Accueil Rallye WRC 2020 : le Chili annule son épreuve suite à la crise...

WRC 2020 : le Chili annule son épreuve suite à la crise dans le pays

581
11
PARTAGER

Le Chili devait recevoir le championnat mondial de rallye WRC en avril 2020. Mais, le pays s’enfonce dans une crise sociale et les organisateurs préfèrent jeter l’éponge à l’avance.

Depuis mi-octobre, le Chili est secoué par une intense crise sociale qui s’est soldée pour le moment par des dizaines de morts. Le rallye du Chili a connu sa première édition en 2019. Prévue théoriquement du 16 à 19 avril, l’édition 2020 serait tombée en plein dans la période du référendum en avril 2020 sur une nouvelle Constitution pour remplacer celle de 1980 (période Pinochet).

« Nous considérons qu’il est prudent de reporter cette date. Nous pensons que le référendum est avant tout un acte démocratique et qu’il est nécessaire de créer un climat favorable. Cependant, à Biobío, nous sommes tous des réalistes et, bien entendu, nous allons travailler très fort pour l’événement 2021 » déclare le maire de Biobío, la ville autour de laquelle devait s’organiser l’épreuve. L’édition 2021 devrait avoir lieu à Concepción.

Le retour d’une épreuve supprimée ?

Avec cette étape de moins, le WRC pourrait chercher un remplaçant pour ne pas avoir un « trou » dans le calendrier. Mais, il semble peu probable que l’une des épreuves virée du calendrier (Corse, Espagne ou Australie) accepte de revenir pour jouer les bouche-trous. Il reste tout de même 13 épreuves et la FIA pourrait ne pas remplacer le Chili.

Pour le FIA Junior WRC alias J-WRC, la situation est toute autre. En effet, le calendrier ne compte que 5 épreuves dont le Chili.

Le communiqué de l’organisateur : ici.

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "WRC 2020 : le Chili annule son épreuve suite à la crise dans le pays"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
labradaauto
Invité

il y a une place en France .

RBC
Invité

Cette suppression est regrettable sans être dramatique au niveau sportif car si un constructeur ne peut faire la différence en 13 manches, alors que dire d’autrefois lorsque, par exemple, Colin McRae emporta son titre mondial après 8 rallyes. Seulement huit en effet et le faible nombre permet de toute façon 1) de réduire les coûts logistiques 2) de dynamiser le championnat avec plus d’enjeu pour chaque rencontre.
Quant au Chili, oui effectivement ce n’est pas le moment de prendre des risques avec une population à chaud.

wpDiscuz