Accueil Actualités Entreprise Continental : la fin du diesel torpille 5.500 emplois

Continental : la fin du diesel torpille 5.500 emplois

1185
78
PARTAGER

Continental va réduire ses activités de production de moteurs. Les règles plus strictes sur les émissions polluantes des véhicules menacent en effet de réduire sensiblement la demande de composants pour les moteurs thermiques, et l’équipementier souhaite par conséquence réduire la voilure dans ce domaine. Les mesures devraient entraîner environ 5 040 suppressions d’emplois d’ici 2028.

Continental plombé par baisse de la demande et fin du diesel

Le programme vise à renforcer la compétitivité de l’entreprise à long terme et à assurer sa viabilité à l’avenir, a déclaré Continental dans un communiqué. Argument invoqué : le ralentissement mondial de la demande de voitures particulières et le passage des moteurs thermiques aux électriques avec en tout premier lieu la fin du diesel.

Visant 500 millions d’économies annuelles dès 2023, Continental va notamment abandonner la fabrication de composantes hydrauliques pour moteurs diesel et essence, pour lesquelles la demande s’infléchit alors que l’industrie automobile se tourne vers l’électrique.
Ces décisions permettront à Continental, deuxième fournisseur automobile mondial employant 240.000 personnes, de « soutenir la transition technologique nécessaire et donc notre compétitivité et viabilité future« , a plaidé son patron, Elmar Degenhart.

Suppression d’emplois en Europe et aux Etats-Unis

Le conseil de surveillance a approuvé mercredi quelque 4.600 suppressions d’emplois sur cinq sites : trois usines en Allemagne, une en Virginie aux Etats-Unis et une à Pise, en Italie.

720 autres emplois seront supprimés à Newport News, aux États-Unis, où à compter de 2024, les composants hydrauliques des moteurs à essence cesseront d’être fabriqués.
À Pise, en Italie, 750 emplois sont menacés par la cessation de la production de composants de moteurs à essence d’ici 2028, a déclaré Continental.

En Espagne, l’équipementier a annoncé qu’il entamerait également des discussions avec les représentants des salariés sur son site de Rubi, où il fabrique des systèmes d’affichage analogiques. L’usine emploie environ 760 personnes.

Ces suppressions d’emplois s’ajoutent à près celles de 900 postes en Caroline du Nord et en Malaisie, dont la suppression avait déjà été actée fin septembre.

En Allemagne, près de 1.800 emplois disparaitront sur le site de Babenhausen d’ici 2025. L’usine de Roding qui emploie 520 personnes sera entièrement fermée à l’horizon 2024.

Plan de restructuration

Continental a préalablement annoncé un plan de restructuration sur plusieurs décennies, lequel devrait entraîner la fermeture d’usines en Europe et aux États-Unis. Mais jusqu’à présent, la société n’avait pas fourni de détails sur les suppressions d’emplois.
Le fournisseur se classe au 4e rang sur la liste de 100 plus grands fournisseurs mondiaux avec des ventes mondiales de pièces automobiles d’origine se chiffrant aux alentours de 37,8 milliards de dollars en 2018.

Continental compte se concentrer davantage sur les « activités de croissance et du futur », telles que la production de pneus ou la voiture autonome et connectée.
L’équipementier a annoncé une perte nette de 1,99 milliard d’euros pour le troisième trimestre en raison de la dépréciation de certaines activités affectées par un marché impacté par le Brexit et les conflits commerciaux entre les Etats-Unis et la Chine.

La société envisage par ailleurs d’introduire en bourse sa division transmissions l’année prochaine.

L’avis de Leblogauto.com

Déjà affecté par la crise qui frappe le secteur des pneumatiques, Continental doit aussi faire face aux conséquences directes de la fin du diesel sur ses autres activités. L’équipementier a annoncé mercredi une perte nette de 1,97 milliard d’euros, en raison de provisions et de dépréciations. Les perspectives 2019 pour le marché automobile s’avèrent en effet guère réjouissantes.

Sources : Automotive News , AFP, Continental

Poster un Commentaire

78 Commentaires sur "Continental : la fin du diesel torpille 5.500 emplois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
amiral_sub
Invité

ils nous ont enfumé pendant 30 ans avec leurs diesels, l’OMS a avertit depuis longtemps que le diesel est cancérigène https://www.liberation.fr/societe/2012/06/14/le-diesel-est-cancerogene-c-est-officiel-et-il-se-passe-quoi-maintenant_826081 ils ont TOUS trempé dans la magouille du dieselgate https://www.cnews.fr/videos/france/2019-09-14/les-moteurs-diesel-recents-polluent-six-fois-plus-que-la-norme-877952, ils n’ont pas vu la révolution électrique arriver, on va pas verser une larme

Rickyspanish
Invité

Facile à dire quand ce n’est pas toi qui perd ton job…

SGL
Invité

N’empêche là où @amiral_sub a raison, c’est maintenant, on est bien dans la merde quoi que l’on fasse !
Maintenant que l’addiction au pétrole est bien ancrée dans nos modes vie, difficile de revenir en arrière sans faire des drames… Là ou @Rickyspanish, a à la fois tort et raison !

amiral_sub
Invité

@Rickyspanish je suis conscient que perdre son job est un echec. Mais notre histoire est ainsi, comme il y a peu les mineurs, les maréchal ferrands, les vendeurs de charbon, en ce moment les vendeurs de fioul ne sont pas à la fête. Au même moment les vendeurs de pompe à chaleur sont débordés, les installateurs de bornes de recharge croulent sous la demande, etc

Invité

D’un autre côté Ricky, ne nous leurrons pas, le vrai titre de cet article serait plutôt :
« Continental profite de la fin du diesel pour expliquer comment il veut supprimer 5.000 emplois » !

zafira500
Invité

« ils n’ont pas vu la révolution électrique arriver, on va pas verser une larme »
Révolution ? C’est une blague là ? Le mirage électrique est aussi ancien que l’automobile elle-même. L’électrique n’a jamais réussi à s’imposer, et même aujourd’hui, avec les contraintes mises en place par l’union européenne, ce n’est pas la ruée vers l’or.
De plus, loin d’être propre, l’électrique est une autre forme de pollution : production du courant (tous les pays ne tournent pas aux éoliennes), recyclage, extraction des minerais,… Cela permet juste de se donner bonne conscience aujourd’hui. Conscience hypocrite, comme l’écologie en général.

SGL
Invité

Détruis dans l’œuf par le lobby des pétroliers.
Tu ne connais pas l’histoire ?

Francois
Invité
La VE fut détruite, deux fois, dans l’œuf par elle-même. Au début du XXème siècle, cette techno était populaire auprès des médecins et des femmes car démarrer un moteur thermique à la manivelle prenait trop de temps pour les premiers (un malade en train de mourir ne peut pas attendre) et était trop dur pour les secondes. Évidemment, une fois la manivelle disparue… Fin des années 90, début des années 2000, GM refait une tentative un peu sérieuse avec l’EV1, bilan des courses, 3 milliards de dollars foutus en l’air, le lobby pétrolier n’a pas eu besoin de bouger le… Lire la suite >>
wizz
Membre
françois pourtant, GM avait vu juste, d’un point de vue théorique, d’anticipation… https://www.connaissancedesenergies.org/sites/default/files/album_images/production-petrole-brut-etats-unis_zoom.png Voici la production de pétrole aux USA. On constate qu’elle plonge depuis les années 70, grosso modo. Et par coincidence, les Américains s’étaient découvert d’une âme de libérateur, de démocratie en Irak au début des années 90… Bref, le pétrole allait se manquer pour les Américains, (ps: dans le soucis de rester indépendant des pays producteurs). Naturellement, GM avait anticipé et avait donc développé son EV1. https://jancovici.com/wp-content/uploads/2016/04/pic_futur_graph18.png Entre temps, la production mondiale de pétrole avait augmenté. Les USA se sont agrandis, avec « 53 Etats dont 3 nouveaux… Lire la suite >>
SGL
Invité

« Qui a voulu tuer la voiture électrique ? »
https://neomobility.com/qui-a-voulu-tuer-la-voiture-electrique/

wizz
Membre
Qui a voulu tuer la voiture électrique ? La réponse est SGL bien entendu Si on lui demande pourquoi il n’a pas acheté une voiture électrique, alors il répondra immanquablement par « peux pas recharger », « pas assez d’autonomie » ou inversement « ok pour l’autonomie mais c’est trop cher », « pas assez de bornes de recharge sur mes trajets », « recharge trop lente ennuyeux pour le week end à la campagne », etc…. Il conclura par « je ne suis pas Mère Thérésa. Je suis un Français moyen qui achète ce qu’il pense être le meilleur choix pour lui… » A cela, on ne peut pas lui en… Lire la suite >>
SGL
Invité

Heureusement pour @wizz, que je suis là pour faire le parfait coupable ! 😉 😀
…Mais c’est un bon résumé que la VE ne peut remplacer 100 % des VT actuellement…en 2030, ça sera une autre histoire.

SGL
Invité

« Les compagnies pétrolières contre les voitures électriques »
http://www.contre-pouvoirs-le-film.com/danger/les-compagnies-petrolieres-contre-les-voitures-electriques/

zafira500
Invité

@SGL
Oui je connais l’histoire. Et au début de l’automobile le « lobby pétrolier » n’existait pas.
En réalité, ce qui a empêché l’électrique de se développer c’est sa faible autonomie et sa déperdition.

SGL
Invité

FAUX ! Le lobby pétrolier existait avant la guerre….et la 1er guerre mondiale !
Connaissez-vous l’histoire de Ford et de sa version électrique de son modèle T ?
Le 10 décembre 1914, un « mystérieux » incendie se déclare dans une usine d’Edison dans le West Orange, New Jersey, et plus particulièrement dans les deux bâtiments destinés à héberger les chaînes de production des voitures électriques.

Mwouais
Invité

Un feu sur équipement électrique ? En effet, impossible : ce doit être un complot

(De Ford pour l’assurance)

Francois
Invité

« Le 10 décembre 1914, un « mystérieux » incendie se déclare dans une usine d’Edison dans le West Orange, New Jersey, et plus particulièrement dans les deux bâtiments destinés à héberger les chaînes de production des voitures électriques ».

Génial. un seul incendie dans une usine aurait scellé le sort des VE, merci pour ce petit moment de détente.

wizz
Membre
vu la formidable densité énergétique du pétrole, à comparer avec la technologie des batteries plomb en 1914, alors même sans cette incendie (je n’en sais rien si c’était vrai ou pas), le pétrole n’aurait aucun mal à dominer les voitures électriques de tout temps, dans tous les pays, le secteur le plus influent était souvent, voire toujours, celui de l’armée. S’il y avait un domaine qui serait intéressant pour l’armée, qui donnerait un avantage stratégique militaire au pays qui possèderait cette technologie, alors l’armée aurait relancé cette technologie, reconstruit cette usine, financé son développement…. Or l’armée US ne s’était pas… Lire la suite >>
Nithael70
Invité

L’armée s’est intéressée à la propulsion électrique pour… la Marine. Les sous marin, porte avions… nucléaire.L’EV1 était en location, C’est GM qui a repris les modèles, refusant même, aux locataires, de racheter les modèles. http://www.natura-sciences.com/loisirs/who-killed-the-electric-car.html

wizz
Membre
quand on parle de technologie électrique (voiture), cela concerne les batteries, autant plus que l’exemple visée était de 1914 pour le soi disant complot… Quant aux EV1, en autorisant les gens à racheter ces véhicules, cela engagerait GM pour de longues années dans cette filière. Par exemple, Renault a arrêté la commercialisation de son Avantime, mais était encore concerné pendant des longues années (assistance, dépannage, pièces de rechange…) Et puis, en laissant ces voitures dans la nature, cela permet à un autre constructeur de récupérer un véhicule, de dépouiller la voiture, d’analyser ses composants, etc….(ce qui n’était pas possible, ou… Lire la suite >>
Kubota irma
Invité

Le mirage électrique…en plus de la catastrophe écologique on ajoute l économique…mais c pas grave c pas chez nous..pour l instant.

SGL
Invité

C’est l’électrique qui tue le plus en ville depuis 100 ans @ Kubota irma ?
C’est l’électrique qui pollue le plus dans le monde ?
A cause du pétrole « bon marché » plus ou presque de trains régionaux rentables.
Plus de petit commerce, + de chômage, + de pollution, + de problème de santé, plus d’indépendances énergétiques, les déficits qui se creuse, etc.
Le pétrole est une drogue des états, même les états qu’ils en ont pense tous au moyen de s’en passer… Comme quoi il serait important d’y penser nous français qui n’avons pas de pétrole, mais des idées.

zafira500
Invité

@SGL
« C’est l’électrique qui pollue le plus dans le monde ? »
Ton smartphone pollue, idem ton ordinateur et tes appareils ménagers. Fonctionnement-ils au gasoil ?

SGL
Invité

A mais tout à fait !
Mais la pollution des accumulés en l’an 2000 ce n’était pas vraiment mon smartphone et mes appareils ménagers.
Mais bien sûr, cela maintenant se rajoute ! Et il faut les comptabiliser.

Allegra
Invité

Bon après c’est un peu exagéré d’accuser les moteurs thermiques de la disparition des commerces de proximités et des petites lignes de chemins de fer. Les raisons sont bien plus variées que ça. 😉
Cela dit, le reste ne change pas fondamentalement avec le passage à l’électrique : qui produit les batteries ? Qui possède les mines chargées de dégager les matières premières nécessaires à leur production ? Le problème du déficit commercial ne se résoudra pas miraculeusement avec le passage au tout électrique, il ne faut pas rêver.

SGL
Invité

Si @Allegra, les TC en général et sur tous les continents et a tout époques.
Entre les deux guerres
Lobby automobile et disparition du tramway
http://carfree.fr/index.php/2010/12/14/lobby-automobile-et-disparition-du-tramway/
https://journals.openedition.org/rhcf/155

SGL
Invité

Grand scandale des tramways américains
Comment les États-Unis ont sabordé leurs réseaux de tramways
https://blogs.mediapart.fr/bertrand-rouzies/blog/060418/comment-les-etats-unis-ont-saborde-leurs-reseaux-de-tramways

SGL
Invité
greg
Invité
Se pose toujours la question de la crédibilité des sources….Quand tu nous sors un site qui milite pour la disparition de la voiture, il y a de quoi être très sceptique…Et là c’est vraiment des conneries. Je t’invite à te procurer un article passionnant sur le tramway parisien qui avait été publié dans historail, une source qu’on ne peut pas vraiment qualifier comme étant de parti pris, qui nous explique que la raison principale, c’est le coût. Ainsi que des problèmes accidentogènes. https://www.railpassion.fr/transports-urbains/a-propos-tramways-parisiens-de-disparition-service-a-disparition-rails/ Maintenant, concernant la disparition des tramway : c’est un phénomène qui a frappé plus ou moins en… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Ce sont les chauffages urbains ou les trotinettes ou indirectement bientôt le tout supplanté par le piéton au smartphone face à la voiture électrique (avec générateur de bruits). Oh, tu voulais parler de la cigarette ? , Pardon.

AVENUE
Invité
@ SGL Ce que tu ne comprends pas c’est que l’électrique ne résout aucun des problèmes auxquels nous sommes confrontés il ne fait que les déplacer un peu plus loin. Avec l’électrique ça bloquera toujours quelque part et ne parlons que des maudites batteries: – Difficiles et très chères à produire à grande échelle. – Recyclage en fin de vie inenvisageable on sait à peine faire le tri sélectif donc ne rêvons pas avec des montagnes de batterie à ciel ouvert dans les décharges les populations se révolteront (cf : les Eoliennes personne n’en veut pas plus que des centrales… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

@AVENUE tu affirmes quelques contre vérités. Certains points se discutent mais les « pseudo-scientifiques du GIEC » là tu y vas fort. Mais un baril de pétrole à + de 150$ remettra pas mal d’idées en place, et ça quoi que tu en penses c’est pour bientot

AVENUE
Invité
@ amiral_sub Un jour un expert Français confie a son collègue qui lui demandait en privé pourquoi le GIEC ne reprenait jamais les mesures non contestables effectuées sur le terrain mais faisait toujours état de simulations informatiques fondées sur des modèles pré-conçus pour prévoir le pire. Sais tu ce qu’il a répondu? :  » Mon cher confrère je le sais mais que veux tu j’ai un laboratoire à faire tourner et si je veux obtenir les crédits pour payer les chercheurs je n’ai pas le choix ! Par conséquent je livre les résultats qui vont dans le sens de l’alarmisme… Lire la suite >>
wizz
Membre

les modèles informatiques utilisent comme données les mesures sur le terrain faites depuis longtemps

ensuite, on vérifie que le modèle informatique est valable, en faisant commencer en 1900 par exemple, en regardant si le modèle informatique donne des données réalistes, proches de celles mesurées sur le terrain

lorsqu’on a « étalonné » le modèle informatique, validé son algorithme, alors on peut lui demander de simuler le climat dans le futur…

AVENUE
Invité

@ wizz
En théorie ce que tu décris est vrai et c’est ce qu’il faut faire.
Hélas ce n’est pas comme ça que fonctionne le GIEC …

wizz
Membre

J’ai beau regarder un peu partout. Je n’ai pas vu des montagnes de piles alcaline, des accu NiMh, des batteries provenant de nos portables, smartphones et jouets… Dès lors, comment penser qu’il y aurait des montagnes de déchets de vieilles batteries provenant des voitures électriques???

AVENUE
Invité

@ wizz
Ne te fais pas passer pour plus bête !!!
Tu as très bien compris et tu manies très bien les échelles de grandeur pour ne pas faire ce genre de comparaison.
En général tes analyses sont plus sérieuses mais tu as certainement envie de détendre l’atmosphère avec tes derniers post que l’on interprétera au second degré bien sur !

wizz
Membre

https://www.francetvinfo.fr/economie/industrie/video-les-piles-ce-fleau-pour-notre-environnement_3549389.html
« En 2017, rien que dans l’Union européenne, 226 000 tonnes de piles et batteries (ps: piles rechargeables AA/AAA) ont été mises en vente, l’équivalent du poids de 22 tours Eiffel. »

c’est un tonnage plus que énorme, et pourtant, pas de montagne de déchet de piles…

pas besoin d’interpréter au n-ième degré
suffit juste de lire tel quel, au 1er degré

SGL
Invité

P.tain, parler de « la perte de leur pouvoir d’achat » quand nous sommes sur le point de léguer un état de l’environnement déplorable de la terre et quasi-irréversible à nos enfants…
Franchement ça fait peur !
Les idées des GJ sont en vogue.

Miké
Invité

Pourquoi affilier les GJ a ce tas de merde ?

Max
Invité

Comment des groupes aussi puissants n’ont-ils pas su anticiper le changement de l’industrie automobile? On est en(core) en 2019, les dirigeants ne voyaient pas cette métamorphose arrivée depuis une bonne décennie?!
Un site industriel, ça se reconvertit. Des salariés, ça se reconvertit. Une entreprise, ça évolue avec son temps.

SGL
Invité

A cause des gens comme @Kubota irma, qui vivent avec des idées du passé et qui sont donc condamnés à des échecs inévitables…. Et comme ils sont encore nombreux, donc l’inertie est encore plus grande !

SGL
Invité

C’est bien pour les gens (allergique au progrès), même à l’état d’embryonnaire, le coupable de 150 ans de pollution est tout trouvé !
La cause du mal : c’est la voiture électrique …. C’est une évidence !

amiral_sub
Invité

oui la voiture électrique est accusée de tous les maux, y compris dans les commentaires ici même. Pourtant dans l’article il n’y a nulle référence aux voitures électriques…

AVENUE
Invité

@ amiral_sub
Certes mais il ne faut pas être naif …

amiral_sub
Invité

l’electrique c’est moins de 3% du marché européen. Ce n’est pas l’électrique qui fait fermer des usines dédiées au diesel.
Faut prendre du recul et réfléchir un peu, la même chose s’est produite lors de la fin des moteurs à carburateur par exemple. Qu’est devenu Solex? ce n’est pas devenu un géant des injecteurs. De même delco pour les allumages électro magnétiques. Pendant ce temps personne ne sabre le champagne parce que garrett fabriques des millions de turbocompresseurs

Allegra
Invité

Quoi qu’on en dise, les grands groupes n’ont forcément la main lorsqu’il s’agit de parler réglementation. C’est depuis que l’UE se bouge sur le sujet que les choses changent, et comme les délais sont plus courts qu’annoncés, forcément ça cafouille. C’est difficile d’anticiper sur le long terme quand les règles sont fixées par des gens qui sont élus pour 5 ou 6 ans, sauf à ce qu’un consensus se mette en place sur la durée.

Rowhider
Invité
Ce n’est pas cela: ils ont optimisé leurs recettes économiques jusqu’à la dernière goutte. Maintenant que ce n’est plus possible, ils vont fermer boutique et en ouvrir une nouvelle ailleurs. Il est bien plus facile de détruire et reconstruire en partant de zéro que de changer les choses: Former des gens à un nouveau métier c’est dur, surtout que souvent les gens n’ont pas envie eux-même de changer. Modifier un site de production, investir de nouveaux moyens sur un site existant coûte bien plus cher que de partir de Zéro. Donc ils sortent l’excuse du Diesel, ça aurait pu être… Lire la suite >>
greg
Invité

« Un site industriel, ça se reconvertit. Des salariés, ça se reconvertit. Une entreprise, ça évolue avec son temps. »
Continental produit des moteurs et composants pour VE depuis un moment.
Mais je vais t’apprendre une chose qui va t’étonner : il y a moins de composants sur un VE….C’est bien beau de parler de reconversion, mais pour produire quoi à la place? Doit-on inventer une nouvelle activité juste pour te faire plaisir?
Accesoirement, les constructeurs essaient de produire en propre :
https://www.automobile-propre.com/breves/renault-zoe-vers-la-fin-du-moteur-continental/

SGL
Invité

Qui dit moins de composants, dit moins de pollution plus fiabilité et a terme des autos moins cher dans l’avenir ! 😉

Greg
Invité

Moins de pollution pas sûr, tout dépend du type de composants. Or un moteur electrique a en soit moins de composants qu’ un moteur thermique. Mais plus de composants electroniques que ce dernier….
Plus fiable moui. C’ est indéniable mais rien de nouveau sous le soleil a ce niveau.

wizz
Membre

test

(commentaire bidon, juste pour vérifier un truc)

wizz
Membre
non SGL moins de composants ne veut pas dire moins cher ou plus fiable ce n’est pas systématique https://www.astuces-pratiques.fr/image/electronique/panne-ampli-pioneer-sa7100/ampli-pioneer-sa7100-panne.jpg ici, un ancien ampli sono De nos jours, on peut facilement miniaturiser tout cela, en entrant presque dans une seule puce. Ce n’est pas forcement moins cher (ps: à conditions égales). Ce n’est pas forcement plus fiable Pire, sur l’exemple de l’ancien ampli, quand un composant crève, il suffit de changer ce composant, comme illustré. De nos jours, comme presque tout est intégré dans la puce. Si un seul composant intégré est HS, alors il faut tout jeter une diode externe,… Lire la suite >>
SGL
Invité

Je ne comprends pas ta démonstration @Wizz, je suis à la fois d’accord avec ce que tu dis, mais cela ne remet pas en cause que le risque de panne est globalement en forte diminution.
Les militaires connaissent bien ce facteur.

wizz
Membre

http://www.pascalchour.fr/ressources/repar_ampli/image043.jpg
ici, on peut changer un composant défaillant si nécessaire. Le condensateur serait HS, boursouflé? Il suffit de le changer

https://www.sitegeek.fr/article-technologie/circuit-imprime-et-circuit-integre-quelle-difference/
ici, dans l’exemple du circuit intégré, si un condensateur (intégré) est HS, alors tout est HS, rien n’est réparable

C’est la différence entre hightech et lowtech
Le hightech est très bien pour la société de consommation, mais n’est pas réparable, ni durable (fiabilité donc)

Ce n’est pas parce qu’il y aurait moins de pièce que ce serait moins fiable, que ce serait moins cher

SGL
Invité

Mouais, enfin un téléviseur couleur dans les années 70 était un objet compliqué et de luxe qui tombait régulièrement en panne avant 10 ans.
Maintenant les TV sont x fois plus performant et dure de 10 a 20 sans panne, même s’ils sont « jetables » dès la première grosse panne.
Certes, on ne change plus de petites pièces, mais maintenant des petits ensembles.
Mais la tendance va vers + simplicité et + de fiabilité. (à termes)
Surtout si les constructeurs Européens maîtrisent la construction et la conception de A à Z des composants.

wizz
Membre

SGL
rappelle moi combien de lave linge ta grande mère avait acheté durant sa vie?
et toi, tu en es à combien déjà ces 20 dernières années?

Miké
Invité

J’en suis a 4, ma mère à son deuxième.

Miké
Invité

Hahaha tu penses vraiment ce que tu écris ?

Greg
Invité

Wizz techniquement dans le cas présent il a raison (cela lui arrive rarement certes mais bon faut dire les choses). Il y a sensiblement moins de problemes mechaniques avec des VE. Les flottes de taxi sont très satisfaites de leur Model S (le Model 3 par contre…..multiples bugs electroniques et gros soucis de finition, chez un le toit vitré est carrément parti en vacances lors d’ une course, transformant la voiture en targa).
Mais mechaniquement c’ est coriace.

wizz
Membre

j’ai dit que ce n’était pas systématique, que ce n’est pas parce qu’il y a moins de composants que ce sera moins cher et plus fiable. Ce n’est pas systématique. En aviation par exemple, certaines fonctions sont en redondance, doublées, voire triplées. C’est plus cher, plus lourd, mais c’est le prix à payer pour la fiabilité de l’avion

moins de composants, moins cher, plus fiable : ce n’est pas systématique. Ce n’est pas utilisable à toutes les sauces. C’est du cas par cas, qu’il faut analyser

SGL
Invité
Attention @wizz, il y a aussi une nuance à prendre en compte… Il y a plusieurs facteurs qui rentrent en jeu pour aller faire plus ou moins de fiabilité. – moins de composants sont un facteur qui milite vers + de fiabilité, théoriquement. – la bonne qualité des composants en est un autre. Mais attention, il y a le facteur de l’obsolescence programmée ou l’ingénierie travail pour diminuer la durée de vie des appareils. C’est-à-dire : dépensant des milliards pour que cela dure moins longtemps !!! C’est totalement le cas pour la machine à laver le linge qui par exemple… Lire la suite >>
wizz
Membre

merci de ton cas qui fait à la fois d’exemple et contre exemple

Le palier en plastique (ou pas), il n’y a qu’une seule pièce. C’est « juste un tube »

https://www.media-rdc.com/medias/c5e32db783773859b3881cac41d12258/p_580x580/u829-31-roulement-a-bille-pour-am-x51-amewi-et-u829-udi-rc.jpg
Un roulement à bille, il y a la cage extérieure, la cage intérieure, une poignée de billes, une cage.

et pourtant, d’après ton expérience, on a une plus grande durée de vie avec le roulement à bille, plus fiable…

voilà pourquoi je disais « ce n’est pas systématique…. », ce n’est pas une recette que l’on peut balancer à toutes les sauces…

SGL
Invité

« La Tesla Model 3 gagne en fiabilité »
https://www.automobile-propre.com/breves/la-tesla-model-3-gagne-en-fiabilite/
Une Tesla Model 3 a naturellement tendance à être plus fiable que sa concurrence thermique, mais pour des raisons de situation de stress industriel, il y a eux des défauts flagrants de qualité du fait de la précipitation à sortir au plus vite les autos.
Manifestement, c’est déjà de l’histoire ancienne… !?

Francois
Invité

Fake news, la transition écologique crée des millions d’emplois, ce sont les écolos qui le disent donc c’est vrai.

SGL
Invité

OK Boomer 😉

Francois
Invité

Il me manque 10 ans pour entrer dans cette case, désolé pour vous et heureusement pour moi. Au passage, j’espère que le niveau d’argumentation de la génération Z dépasse ces deux mots sinon, nous sommes réellement dans la m***

SGL
Invité

Je vous rassure, je suis donc plus vieux que vous, ce n’était qu’une boutade d’un « vieux con » qui veut faire « jeune » par dérision.
Mais c’est surtout un état esprit.
Vous avez des arguments proches de Trump voire de la période pompidolienne.
Les écolos n’ont pas la parole divine … Certainement ! Mais pas moins que les industriels qui veulent sauvegarder leurs profits à tout prix…

OOOOOOO
Invité

OOOOOOOOO OOOOOOOOOO OOOOOOOO

wpDiscuz