo
Invité

Sans avoir les détails du projet d’accord c’est un peu difficile de donner un avis même si oui pour le moment à 50/50 PSA se « fait avoir » en ayant seulement le siège de Tavarès au CA ainsi que son poste de DG pour 5 ans comme avantage.

SAM
Invité

Bon on aura le Brexit et la mise en fusion de PSA/FCA pour le prochaines années. Si le premier démontre un net replis d’un pays de l’Union européenne, le second exemple montre que l’Union Européenne de l’automobile est possible et malmène la vision allemande de l’automobile européenne incarnée par VW.

Alors j’espère que le Brexit n’apportera que des difficultés aux partisans de l’entre sois comme je souhaite que du bonheur pour cette nouvelle union.

Comparer les deux n’est pas très pertinent mais bon, au replis britannique, PSA et FCA répondent par leur degré d’ouverture! Belle leçon donnée aux britanniques donc.

Invité

C’est sympa ca de souhaiter le malheur du peuple anglais… Heureusement pour eux, l’Histoire vous donnera probablement tord et vous serez l’idiot utile de l’eurocrature

Invité

Pour l’instant les « partisans de l’entre-soi » se débrouillent bien mieux qu’en France, malgré les prévisions d’apocalypse annoncée par nos « grands » économistes… Bref vous feriez mieux de modérer vos propos et vous confronter une bonne fois pour toute à la réalité

SAM
Invité

@Pauloshon. Modérez mes propos? Par rapport à votre vision du monde? Rien de désobligeant dans mes propos. Il me semble qu’en souhaitant faire du dumping social et financier, les adeptes de l’entre soi britanniques ne soit pas partisan pour une France forte économiquement ou encore une Europe ouverte et tolérante. FCA et PSA prouve que des fois, il fait bon de mettre son nationalisme de côté!

Bizaro
Invité

« Alors j’espère que le Brexit n’apportera que des difficultés aux partisans de l’entre sois »

sympatique tout cela!

Francois
Invité

Fitch est franco-américain comme la future entité FCA/PSA (qui est aussi italienne), Deutsche Bank est allemand, je vous laisse conclure ce que vous voulez sur la différence d’appréciation entre les deux « analystes ». 😉

Dom
Invité

FCA Bank Group est une joint-venture 50/50 avec le Crédit Agricole.

PSA Finance ( Creditpar) est une joint-venture avec l’espagnol Santander quatre fois plus gros en bourse que Deutsche Bank.( le partenariat porte sur 11 pays en Europe )
Pour les nouveaux Opel et Vauxhall , c’est du 50/50 avec la BNP.
Deutsche Bank et les banques allemandes sont exclues de tout…..

Thomas
Invité

Je suis du même avis que Fitch Ratings 😀

r.burns
Invité

Comme d’habitude le « Notre avis » n’a rien d’un avis mais au mieux un résumé très simplifié de ce qui précède. Essayez de vous fouler un peu plus s’il vous plaît.

wpDiscuz