Accueil Mitsubishi Mitsubishi : 3eme partenaire de l’Alliance mis à mal

Mitsubishi : 3eme partenaire de l’Alliance mis à mal

2693
24
PARTAGER

Décidément cela va mal au sein de l’Alliance Renault – Nissan – Mitsubishi. Alors que les deux premiers constructeurs affichent des prévisions commerciales et résultats financiers peu réjouissants, c’est au tour de Mitsubishi d’avertir sur ses résultats.

Mitsubishi très pessimiste sur ses prévisions : avertissement sur résultats

Mitsubishi Motors, troisième membre de l’Alliance avec Renault et Nissan, a abaissé mercredi de manière significative ses prévisions de résultats pour son exercice en cours.

Raisons invoquées : le marasme ambiant au niveau du marché automobile mondial. Le constructeur explique également la situation par la nécessité de mettre en œuvre d’importants coûts de recherche-développement. Il pointe également du doigt des taux de change moins favorables, l’appréciation du yen par rapport au dollar et à l’euro n’étant pas fait pour le servir.

Mitsubishi prévoit désormais une baisse de près de 100 % de son bénéfice net en 1 an !

Le groupe table désormais sur un bénéfice net de 5 milliards de yens (environ 41,4 millions d’euros) sur son exercice 2019/20, qui sera clos au 31 mars prochain. Soit près de 13 fois moins que sa prévision précédente, laquelle s’établissait à 65 milliards de yens.
Si les prévisions se concrétisaient (et cela a tout lieu de l’être), cela signifierait une chute de 96% de son bénéfice net par rapport à celui de 2018/2019 !

Bénéfice d’exploitation divisé par trois

Le groupe a aussi divisé par trois sa prévision de bénéfice d’exploitation annuel, désormais anticipé à 30 milliards de yens. Ce qui correspond à une autre dégringolade de 73% en valeur glissante annuelle.
Le constructeur a parallèlement ramené à 2450 milliards de yens son objectif annuel de chiffre d’affaires (contre une prévision précédente de 2580 milliards). Ce qui équivaut à un recul de 3% en valeur glissante annuelle.

Réduction des marges pour atteindre les objectifs commerciaux

Si le constructeur est parvenu à maintenir le cap sur se objectifs commerciaux, ce n’est qu’en rognant ses marges.

Durant la période, ses ventes ont quant régressé de 2,9% en valeur, pour s’établir à 591,8 milliards de yens.

Perte nette au deuxième trimestre

Au deuxième trimestre son résultat net enregistre une perte de 6,7 milliards de yens (- 55 millions d’euros), contre un bénéfice net de 23,7 milliards de yens à la même période 2018.

Entre juillet et septembre 2019, son bénéfice opérationnel n’est que de 6,3 milliards de yens, soit une chute de 78% sur un an.

Départ du Directeur opérationnel pour Nissan

Mitsubishi va voir prochainement son directeur opérationnel (COO) Ashwani Gupta quitter l’entreprise pour rejoindre Nissan. Bien que nommé en mars dernier, il vient d’être appelé en renfort
par Nissan, en vue d’y exercer les mêmes fonctions. Il secondera ainsi le nouveau directeur général du groupe, Makoto Uchida, à compter du 1er décembre prochain.

Un vaste défi les attend, Nissan étant également confronté à d’importantes difficultés. En vue d’y faire face, le constructeur a initié une vaste restructuration de son outil industriel, laquelle induit notamment la suppression de 12.500 emplois au niveau mondial. Ses résultats semestriels seront publiés mardi prochain.

L’avis de Leblogauto.com

Alors que l’Alliance demeure fragilisée par des tensions internes entre Renault et Nissan, cette annonce de Mitsubishi n’est pas faite pour rassurer les marchés. Et ce, d’autant plus que l’union à venir entre PSA et FCA devrait créer un géant de l’automobile et fragiliser encore plus des partenaires d’ores et déjà à la peine. La concurrence pourrait être rude …

Sources : Mitsubishi, AFP, Challenges

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Mitsubishi : 3eme partenaire de l’Alliance mis à mal"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité
Alors sur FCA-PSA si sur le papier ça le fait … dans la réalité … si les deux entreprises s’unissent ce sera peut-être pleinement opérationnelle après 2025. Que ce soit en Europe ou aux USA on arrive à la fin d’un cycle de croissance et les synergies annoncées ne sont que de 3,5 milliards alors que celles avec Renault étaient estimées à 5 milliards. On prend surtout comme modèle la réussite de Renault-Nissan pour justifier la fusion de FCA-PSA sans garantie que cela colle. Et en oubliant que Renault avait un trésor de guerre plus important engrangé par le succès… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

@SAM
Je te recommande de lire la dernière entrevue de Senard dans l’usine nouvelle.
C’est glaçant et surtout une mise en cause des politiques qui ont tout fait pour faire capoter un projet d’envergure.
On devine à le lire que les jours de l’alliance sont comptés.
Il explique même qu’il n’a aucun pouvoir chez ses partenaires.
Enfin un regard objectif et sans fards !

SAM
Invité

Et FCA est devenue « belle » aux yeux de PSA parce que Renault la veut ou la voulait d’où une certaine précipitation à annoncer le mariage mais PSA va surpayer un actif qui ne l’est pas tellement attractif en ce moment.

Allegra
Invité

Je ne pense pas que ça soit une simple histoire de jalousie de l’un envers l’autre. Si PSA s’est finalement associé à FCA c’est peut être aussi qu’entre temps la donne a changé et le deal était plus intéressant maintenant qu’il ne l’était il y a quelques mois.

SAM
Invité
La perspective de voir filer FCA a accéléré les choses. Je vous invite à relire les déclarations de Carlos 2 quand FCA discutait avec Renault. Il semblait affirmer qu’il ne parlait plus avec FCA. Il y a eu précipitation de Renault qui a failli se faire entuber. Il y a précipitation de PSA actuellement. Avec le risque que ce soit les actionnaires de FCA les grands gagnants. Si nombre d’analystes saluent les pourparlers…. nombre ne comprennent pas pourquoi PSA va payer aussi chèrement son allié. PSA a intérêt de revoir les conditions de l’engagement ce qui pourrait de nouveau faire… Lire la suite >>
Allegra
Invité

PSA a bien quelque chose à gagner là dedans, sans quoi ses actionnaires n’auraient pas approuvé une telle alliance… Quant au côté précipitation, les pourparlers ont commencé en mars et n’ont jamais vraiment cessé il me semble.

wizz
Membre

allegra

quand une entreprise augmente les dividendes, je vois rarement les actionnaires refuser une telle décision…

-fermer une usine, supprimer 10000 emplois, ils approuvent
-repousser l’application d’une norme contraignante et couteuse, ils approuvent
-repousser les très couteux investissements pour un avenir très lointain, genre électrique, ils approuvent
-revendre Faurecia afin d’être au niveau de FCA et distribuer quelques milliards aux actionnaires de ¨PSA, ils approuvent….

AVENUE
Invité
@SAM Pourquoi PSA paye FCA mais parce que la puissance financière est du côté de EXOR tout simplement. PSA certes a développer une belle gamme les puristes s’en réjouissent. Mais soyons objectif… La situation de PSA n’est pas si glorieuse que ça… Dans le désordre quelques grains de sable dans la chaussure il y a: 1) Le Brexit: On fait quoi de Vauxhall/Opel ? 2) La Chine : On fait quoi dans ce marché de dupe? 3) Dongfeng veut se retirer pourquoi ? 3) L’Iran : On dit quoi a Trump? 4) L’electrification imposée par L’Europe: On fait quoi des… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
1/ pourquoi vouloir « faire qqch » de Vauxhall/Opel avec le Brexit ? Soit il y a des accords (ce qu’il y aura) et Vauxhall produira encore à Ellesmere Port, soit il y a « hard brexit » et toute la production sera sur le continent. C’est quoi le pbm ? 3/ Des rumeurs sur Dongfeng existe en effet, mais…les conditions de la fusion qui ont fuité font état d’un pacte d’actionnaire pour 7 ans avec…Dongfeng dedans…donc pas de vente à l’horizon s’il y a fusion. 3 (tiens on a pas déjà eu un 3 ?)/ L’Iran…c’est quoi la différence avec maintenant ? PSA… Lire la suite >>
AVENUE
Invité

@ Thibaut Emme
Félicitations pour la rapidité des réponses !
Mais celle-ci sont fondées uniquement sur des communiqués de presse.
Chat échaudé craint l’eau froide et derrière toutes ces questions on comprend bien que tes réponses ne rassurent personne.
En tout cas je serai curieux de connaître l’avis d’un ouvrier de Sochaux en ce moment.

Thibaut Emme
Admin

Mdr donc les comptes deposés officiellement sont des rumeurs….
Le départ d’Iran avec Iran Khodro qui doit produire les pièces au lieu de les commander à Peugeot c’est un communiqué.

Ok ok….et le fait qu’Opel ne vend finalement que peut en Uk c’est aussi des rumeurs ? Arf.

Pour les avis, nous en avons relayés des radios aussi….ah mais non…ce sont des ouvriers payés pour dire que ca ne les gène pas la fusion, au contraire.
Bref…

wizz
Membre

question de communiqué de presse, on constate que FCA en est champion intergalactique…

wizz
Membre
« Certes Marchionne a beaucoup réduits les investissments de FCA en Europe et on ne peut que lui donner raison le CASH a été préserver et FCA n’a pas hypothequé sont avenir. » Et que fait FCA avec son cash? https://www.usinenouvelle.com/article/fiat-chrysler-achete-a-tesla-un-droit-a-polluer-en-europe.N827855 n’y a t il pas mieux à faire avec cette somme que de la « donner » à Tesla? J’ai 100.000€ sur mon compte. J’ai du cash. Qu’est ce qui serait le plus intéressant à faire: -utiliser ce cash et emprunter en plus, pour pouvoir acheter ma maison, me serrer la ceinture pendant 15-25 ans, et être propriétaire de mon logement? -ou appliquer… Lire la suite >>
Skwaudiat et irma
Invité

Il est temps pour mitsu de quitter cette galère qui prend l eau de partout.
Le groupe géant japonais prendra bientôt forme autour de toy.
Renault en grande difficulté.. une cap boursière divisée par 2 en un an .. On va rechercher Carlos ? Lequel??

SAM
Invité

Carlos et Carlos n’ont qu’une vision comptable de l’automobile.
Vous le connaissez le pdg de Toyota? Il court après les médias?
Carlos et Carlos cherchent toujours la lumière …
Faut arrêter avec « l’homme providentiel »!

Frank
Invité

Akio Toyoda?

AVENUE
Invité

@ SAM
Et quand on en a un (SENARD) on lui plante des couteaux dans le dos (LE MAIRE)

Thomas
Invité

C’est surtout Thierry Bolloré qui s’est fait planter un couteau dans le dos 😮

AVENUE
Invité

@ Skwaudiat et irma
+1

Will
Invité

J’ai pas suivi l’affaire Ghosn mais c’est pas lui qui a laissé s’installer le gros merdier qu’on voit se développer ?
Si cette alliance ne tenait que par un PDG un peu dictatorial dont tout le monde était saoulé, pas étonnant que tout se fragmente depuis un an…
Les japonais en avaient peut-être plus que marre.

SGL
Invité

Carlos était peut-être un sale c.. et un enc… de patron mais en attendant son groupe était N°1 quand il était aux commandes !
Maintenant on peut aussi tout lui mettre sur le dos…

Miké
Invité

C’est surtout un voleur.

Thomas
Invité

Je pense aussi qu’il vaut mieux fusionner FCA à l’heure actuelle plutôt qu’avec Nissan et Mitsubishi 😮

wizz
Membre

le problème d’une fusion, c’est à vie

et donc, il vaut mieux, il est préférable d’avoir une vision à moyen et long terme, quitte à avoir des moments difficiles au début…

wpDiscuz