Accueil Nissan Chute des ventes Nissan US : 2 jours de congés non rémunérés

Chute des ventes Nissan US : 2 jours de congés non rémunérés

1051
9
PARTAGER

Nissan a obtenu des résultats commerciaux moindres qu’escomptés aux USA. Tant est si « bien » que le constructeur japonais se voit contraint de prendre le taureau par les cornes … et de mettre en place des mesures de congés forcés … et non rémunérés.

2 jours de congés non rémunérés

Le responsable Nissan pour les Etats-Unis vient de prendre des mesures pour réduire les coûts dans toute l’entreprise, en réduisant les frais de déplacement de ses salariés et en imposant à l’ensemble de l’organisation américaine deux jours de congé non payé le mois prochain.

« Bien que nous ayons progressé, les performances de Nissan sont en deçà de nos attentes« , a déclaré le président de Nissan North America, Jose Valls, dans un mémo adressé à ses employés cette semaine.
La note de service indique notamment que Nissan réduira de 50% les frais de déplacement de ses employés, la mesure prenant effet immédiatement.

La société restera également fermée pendant deux jours après les vacances du Nouvel An. Tous les salariés Nissan US devront ainsi renoncer à leur rémunération des 2 et 3 janvier 2020. Des étrennes inversées en quelque sorte ….

Jose Valls a par ailleurs informé les employés du constructeur que cette décision se traduirait par une réduction de salaire de 9,2% en janvier pour les employés payés mensuellement. Ceux bénéficiant d’un versement toutes les deux semaines ne seront pas rémunérés pour ces deux jours.

Fermeture obligatoire pour bureaux et usines

La fermeture obligatoire affectera toutes les activités américaines de Nissan, y compris le siège social du constructeur automobile dans la banlieue de Nashville, ainsi que les usines de montage de Smyrna et Decherd, dans le Tennessee, et à Canton, dans le Missouri, l’unité de production des véhicules haut de gamme luxe ainsi que l’entité financière de la société, Nissan Motors Acceptance.

Sont également concernés le grand centre d’ingénierie de Farmington Hills, situé dans le Michigan, un studio de design à San Diego et divers autres bureaux à travers le pays.

« Je me rends compte que cette nouvelle peut être troublante et qu’elle affectera votre vie personnelle et vos familles », a déclaré Valls dans son mémo.

Nissan a refusé qu’un dirigeant accorde un entretien à la presse en vue d’aborder le sujet – l’information émanant d’une note interne que Automotive News a pu obtenir – mais une porte-parole a déclaré qu’aucun licenciement n’était prévu pour le moment.

Sévère baisse des ventes de Nissan aux USA

Si l’on compare novembre 2019 à novembre 2018, les ventes de Nissan en Amérique du Nord aux États-Unis ont chuté de 16%. Les ventes de la division Nissan ont chuté de 13% à 83 562 véhicules, Infiniti dégringolant parallèlement de 33% à seulement 9 385 unités.

Entre octobre et novembre 2019, les ventes de Nissan en Amérique du Nord ont chuté de 7,8%, avec une baisse de 6,5% pour Nissan Division et une réduction de 19% pour Infiniti.

Le constructeur automobile vit actuellement une période douloureuse, reléguant au passé ses nombreuses années de succès commerciaux remportés dans le domaine des ventes de flotte …. et sa grande dépendance aux incitations commerciales.

En mai 2018, le deuxième constructeur automobile nippon a pris des mesures en vue de ralentir sa production aux États-Unis, la progression des ventes observée outre-Atlantique résultant alors en grande partie d’une démarche commerciale agressive conduisant les constructeurs à pratiquer fortes remises et cessions de parcs automobiles. Une politique qui aura pour conséquence d‘éroder la rentabilité du deuxième marché automobile mondial.

Nissan réduit la voilure aux US

Mais les mesures de réduction des coûts préfigurent également un ralentissement potentiel du marché automobile US. Les ventes de véhicules neufs devraient diminuer de près de 3% en 2019, sur la base des prévisions moyennes du secteur.

Nissan a déjà réduit la voilure en Amérique du Nord. Le constructeur a d’ores et déjà proposé cette année des mesures d’incitation au départ volontaire à des centaines d’employés salariés aux États-Unis et a annoncé des plans de 700 suppressions de postes dans son usine de montage de Canton, Missouri.

En décembre dernier, Nissan a également supprimé 1 000 emplois dans deux usines au Mexique.

« Nous avons pris un certain nombre de mesures au cours de cet exercice pour tenter de corriger les fondamentaux et redresser la taille de l’entreprise pour améliorer nos résultats », a déclaré Valls dans son mémo.

Nouveau patron

Ces nouvelles mesures voient le jour peu après l’entrée en fonction du nouveau PDG mondial de Nissan, Makoto Uchida, le 1er décembre dernier. Dans ses premières déclarations en tant que PDG cette semaine à Yokohama, Uchida a déclaré que la priorité du marché américain vis-à-vis de Nissan était sa priorité.

Le ton est donné …

Notre avis, par leblogauto.com

Cette mesure exceptionnelle laisse entrevoir l’ampleur des difficultés commerciales et financières de Nissan sur le marché américain et ne présage rien de bon ….

Hasard de calendrier et ironie de l’histoire : cette annonce intervient le jour même du journée d’action sans précédent en France pour préserver le régime des retraites … et plus largement le pouvoir d’achat. Les conditions sociales sont loin d’être semblables entre les deux cotés de l’Atlantique ….

Impossible d’imaginer l’annonce de deux jours de congés non rémunérés pour les salariés de Renault France. Ne serait-ce déjà parce que cela est contraire à la réglementation sociale en vigueur dans l’Hexagone.

Sources : Automotive News

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Chute des ventes Nissan US : 2 jours de congés non rémunérés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Alex
Invité

« congés non rémunérés » n’est pas le politiquement correct de « chomage technique » ?

Invité

Oui et non, le chômage technique est limité en général aux usines ; la c’est l’ensemble de l’entreprise qui est mise en pause… ca n’est pas très courant…

ZZeria
Invité

C’est du chomage partiel – Oui

SAM
Invité

La formule vente aux flottes et incitations commerciales marche très bien pour la galaxie VW en Chine et en Europe … Ce qui me laisse à penser que VW pourrait avoir une chute assez retentissante si les chinois changent leurs habitudes concernant VW.

Xavier
Invité

Décidément Nissan est en grande forme et peut se féliciter de l’excellente gestion de l’entreprise.
On peut sans doute imputer cela à Carlos ghosn 😉

amiral_sub
Invité

qu’est ce qui explique les méventes de nissan en amérique du nord? J’ai lu qu’ils avaient des problèmes de fiabilité, quelqu’un peut m’éclairer ?

lelillois
Invité

Quel « mirage économique » que cette « alliance  » Renault-Nissan. Des produits on ne peut plus bas de gamme. Enfin les masques tombent.

amiral_sub
Invité

ce qui est surprenant c’est le peu de synergies : par exemple la nissan leaf n’a AUCUN composant en commun avec la renault zoe

wpDiscuz