Accueil BMW Premières indiscrétions techniques sur la BMW i4

Premières indiscrétions techniques sur la BMW i4

965
14
PARTAGER
le concept de 2017

Annoncée sous la forme du concept i Vision Dynamics au salon de Francfort 2017, celle qui devrait s’appeler BMW i4, première grande berline 100% électrique du constructeur bavarois, approche et laisse entrevoir ses premières spécifications techniques.

Attendue pour 2021, la future rivale de la Tesla Model 3 et de la Polestar 2, berline exclusivement électrique produite à Munich, sera équipée d’une technologie avant-gardiste et construite avec des matériaux composites pour limiter son poids. BMW voit grand puisque ce sont pas moins de 25 nouveaux modèles EV qui sont attendus d’ici 2023.

D’après Roadshow qui a pu obtenir quelques indiscrétions, la batterie lithium-ion de 80 Kwh en configuration standard devrait offrir une puissance de 530 chevaux, permettant un 0 à 100 Km/h en 4 secondes et une vitesse de pointe de 200 Km/h électroniquement limitée. Côté autonomie, une distance de 600 kilomètres sur une seule charge est annoncée, mais ces chiffres sont évidemment à relativiser à l’aune des cycles de test WLTP. Il faudra attendre comme toujours l’épreuve de la route et des usages quotidiens pour voir de quoi il en retourne. La connexion sur un chargeur rapide CC de 150 kilowatts rechargera la batterie nouvelle génération (Technologie 5 selon la nomenclature BMW) avec une charge de 80% en 35 minutes.

Le design n’ira pas s’aventurer dans l’extravagance mais la nouvelle et controversée calandre béante, aperçue récemment sur le concept Série 4 coupé, devrait être de la partie. La gamme i4 comportera sans doute plusieurs variantes de puissance et d’autonomie (on parle d’une série composée des i420-i430-i440-i450), en partageant la plate-forme modulaire avec la nouvelle série 3. Contrairement à VW qui a développé une plate-forme spécifique pour ses modèles électrifiés, BMW a fait le choix de développer une plate-forme générique avec plusieurs configurations possibles de transmissions, évitant ainsi de concevoir des architectures distinctes coûteuses pour les véhicules thermiques et électriques. La série 4 de la prochaine génération utilisera également cette base.

Côté tarif, la BMW i4 s’étalonnera sans doute sur la Tesla 3 avec un prix d’accroche à 50.000 euros, hors options et personnalisations habituelles.

L’avis de leblogauto.com

L’heure de la riposte graduée contre Tesla a-t-elle sonné ? Bien trop tôt pour le dire, mais BMW accélère son développement électrique -au grand dam des puristes ?- pour répondre aux nouvelles demandes du marché.

 

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Premières indiscrétions techniques sur la BMW i4"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

« …-au grand dam des puristes ? »
Bah, ont-ils le choix maintenant ?

Invité

oui c’est vrai, j’allais poster à ce sujet ! Franchement, je commence à en avoir un peu assez de cette expression, car au final, les « puristes » sont-il ceux qui achètent le plus une marque ? Rester sur une base certes fidèle mais restreinte et ne pas investir pour conquérir une nouvelle clientèle plus large, bof bof

SGL
Invité

Des « -1 » pour une question et sans explication par-dessus le marché… Comme d’hab.
Pourtant, un simple exemple, en Europe en septembre 2019 , la Tesla Model 3 fait 17.502 ventes contre 12.805 ventes (Pourtant avec le nouveau modèle !!! )
Alors je repose ma question, franchement ont-ils le choix de ne pas sortir la i4 ?

wizz
Membre

https://www.journaldunet.com/economie/automobile/1398147-tesla-ventes-etats-unis-baisse-39/

« Tesla : les ventes chutent de 39% aux Etats-Unis…. »

aurel77
Invité

On aura toujours le choix…

SGL
Invité

Bien sûr et heureusement pour le client, par contre pour les constructeurs, la case VE doit être cochée pour les années 2020.

Seb
Invité

530 cv c’est approximativement l’équivalent d’une P90D chez Tesla , soit la 2 eme plus puissante de la gamme , si l’autonomie suit , ça peux être sacrément prometteur

Julien
Invité
Hello, je rejoins la discussion et remarque encore des commentaires de notre ami SGL sur un article BMW. Ceci dit, je commence à m’habituer. Il n’y a pas que BMW qui travaille sur l’électrique, les BAM sont déjà aussi sur le coup, avec la etron et EQ…donc la question n’a pas lieu d’être. Je ne partage pas la vision du tout emzctrisie car on contourne une situation à coup de matraquage marketing : ce n’est pas parcequ’une auto le rejette rien quelle est propre. Ce n’est juste qu’un remake du Diesel market qui se renouvelle. Il faut promouvoir l’hybride sous… Lire la suite >>
SGL
Invité
@Julien, je ne fais pas une fixation sur BMW, BMW est à la même enseigne que tous les autres constructeurs, il faut qu’ils décarbonent au maximum pour passer les normes. Même mise a part de l’efficacité de l’électrique sur l’environnement (c’est un autre débat) En fait il y a deux choses qui pousse au cul, les normes + le succès croissant et pesant de la Model 3 et des VE en général. Même la i3 qui a été considéré un temps comme un échec en interne, ne cesse d’augmenter ses ventes chaque année et malgré ses presque 7 ans de… Lire la suite >>
SGL
Invité

La formule de BMW (pas si éloigné de celle de PSA et sa e-208 mais en plus grand) pourrait devenir un message pour Renault comme solution technique pour la future plateforme pour ses futurs hauts de gamme (Talisman, Koleos, Espace)
La formule PHEV et VE devient quasi obligatoire !

wpDiscuz