Accueil F1 F1 2020 : Renault pique Pat Fry à McLaren

F1 2020 : Renault pique Pat Fry à McLaren

746
3
PARTAGER
Renault F1 Team

Renault F1 se renforce avec l’annonce de l’arrivée de Pat Fry « à la fin de ses obligations contractuelles » avec McLaren. C’est un renfort de poids qui est déjà passé par Enstone.

Pat Fry était annoncé partant de chez McLaren où l’arrivée de James Key le laissait un peu sans poste à la hauteur de son expérience. Artisan, pour partie, du retour de McLaren dans le haut du tableau de la F1, Fry a cherché un nouveau défi.

Certains l’envoyaient déjà chez Williams où Paddy Lowe est vu lui aussi sur le départ. Et bien c’est Renault qui a su le convaincre de venir remonter l’écurie d’Enstone. Preuve à priori de l’engagement de Renault en F1 (certains voient le constructeur mettre fin rapidement au programme Formule 1).

Marcin Budkowski, Directeur exécutif de Renault Sport Racing : « Je suis ravi de pouvoir travailler de nouveau avec Pat. Son arrivée est une étape supplémentaire dans la construction et l’amélioration de la structure de notre équipe. L’expérience, le talent et la détermination de Pat seront des atouts supplémentaires à mesure que nous poursuivrons nos progrès ».

Amener Renault sur le podium

Dès son retour en septembre 2018 chez McLaren, il était établi que son contrat était un intérim. Né en 1964, Fry est un ingénieur en électronique. Après avoir travaillé sur un programme de missiles, il intègre Benetton (Enstone) en 1987 où il développe entre autres les suspensions actives. Il part pour McLaren en 1993 pour y développer aussi les suspensions actives. Ingénieur de course de Häkkinen ou de Coultard, il développe aussi plusieurs châssis pour l’écurie.

Il quitte McLaren après 13 saisons pour Ferrari en 2010. Il est responsable châssis, poste qu’il occupe jusqu’à ce que James Alison soit recruté et lui prenne sa place. Il quitte une Scuderia Ferrari en pleine restructuration pour rejoindre l’aventure Manor Racing en tant que consultant puis McLaren pour assurer l’intérim jusqu’à ce que James Key sorte de sa période de « jardinage » imposée par Toro Rosso.

Pour le moment, on ne connait pas le poste de Fry au sein de Renault. Toutefois c’est un renfort de poids pour une écurie qui peine à mettre au point son châssis. A moteur égal, son écurie cliente, McLaren, fait mieux.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "F1 2020 : Renault pique Pat Fry à McLaren"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Marrakech du rire
Invité

Nextgenf1 annonce qu il mènera le dept technique a enstone .

Rowhider
Invité

Enstone aura encore un peu moins d’excuse la saison prochaine, même si l’influence d’un nouvel arrivant ne peut pas se faire sentir de suite.

wpDiscuz