Accueil Skoda Essai Skoda Kamiq TSi 116 ch

Essai Skoda Kamiq TSi 116 ch

2708
21
PARTAGER
Essai Skoda Kamiq (2019)

Il manquait chez Skoda un crossover urbain pour faire face à des concurrents comme le Peugeot 2008 ou le Nissan Juke. Le Kamiq se lance dans la bataille et entend bien faire son trou sur ce marché surchargé.

Identique au concept car Vision X

Rappelez-vous le salon de Genève en mars dernier. Chez Skoda nous pouvions observer le tout nouveau Kamiq. Il remplaçait sur le stand le concept Vision X vu en 2018. Il en reprend quasiment trait pour trait la carrosserie à quelques détails près. Il ressemble aux autres SUV de la marque sous certains aspects, tout en ayant sa propre personnalité.

Il adopte une face avant avec des feux à double étages comme sur le Karoq, mais dans une interprétation assez différente, les phares principaux étant dans le bouclier. La signature lumineuse de jour faite de 4 LED de chaque côté de la calandre marque son style. Le profil assez fluide se termine sur un arrière plutôt moderne. Les Skoda aux lignes hasardeuses, c’est définitivement terminé…

Essai Skoda Kamiq (2019)

Habitacle spacieux et moderne

A bord, le Kamiq se permet même de donner un petit coup de vieux à d’autres véhicules du catalogue. Il n’y a plus rien d’analogique en termes d’instrumentation dans cet habitacle. On trouve ainsi un écran 100% numérique derrière le volant. Une large dalle tactile trône au-dessus d’aérateurs et des commandes de climatisation. Cela s’accompagne des meilleurs ADAS, pour ne pas se trouver largué par rapport à ses concurrents.

En plus d’une bonne impression de qualité, il n’oublie pas les fondamentaux d’une Skoda, à savoir une habitabilité record et les petites choses intelligentes: poubelles dans les vide-poches, parapluie dans la contre-porte ou les protections de portières. Chacun trouvera aisément sa place, avec un espace aux jambes qui n’a rien à envier à des voitures du segment supérieur. On trouve des prises USB à l’avant comme à l’arrière. Avec 400 litres de capacité, le coffre se montre plutôt généreux.

TSi de 116 ch un peu juste

Pour déplacer ce petit SUV, sous le capot de notre modèle d’essai a trouvé place un modeste 1.0 TSi trois cylindres de 116 chevaux. Dans notre vraie vie, sa consommation moyenne naviguait entre 7 et 8 litres, dans une circulation plutôt fluide. Un chiffre qui baissait au fur et à mesure que nous nous éloignions de la ville. Sans parler de foudre de guerre, il suffit pour ne pas rendre la vie hors agglomération pénible. Mais pour cela, nous avons fait le choix de la boite automatique.

Elle permet notamment de ne pas se soucier du rapport engagé dans la plupart des situations. Toutefois il n’apparaît pas superflu de descendre une vitesse pour anticiper un dépassement un peu compliqué. La faute à des reprises tout de même un peu justes malgré la cavalerie affichée. Un mode sport (que l’on gardera finalement tout le temps) nous permet d’avoir une meilleure réactivité dans la pédale et la boite, pour booster l’agrément. Tout ceci suffit pour le quotidien, mais les plus exigeants en voudront probablement plus.

Pas de transmission intégrale

Le châssis se montre tout bonnement sans histoire, comme pour la Scala avec laquelle elle partage sa plateforme. A vrai dire il se montre carrément agréable à conduire dès que la route trace des courbes plus ou moins prononcées. On retrouve les bonnes sensations que nous avions connues au volant de la compacte, avec des mouvements de caisse un peu plus prononcés. Mais cela ne nuit pas vraiment à la stabilité, un bon point quand il s’agit d’aligner les kilomètres.

Car pour le reste, il fait preuve d’un confort là aussi de bon aloi. Il n’a ainsi pas grand-chose à envier à son grand frère Karoq. Au-delà du prix, finalement seul le besoin de place à bord et dans le coffre peut justifier le choix de l’un par rapport à l’autre. A noter que le Kamiq ne disposera pas de transmission intégrale. Une décision assumée par le constructeur qui orientera le client s’il la (transmission 4X4) demande, vers le véhicule de la gamme supérieure du catalogue.

Dès 19 870 €

En arrivant assez tard sur le marché, Skoda n’a pas le droit de se tromper avec le Kamiq. Si l’on s’en tient à l’habitabilité, les équipements et le confort, il coche toutes les cases nécessaires. On regrettera cependant ce 116 chevaux un peu juste pour les gros rouleurs, qui préféreront le 150 ch ou le TDi plus coupleux. Les tarifs commençant à 19 870 € vont l’opposer frontalement aux stars de la catégorie.

+ ON AIME
  •  Style
  • Présentation intérieure
  • Habitabilité
ON AIME MOINS
  •  116 ch un peu juste
  • Pas de molette pour le son
  • Pas de transmission intégrale

 

Skoda Kamiq
Prix (à partir de) 19 870 €
Prix du modèle essayé 27 880 €
Bonus / Malus 0  €
Moteur
Type et implantation 4 cylindres en ligne Turbo – Injection directe essence
Cylindrée (cm3) 999
Puissance (kW/ch) 86 / 116
Couple (Nm) 200
Transmission
Roues motrices roues av
Boîte de vitesses automatique 7 rapports
Châssis
Suspension avant McPherson
Suspension arrière Multibras
Freins à disques
Jantes et pneus 205/55 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h) 193
0 à 100 km/h (s) 10
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 5
CO2 (g/km) 107
Dimensions
Longueur (mm) 4 241
Largeur (mm) 1 793
Hauteur (mm) 1 553
Empattement (mm) 2 651
Volume de coffre (l) 400
Masse à vide (kg) 1 251 – 1 410

Illustrations : Leblogauto.com

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Essai Skoda Kamiq TSi 116 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rickyspanish
Invité

Get up, get up, get busy do it
Get up and move that body
Get up, get up, get busy do it
I want to see you party

Totor
Invité

La poubelle intégrée ! Il faut que je vérifie si ça passerait sur ma Passat… ma femme me remplissant tous les jours cet espace 😛

Rickyspanish
Invité

Ta Passat entière est déjà une poubelle … (humour, désolé, je n’ai pas pu résister)

Greg
Invité

Non ce n’ est pas faire de l’ humour, c’ est juste être petit et minable. 😑

Rickyspanish
Invité

Rien que pour ta réponse, je suis content de l’avoir fait… Petit et minable ? Merde, je me rapproche du niveau de certains tes commentaires alors.

Totor
Invité

Au moins ça me fait rire de bon matin 😉 C’est pas un missile, ça tient pas le pavé, mais c’est bien fini, fiable et avec 240cv je gêne personne sur la file de gauche… contrairement à bon nombre de poubelles 😛

AXSPORT
Invité

L’actu auto est désolante en ce moment !!!!!

labradaauto
Invité
je confirme aussi ! celà dit dans les lecture d’analyses écrites dans le texte, je vois qu’on dit que la puissance affichée est un peu juste. Il faudrait peut-être mettre cette voiture sur le ban à rouleaux. Pour moi, vu la conjoncture, je pense que 100 cv après calcul des tous les freins que le ban enregistre, ça suffit largement pour ce type d’auto. Pourquoi ? On est en 2020 tout de suite, on roule à 80, 110 souvent. on sait que la puissance forte demande du mélange gazeux plus volumineux pour un moteur thermique. C’est le taux de remplissage… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

…d’ailleurs si elle prend réellement les 193 km/h avec la bouille qu’elle a, les watts, elle les a ! Elle a une super boite de vitesses je lis. Faudra que je l’essaie plutôt que de l’imaginer cette auto avec son modernisme affiché à l’intérieur

beniot9888
Invité

Le gars qui se fait du mal en lisant des essais de voitures qui ne lui plaisent pas 🙂

labradaauto
Invité

…ne vous faites pas du mal beniot, ne lisez pas . Bon dimanche.

AXSPORT
Invité

Il y a une erreur dans le tableau (moteur)

Kaiser Sauzee
Invité

La conso à plus 7 litres, en restant constamment en mode sport c’est peut-être normal, non ???

wpDiscuz